EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté suspendant la chasse de la tourterelle des bois en France métropolitaine pour la saison 2022-2023

Du 02/07/2022 au 22/07/2022 - 6337 commentaires

Ce projet d’arrêté a pour objet de suspendre la chasse à la tourterelle des bois en France métropolitaine pour la saison 2022/2023.

La population nicheuse de tourterelle des bois (Streptopelia turtur), estimée en 2009 entre 397 000 et 480 000 couples, a diminué de 48 % entre 1989 et 2015 et de 44% sur les 10 dernières années. Cette tendance à la baisse, due en grande partie à la disparition des habitats de l’espèce, est aussi observée pour les oiseaux non nicheurs ou migrateurs.
Des mesures conservatoires ont été prises en France métropolitaine depuis la saison cynégétique 2019-2020 (baisse importante des prélèvements par l’instauration d’un quota).

Lors de la saison 2020-2021, le ministère de la transition écologique a pris un arrêté autorisant le prélèvement maximal de 17 460 oiseaux, soit 3% de moins que la saison précédente et ce, afin de tenir compte de la baisse tendancielle annuelle des populations.

Au niveau national, après la demande d’annulation de l’arrêté pris pour la saison 2019-2020, l’arrêté pris pour la saison 2020-2021 a fait l’objet d’une suspension par le Conseil d’État au motif que l’état des populations « aurait dû conduire le Gouvernement à interdire la chasse à la Tourterelle des bois, et non à réduire proportionnellement le quota maximal de prélèvements. ».

Au niveau européen, la Commission européenne a adressé une mise en demeure à la France en 2019, puis un avis motivé en 2020, pour ne pas avoir mis en place les mesures nécessaires à la préservation et à la restauration des habitats favorables à la tourterelle des bois et pour avoir accordé un quota de prélèvement non nul.

En outre, par décisions rendues le 30 décembre 2021, le Conseil d’État a annulé les deux arrêtés ministériels qui avaient autorisé la chasse de la tourterelle des bois pour les saisons 2019-2020 et 2020-2021. Aucun arrêté n’a été pris pour la saison 2021-2022.

Dans l’attente de l’adoption d’un plan européen de gestion adaptative des prélèvements, la Commission a demandé aux États Membres de suspendre la chasse de cette espèce faute de quoi elle saisirait à leur encontre la Cour de justice de l’Union européenne.

Compte tenu de ces différents éléments, il est proposé de maintenir la suspension de la chasse de la Tourterelle des bois sur l’ensemble du territoire métropolitain pour la saison cynégétique 2022-2023.

Ce projet a fait l’objet d’un vote défavorable lors du Conseil national de la chasse et de la faune sauvage (comité consultatif rassemblant des représentants de chasseurs, des acteurs scientifiques et associatifs) du 1er juillet 2022.

La synthèse de la consultation du public, les motifs de la décision seront publiés en bas de page, ainsi que les textes publiés au Journal officiel de la République française.


Télécharger :

Commentaires
  •  contre cette chasse, par Annie Chauvin , le 23 juillet 2022 à 00h41

    Les rapports du Giec et ceux de la protection animale désavouent toutes les chasses traditionnelles qui sont un danger réel désormais d’extinction de toute la biodiversité. Je m’oppose catégoriquement à ces chasses inutiles.

  •  Je suis défavorable à cet arrêté , par Ecomard E , le 23 juillet 2022 à 00h08

    Je suis contre, parce la chasse de la tourterelle des bois est très réglementé et les prélèvements limités. Les chasseurs entretiennent les biotopes favorable à l’espèce qui profite aux espèces environnantes.

  •  Pour ce projet de suspension de la chasse en attendant mieux : l interdiction , par Mazoyer , le 23 juillet 2022 à 00h07

    Ou préférez vous attendre que l’espèce soit décimée par des incendies ou la disparition des espaces naturels par betonisation ?
    Ras le bol des chasseurs, Assez de la toute puissance de l’espèce humaine qui s arrogé le droit de vie ou mort sur les autres espèces.

