EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet de décret relatif à la période de chasse du sanglier en France métropolitaine

Du 20/09/2019 au 12/10/2019 - 8063 commentaires

Le projet de décret étend la période possible de chasse du sanglier au 31 mars dans le dispositif réglementaire fixé par l’article R.424-8 du code de l’environnement qui définit pour certaines espèces de gibier chassable les dates d’ouverture et de fermeture de la chasse.

L’augmentation continue des populations de sangliers en France depuis plus de 30 ans explique en grande partie l’augmentation des prélèvements (50.000 sangliers prélevés par les chasseurs en France annuellement dans les années 80, 500 000 en 2014, 700 000 en 2017, 760 000 en 2018).

80% des dégâts agricoles qui représentent plus de 30 millions d’euros par an sont imputables au sanglier. Le Plan National de Maîtrise du Sanglier (PNMS), en vigueur depuis 2009, regroupe à droit constant les différents outils réglementaires existants (chasse, classement « nuisible », louveterie) accessible au préfet dans chaque département afin d’améliorer la régulation du sanglier, et favoriser la disparition des « points noirs » (10% du total des communes où se concentrent 90% des dégâts agricoles).

La durée de la période de chasse est un des facteurs – clefs permettant d’optimiser la régulation du sanglier. À ce jour, le sanglier peut être chassé à l’affût, à l’approche ou en battue, avec ou sans chiens, du 1er juin jusqu’au dernier jour de février. La date précise dans chaque département est fixée par le préfet sans pouvoir dépasser le dernier jour de février.

Le présent projet de décret permet le tir du sanglier à la chasse jusqu’au 31 mars si cette date est retenue au niveau départemental.

Ces dispositions s’ajoutent aux dispositions existantes permettant le classement du sanglier comme « espèce susceptible d’occasionner des dégâts » (ESOD) et autorisant les propriétaires à faire usage de leur droit de destruction à tir du sanglier pour prévenir des dégâts agricoles.


Télécharger :

Commentaires
  •  NON à la prolongation !!!, par Joubert , le 11 octobre 2019 à 23h05

    Laissons de la place aux autres espèces.
    nous ne sommes pas les seuls a vouloir exister sur cette terre.
    nous devons trouver d’autres moyens pour réguler les sangliers, nous avons bien réussi avec d’autres espèces dont l’humain !

  •  Non à la prolongation de la chasse !!!, par Eva Hricovini , le 11 octobre 2019 à 23h02

    Je suis totalement contre la prolongation de la chasse aux sangliers !!!

  •  Non non et non , par Jedrasiak , le 11 octobre 2019 à 22h42

    Il est temps de reconsidérer notre place de humain au sein de la nature.

    Nous n avons pas à intervenir dans sa régulation. De quel droit le ferions nous??
    Il existe des pays où la chasse est interdite. Dans certaines réserves naturelles françaises également, qu observons nous? Une parfaite harmonie entre les espèces.
    Arrêtons ces chasses dangereuses et inutiles, qui ne profitent qu à des bas de plafond et aux lobbys.

  •  Non à la prolongation d’un mois de la chasse aux sangliers , par Fredj , le 11 octobre 2019 à 22h41

    Non non Non à la prolongation d’un mois de la chasse aux sangliers
    Un peu de bon sens, ce sont les humains qui s’accaparent et mutilent l’habitat de la faune sauvage. La biodiversité s’effondre et nous continuons de la trucider...
    Que les chasseurs se chassent entre eux, sur terrain sécurisé pour éviter de blesser d’autres êtres vivants.

  •  Oui au prolongement de la période de chasse du sanglier jusqu’au 31 Mars, par Florentin , le 11 octobre 2019 à 22h35

    Je suis favorable au prolongement de la période de chasse du sanglier.

    Étendre la période de chasse d’un mois permet des prélèvements beaucoup plus important de sanglier. L’accroissement actuel des populations est devenu de plus en plus rapide.
    Les prélèvements actuels de sangliers durant la période de chasse de fin septembre à fin février ne permettent pas à diminuer suffisamment les populations de sangliers. Ces populations qui commettent des dégâts considérables sur les cultures agricoles, faisant monter de manière considérable le montant des dégâts agricoles ; plus particulièrement sur les cultures de printemps principalement le maïs.
    Chasser le sanglier en mars permet de limiter le nombre de dégâts avant le semis des cultures printanières, donc éviter des pertes aux agriculteurs.
    Les chasseurs eux-mêmes pouvant organiser des battues sur les territoires où sont commis des dégâts, seront beaucoup plus rapidement faites, que s’il fallait organiser une battue administrative.
    Effectuer une chasse à la sortie de l’hiver, se fait dans des conditions beaucoup plus efficaces pour les chiens, que pendant les premières chaleurs du printemps, ou pire condition durant l’été.
    Pour ce qui est du dérangement vis à vis des autres espèces, il n’y en aura pas plus que lors des battues administratives autorisées par le préfet de chaque département français.
    Alors soit, on demande aux chasseurs de prélever plus de sanglier et bien maintenant que l’on nous autorise à en faire de la sorte, en arrêtant de faire traîner cette décision depuis plus d’un an.

  •  NON à cette prolongation malvenue !, par Sandra , le 11 octobre 2019 à 22h20

    Je suis totalement CONTRE la chasse et donc contre cette prolongation ! Arrêtez ces massacres et cette barbarie. Il est temps de montrer l’exemple aux jeunes en arrêtant de tuer. C’est malvenu de parler d’augmentation des sangliers quand on les fait naitre pour les tuer.... cqfd.

