EAU ET BIODIVERSITÉ
 

projet d’arrêté relatif à l’usage des appeaux et appelants pour la chasse du gibier d’eau en Martinique

Du 26/07/2019 au 16/08/2019 - 2339 commentaires


Afin de répondre à une demande de la fédération des chasseurs de Martinique, ce projet d’arrêté décrit les modalités d’utilisation des appeaux et appelants pour la chasse du gibier d’eau en Martinique. Il fait suite à un travail effectué entre l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), la Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DEAL) de Martinique et la fédération départementale des chasseurs (FDC) de Martinique.


La pratique d’utilisation d’appelants pour la chasse des oiseaux sauvages se développe en Martinique, tant au niveau des territoires privés que sur les lots du domaine public. La FDC souhaite que celle-ci soit réglementée.

La chasse du gibier d’eau est organisée en lots de chasse sur le domaine public. Il existe actuellement 21 lots de chasse, ce qui représente 100 postes de tir.

Sur les 11 espèces chassables en Martinique, les prélèvements s’effectuent à plus de 90% sur des sarcelles à ailes bleues.
Par ailleurs, peu de chasseurs utilisent à ce jour des appelants, si bien qu’il est proposé de limiter le nombre d’appelants à 30.

L’article 1 du présent projet d’arrêté reprécise la signification des termes évoqués dans le projet d’arrêté et notamment la notion d’appelant ;

L’article 2 autorise l’emploi des appeaux et appelants artificiels sur le département ;

L’article 3 fixe les modalités de l’emploi d’appelants vivants de sarcelles à ailes bleues ;

L’article 4 abroge l’arrêté ministériel du 26 mai 1989 relatif à la police de la chasse dans le département de la Martinique.

PJ : projet d’arrêté


Télécharger :

Commentaires
  •  Utilisation appelant vivant en martinique, par KAPELA , le 16 août 2019 à 15h56

    Je dis oui,un grand oui

  •  Utilisation appelant vivant en martinique, par KAPELA , le 16 août 2019 à 15h53

    Oui à cette pratique

  •  Utilisation appelant vivant en martinique, par VALERY , le 16 août 2019 à 15h45

    Je suis pour à 100%

  •  Appeaux appelants Martinique, par Roger , le 16 août 2019 à 15h41

    Je suis favorable à ce type de chasse !

  •  Appeaux appelants Martinique, par Roger , le 16 août 2019 à 15h39

    Avis Favorable pour la chasse Martiniquaise souvent oubliée !

  •  Appeaux appelants Martinique, par Roger , le 16 août 2019 à 15h37

    Je suis favorable au projet d’arreté pour la chasse Martiniquaise !

  •  Appelants Canards Martinique, par Roger , le 16 août 2019 à 15h36

    Je suis pour ce projet !

  •  Appeaux appelants, par Gerard , le 16 août 2019 à 15h25

    Favorable à ce projet !

  •  Appeaux appelants, par Gerard , le 16 août 2019 à 15h24

    Avis Favorable à ce projet !

  •  Appeaux appelants Martinique, par Doré , le 16 août 2019 à 15h22

    Favorable à ce projet plein de bon sens pour les chasseurs et la biodiversité !

  •  Appeaux appelants Martinique, par Doré , le 16 août 2019 à 15h20

    Avis Favorable !

  •  Utilisation d’appelant , par Villain P , le 16 août 2019 à 15h20

    Favorable au projet.

  •  Je suis contre !, par VITEL Yannick. , le 16 août 2019 à 12h56

    Que ce soit dans la Baie de somme ou en Martinique , on en finit plus
    d’être déçu (..et le mot est faible...) par de tels comportements .

  •  Favorable, par martin , le 16 août 2019 à 12h50

    Favorable au projet

  •  Contre ce projet d’arrêté, par Chromatique , le 16 août 2019 à 12h29

    L’utilisation des appelants est aujourd’hui interdite en Martinique et devrait le rester.
    La Sarcelle bleue est un canard sauvage et toute autorisation de l’utiliser comme appelant va forcément augmenter sa capture. Outre les risques sanitaires de telles pratiques, les conditions de vie de ces animaux sont déplorables et dénoncent une pratique cruelle.
    Dans un contexte de tension constante sur la biodiversité, il serait temps d’arrêter de faire plaisir à une minorité (même si elle vote, certes), et de prendre des décisions censées.

  •  Totalement defavorable !, par Ravaine nadine , le 16 août 2019 à 12h21

    Absolument contre ce projet !!!
    Ces pratiques dont certaines sont intolerables et cruelles doivent être interdites.Il s’agit d’êtres vivants là !!
    Les chasseurs qui sont une infime minorité dans ce pays auraient la possibilité d’imposer leurs actes contre biodiversité dans un but ludique?? c’est une plaisanterie ! Surtout à un époque où les français sont anti chasse et chasseurs à plus de 70% !

  •  Non à l’usage d’appelants, par ROQUEBERNOU Georges , le 16 août 2019 à 11h41

    Nous voilà divisés en deux groupes. Les chasseurs sont des barbares ! ils tueront jusqu’au dernier et << l’usage d’appelants entraîne la multiplication des élevages,avec des conditions de vie pour ces oiseaux souvent déplorables et contraires au bien-être animal >>

  •  Utiliser des appelants pour chasser est défavorable aux espèces sauvages, par Alain Maire , le 16 août 2019 à 11h18

    La sarcelle à ailes bleues est une espèce sauvage qui, utilisée comme appelant, augmente la présence de ses congénères libres et, donc, accentue le nombre d’oiseaux abattus.

    De plus, l’usage d’appelants entraîne la multiplication des élevages "clandestins" par des particuliers sans aucune formation d’éleveur avicole. D’où des conditions de vie en captivité déplorables et contraires au bien-être animal et un risque d’appauvrissement génétique des oiseaux en captivité.

    Enfin, sans suivi ni contrôle de l’état, ces appelants, conservés par des particuliers, peuvent présenter un risque sanitaire certain. Sans évoquer le trafic, le vol, le commerce illégal d’espèces sauvages qui s’accentueraient alors que l’Europe lutte contre ces dérives.

    C’est pourquoi, cette pratique étant actuellement interdite, l’interdiction doit être maintenue.

  •  Non à ces méthodes , le 16 août 2019 à 10h01

    Je suis totalement contre ce projet d’arrêté.
    Ces méthodes doivent être interdites.
    Une minorité (les chasseurs) ne peut décider d’imposer des atteintes au vivant comme cela est fait trop souvent, contre l’avis d’une majorité défendant et protégeant, comme elle le peut, la biodiversité.

  •  favorable, par mickael , le 16 août 2019 à 09h35

    c est ancestrale la chasse avec appelant et donc pourquoi venir emmerder quelque chasseur