  •  Pour ce projet d’arrêté et pour un statut d’espèce protégée pour la tourterelle des bois, par Isabelle , le 22 juillet 2022 à 23h35

    Suspendre la chasse à la tourterelle des bois pour l’année 2022-2023 est nécessaire vu le mauvais état des populations, mais la mesure est insuffisante pour garantir l’avenir de l’espèce. Je demande donc pour la période post 2023 l’attribution du statut d’espèce protégée à la tourterelle des bois.

  •  avis favorable, par kifounet , le 22 juillet 2022 à 23h30

    je suis favorable à ce projet d’arrêté. Mais celui-ci est insuffisant. Il faut adopter le statut d’espèce "protégée" pour la tourterelle des bois dont les effectifs sont en diminution et ne permettent aucun prélèvement.Tout prélèvement de spécimens d’une espèce en déclin participe
    et contribue à accentuer ce déclin.
    Le cncfs est majoritairement constitué
    de personnes favorable aux chasseurs, pas étonnant qu’il soit opposé à ce projet. (je suis chasseur).

  •  importance de l’arrêt de la chasse à la tourterelle, par Martin nadine , le 22 juillet 2022 à 23h04

    pourquoi est ce que l’on continue à chasser des oiseaux dont la population est en régression importante et pour lesquels la migration est risquée

  •  arrêt de la chasse à la tourterelle, par Martin nadine , le 22 juillet 2022 à 23h02

    Je ne comprends pas que l’on continue à chasser des oiseaux dont la population est en régression importante et pour lesquels la migration est risquée

  •  Non à la chasse à la tourterelle des bois, par Broucke Bernard , le 22 juillet 2022 à 22h46

    Il y a quelques années je prenais en photo des tourterelles des bois (en digiscopie pour ne pas les effaroucher)depuis elles ont pratiquement disparu. L’arrêt de la chasse devrait permettre à la population de se rétablir il faut savoir donner l’exemple. Et arrêter la chasse dans d’autres pays comme le Maroc je crois où il n’ya pas de quotas et où les gens avec des moyens peuvent tuer sans scrupules .lorsqu’il ne restera que l’homme sur terre il sera trop tard pour chercher un remede.donc non à la chasse destructrice.

  •  avis favorable, par Varret , le 22 juillet 2022 à 22h31

    Bonjour,
    cette espèce etant inscrite sur la liste rouge de l’UICN,
    cette suspension est nécessaire pour stopper le déclin de cette espèce.

  •  en faveur de cet arrêté, par Fabienne tanon , le 22 juillet 2022 à 22h26

    Je suis favorable à cet arrêté visant à suspendre la chasse à la tourterelle des bois pendant un an. La chasse à cet animal en danger de disparition n’est en aucun cas justifiée et il serait même mieux de prévoir un moratoire de 5 ans pour permettre la renaissance de cette espèce.

  •  Oui à la suspension de la chasse de la tourterelle des bois, par Chris , le 22 juillet 2022 à 22h22

    Je dit oui à la suspension de la chasse de la tourterelle des bois pour la saison 22-23 et après !

  •  Favorable à la suspension de la chasse de la tourterelle des bois, par Bruno , le 22 juillet 2022 à 22h03

    Espèce en très fort déclin + la France veut s’exonérer des décisions européennes (alors qu’elle critique fortement les pays qui ne les respectent pas) et qu’elle se vante de faire énormément pour la biodiversité ; je ne comprends pas que l’Etat puisse (se) poser la question.

  •  Favorable à la suspension de la chasse, par Astrid Forget , le 22 juillet 2022 à 22h02

    Étant donné l’état des populations de l’espèce, je suis très favorable à cette suspension pour la saison 2022-2023.

    Mais il est regrettable qu’une suspension plus longue, voire une interdiction définitive, de chasse de cet oiseau ne soit pas prise, compte tenu des rapports scientifiques sur l’état de déclin de cette espèce.