  •  Non a la prolongation, par Bulciaghy bertrand , le 11 octobre 2019 à 22h17

    La regulation doit se faire par d’autres moyens. La chasse d’aujourd’hui reprsente trop de dangers et d’impacts sur l’environnement

  •  chasse aux sangliers, par MOUSSERON Hélène , le 11 octobre 2019 à 22h12

    NON NON à la prolongation de la chasse aux sangliers...

  •  Non à la prolongation de la chasse aux Sangliers , le 11 octobre 2019 à 22h11

    Je suis contre la prolongation de la chasse aux Sangliers

  •  Oui à la prolongation de la chasse au sanglier mais d’autres mesures doivent etre prises , par Jean-Michel Granjon , le 11 octobre 2019 à 21h57

    Face à la prolifération des populations et à l’augmentation croissante des dégâts provoqués sur les prairies et les cultures la chasse au sanglier doit être prolongée. et surtout accompagnée d’autres mesures que l’État doit prendre d’urgence :
    - classer le sanglier comme espèce susceptible d’occasionner des dégâts sur tout le territoire,
    - interdire l’agrainage qui s’apparente trop souvent à du nourrissage,
    - lever toutes les restrictions de tir que se sont imposé les chasseurs
    - piéger là ou la chasse n’est pas possible,
    - contrôler les parcs à sangliers

    Pour nous ,paysans , il est inadmissible de voir notre travail saccagé !La situation est devenue intenable !
    L’État et le monde cynégétique doivent assumer leur responsabilité

    J M Granjon ,en charge du dossier dégâts de gibier à la Confédération Paysanne

  •  Favorable à l’arrêté, par Thibault , le 11 octobre 2019 à 21h57

    Je suis favorable au prolongement de la période de chasse des sangliers. Mais faut il encore que les chasseurs jouent le jeu...

  •  Nos bêtes sont terrorisées, par Aucun , le 11 octobre 2019 à 21h48

    C’est trop ! Plusieurs chats dans ma campagnes se sont fait tuer parce que les chasseurs chasse dans les champs !! On a vu des "gibiers" comme vous dites si bien, courir dans le parc. On entend des coups de feu tout le temps, les chasseurs passe par les enclos !! On a vu des renards se réfugiées dans nos JARDINS. Ils laisses leurs douilles sur place, pollue mais vous vous en fichez ! Vous ne respectez rien à l’écologie stop à la chasse ! On ose plus faire sortir nos animaux de compagnie, la chasse est dangereuse et inutile si les animaux sauvages vous dérange et bien partez !!

  •  Non au mois de chasse supplémentaire, par Trongneux , le 11 octobre 2019 à 21h43

    Non non non

  •  Contre prolongation de la chasse, par Brigitte Gianesello , le 11 octobre 2019 à 21h33

    J ai aussi envie de me promener tranquillement l hiver et j ai pitié pour ces pauvres bêtes chassées même avec la neige !!! Pas trop compliqué pour ceux qui ont les fusils !!! Et souvent ils tuent les femelles avec des petits dans le ventre !! Quelle honte !!!!!

  •  Chasse sanglier jusqu’au 31 Mars, par DELSOL Jean-Denis, président d'un groupement de chasse silencieuse , le 11 octobre 2019 à 21h31

    Oui à la prolongation de la chasse au sanglier jusqu’au 31 Mars.

    Les conditions météorologiques sont bien meilleures que durant la période juillet/août.

    De plus moins de touristes et une plus grande tranquillité.

  •  Non à cette prolongation de chasse aux sangliers, par Marie-Claude FREULON , le 11 octobre 2019 à 21h25

    Absolument opposée à cette prolongation de chasse aux sangliers jusqu’au 31 mars, s’il y a trop de sangliers, interdire l’importation des sangliers pour alimenter les propriétés privées fermées afin que des abrutis de chasseurs puissent les descendre pour leurs simples plaisirs ( certains de ces animaux s’échappent des enclos ) et supprimer l’agrainage : une aberration ....

  •  NON à la prolongation de la chasse aux sangliers, par Fanny , le 11 octobre 2019 à 21h13

    L’hypocrisie du chasseur : réguler la faune . Si l’homme n’avait pas éliminer tous les prédateurs du sanglier il n’aurait pas besoin de réguler la population ! Nourrir et élever les sangliers pour les tuer je ne vois pas l’intérêt à part assouvir une soif de sang ! Laissons faire la nature , arrêtons cette hypocrisie et ces fausses excuses.

  •  non stop le massacre, par boisin , le 11 octobre 2019 à 21h10

    merci de nous laisser sortir sans avoir peur dans les bois, les champs. et laissez ces animaux tranquilles. si il y en a trop, arretez d en relacher dans la nature

  •   chasse du sanglier, par Francis , le 11 octobre 2019 à 21h09

    OUI pour la prolongation de la chasse aux sangliers tout le mois de mars vu les dégâts occasionnés sur les cultures

  •  Accord de prolongation jusqu’à fin Mars, par TACHON Benjamin , le 11 octobre 2019 à 21h08

    Bonjour,

    Je suis d’accord pour la prolongation de la chasse jusqu’à fin Mars. La chasse serait plus favorable en Mars qu’au mois d’août par rapport au température.