  •  Avis favorable, par Collectif animalier du 06 , le 22 juillet 2022 à 21h54

    Notre association est favorable à la suspension de la chasse aux tourterelles des bois qui figurent parmi les espèces d’oiseaux à la fois persécutées par les chasseurs et victimes de la destruction de leurs habitats et de leurs ressources par les activités humaines.
    L’Europe doit veiller à interdire la chasse des espèces d’oiseaux en déclin, et en particulier à faire cesser les divertissements cynégétiques qui vont à l’encontre de la préservation de la biodiversité et du bien public. Ils sont hélas nombreux et le nombre d’espèces chassables est beaucoup trop grand en France. Une page doit se tourner pour la Tourterelle des bois et nous souhaitons instamment que cette espèce puisse bénéficier au plus vite d’une statut de protection. Combien d’espèces ont disparu à cause de la chasse? Il n’est plus temps aujourd’hui de tirer sur les oiseaux. Donc nous sommes favorables à ce projet et espérons néanmoins que des mesures plus durables, plus cohérentes seront adoptées, car il faudra des années pour espèrer restaurer en partie les populations.

  •  chasse de la tourterelle des bois, par bmarmor , le 22 juillet 2022 à 21h44

    Je desapprouve l’interdiction de la chasse à la tourterelle

  •  Avis defavorable, par Luc P , le 22 juillet 2022 à 21h43

    Dans le cadre d’une diminution de la population attribuée à la disparition de l’habitat, en quoi la position de l’"Europe", du Conseil d’Etat ou des experts urbains et associatifs contribue t’elle à régler le problème? Seules les actions de terrain de gestion et de maintien de l’habitat prises par les chasseurs auront un impact. Je demande le maintien de l’arrêté initial, le Conseil d’Etat n’a pas de compétence de fond.

  •  Avis favorable pour ce moratoire qui devrait être prolongé pour au moins 5 ans, par Patrick Leyrissoux , le 22 juillet 2022 à 21h36

    Bonjour,
    Etant donné que cette espèce est inscrite à la liste rouge de l’UICN, vu les accords internationaux dans lesquels la France est engagée, le jugement du Conseil d’Etat, et les injonctions de la Commission Européenne, il est enfin temps que la France rejoigne, bonne dernière, les autres pays de l’UE protégeant strictement cette espèce.
    Plus qu’une durée symbolique d’un an, ce moratoire devrait être prolongé pour stopper le déclin de cette espèce.

  •  Ais favorable, par Maillard , le 22 juillet 2022 à 21h31

    Je suis pour la suspension de la chasse de la tourterelle des bois. En effet cette espèce a vu sa population chuter de 80% en Europe entre 1980 et 2020 ! Il est primordial d’arrêter la chasse afin de laisser le temps à la population de se reconstituer. De plus, ce la n’étant pas immédiat il serait encore mieux d’étendre la durée de suspension de la chasse de 1 à 5 ans.

  •  Avis favorable, par Durieux , le 22 juillet 2022 à 21h07

    Je suis totalement favorable à la suspension de la chasse à la tourterelle des bois car cette espèce a fait trop longtemps l’objet d’une chasse intensive, en particulier pendant sa migration, ce qui a contribué à un déclin dramatique des populations. Il est avéré que la chasse aux oiseaux n’a aucune autre justification aujourd’hui que le divertissement d’une minorité. Les chasseurs qui abattent des oiseaux appartenant à des espèces en mauvais état de conservation sont incapables de mettre fin d’eux-mêmes à ces tueries, seules des mesures juridiques fortes peuvent les arrêter. Trop d’espèces d’oiseaux sont chassables en France, il faudrait que cela change. La meilleure solution, dans le cas de la tourterelle des bois, serait la protection de l’espèce. Cette suspension de la chasse est donc une mesure insuffisante, mais elle est bienvenue. Par ailleurs, nous devons considérer les oiseaux nicheurs, et faire en sorte de préserver notre biodiversité aviaire ou la reconstituer, mais aussi les oiseaux qui migrent et qu’il importe de protéger à l’échelle européenne, tout en participant à des actions internationales au profit de la faune sauvage, et notamment des espèces aviaires. Je suis donc favorable à ce projet qui va dans le bon sens.

  •  arrêté suspendant la chasse de la tourterelle des bois en France métropolitaine pour la saison 2022-2023., par BERTHE , le 22 juillet 2022 à 20h50

    AVIS DEFAVORABLE
    Il serait incompréhensible que la chasse de ces espèces soient interdites en France alors qu’elles le demeurent massivement dans certains États, notamment en Afrique du Nord