EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif à la chasse du courlis cendré en France métropolitaine pendant la saison 2020-2021

Du 26/06/2020 au 17/07/2020 - 3869 commentaires

Ce projet d’arrêté prévoit la suspension de la chasse du courlis cendré pour la saison 2020-2021.

Le courlis cendré sous-espèces Numenius arquata arquata, N. a. orientalis et N. a. suschkini) est une espèce chassable au sens de la directive oiseaux -2009/147/CE. Elle y est inscrite à l’Annexe II et fait l’objet d’un Plan d’action international adopté par les Parties signataires de l’Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA), dont la France est membre et se trouve ainsi légalement engagée. Ce plan, adopté en 2015, concerne plus de 20 pays. Il prévoit que la réouverture de la chasse en France dépend de la mise en place d’un plan international de gestion adaptative des prélèvements.

L’objectif global du Plan d’action international est de restaurer le statut de conservation mondial dans la Liste rouge UICN de cette espèce en la faisant passer de la catégorie : « Quasi-menacé » attribuée en 2007, à la catégorie : « Préoccupation mineure » à l’horizon 2025.

Le plan d‘action validé lors de la réunion de Paris le 18 septembre 2019 conclut que « les pays de l’aire de répartition sont d’accord pour lancer un processus de gestion adaptative au niveau international. La chasse ne pourra reprendre dans aucun pays membre et donc en France, tant que le processus ne sera pas effectif. ».

En suspendant en référé l’arrêté d’ouverture pris en 2019, le Conseil d’État a notamment pris en compte le plan d’action international, considérant que la gestion adaptative de cette espèce n’était pas encore mise en œuvre.

Considérant que la chasse ne peut pas être ouverte en France tant que le plan de gestion adaptative international n’est pas mis en place au niveau européen, le projet d’arrêté ministériel soumis à la consultation publique propose pour la saison 2020-2021 une suspension de la chasse du courlis cendré jusqu’au 30 juillet 2021.

La synthèse de la consultation du public, les motifs de la décision seront publiés en bas de page, ainsi que le texte publié au journal officiel de la République française.


Télécharger :

Commentaires
  •  Je donne un avis défavorable , par Feron , le 16 juillet 2020 à 21h50

    La population peut supporter la pression de chasse
    .

  •  pour des prélèvements modérés , par jouve romain , le 16 juillet 2020 à 21h22

    Je ne suis pas favorable car Les fédérations s’appuis de solide bases
    (comme les comptages est autre donnée reconnue ) pour savoir une espèce ou une autre peut être chasser ou pas .

  •  Avis défavorable , par Antoine , le 16 juillet 2020 à 21h15

    La population de courlis est en hausse

  •  Avis défavorable, par DELABBEY , le 16 juillet 2020 à 21h14

    Les prélèvements sont proportionnels aux effectifs, laissons les FDC gérer les prélèvements tout à fait possibles sur cette espèces à ce stade.

  •  Avis favorable et demande de prolongation du moratoire, par Chloé Landriot , le 16 juillet 2020 à 21h12

    En cette période de sixième extinction de masse, alors que la biodiversité est en déclin partout dans le monde, il me paraît impératif que la France tienne ses engagement en matière de protection des espèces menacées. Le courlis cendré est sur la liste rouge de l’UICN et doit être protégé. De plus, parmi toutes les mesures qui peuvent être prises pour préserver la nature et la vie en son sein, continuer à protéger les espèces qui le sont déjà apparaît comme une évidence, qui ne représente pas de coût pour la société, ne nuit pas à l’économie, et représente le degré minimal de cohérence que l’on peut attendre du législateur.

  •  AVIS FAVORABLE A LA SUSPENSION DE LA CHASSE DU COURLIS CENDRE , par chantal SAISSE , le 16 juillet 2020 à 21h05

    avis favorable a la suspension de la chasse du courlis cendre en France en 2020/2021
    Laissons vivre ses merveilleux oiseaux et faire prospérer la biodiversité des espèces déjà bien menacée

  •  Avis défavorable, par Matthieu , le 16 juillet 2020 à 20h47

    Population en hausse

  •  Avis défavorable , par Faulque , le 16 juillet 2020 à 20h39

    Les populations vont bien, et il serait plus opportun de laisser les fédérations de chasse compétentes s occuper de ce genre de sujets plutôt que de vouloir légiférer A tout va...

  •  Je donne un avis défavorable, par Benjamin , le 16 juillet 2020 à 20h21

    Vraiment défavorable ... le courlis va très bien , population en augmentation donc chassable sans soucis

  •  AVIS FAVORABLE à ce projet d’arrêté, par Méryl Pinque , le 16 juillet 2020 à 20h05

    Les animaux nonhumains sont des êtres doués de sentience possédant pour cette raison des droits fondamentaux inaliénables que nous leur nions arbitrairement : droit à la vie, à la liberté, à ne pas être exploité ni torturé.

    J’émets donc un avis favorable pour ce projet d’arrêté prévoyant la suspension de la chasse du courlis cendré pour la saison 2020-2021.

    Le courlis cendré fait l’objet d’un Plan d’action international adopté par les Parties signataires de l’Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA), dont la France est membre et se trouve ainsi légalement engagée. Ce plan, adopté en 2015, concerne plus de 20 pays. Il prévoit que la réouverture de la chasse en France dépend de la mise en place d’un plan international de gestion adaptative des prélèvements.

    L’objectif global du Plan d’action international est de restaurer le statut de conservation mondial dans la Liste rouge UICN de cette espèce en la faisant passer de la catégorie : « Quasi-menacé » attribuée en 2007, à la catégorie : « Préoccupation mineure » à l’horizon 2025.

    Le plan d‘action validé lors de la réunion de Paris le 18 septembre 2019 conclut que « les pays de l’aire de répartition sont d’accord pour lancer un processus de gestion adaptative au niveau international. La chasse ne pourra reprendre dans aucun pays membre et donc en France, tant que le processus ne sera pas effectif. ».

    En suspendant en référé l’arrêté d’ouverture pris en 2019, le Conseil d’État a notamment pris en compte le plan d’action international, considérant que la gestion adaptative de cette espèce n’était pas encore mise en œuvre.

    Il est donc indispensable de valider la suspension de la chasse du courlis cendré jusqu’au 30 juillet 2021.

  •  Défavorable, par DEBRIL , le 16 juillet 2020 à 19h48

    Avis défavorable. Plutôt que de faire un moratoire, il aurait été plus judicieux de mettre en place un quota ainsi qu’un éventuel aménagement de l’ouverture de cette espèce

  •  Gestion des populations , par Viot , le 16 juillet 2020 à 19h48

    La chasse est avant tout la gestion des populations, les autorités compétentes sont les fédérations, oui à la chasse et aux fédérations

  •  Avis défavorable au projet d’arrêté du courlis cendré , par Neo , le 16 juillet 2020 à 19h27

    Les fdc savent très bien gérer les populations d’oiseaux. Je suis sur qu’elles prendraient décisions s’il le fallait.

  •  Moratoire sur la chasse au courlis cendré, par DETAMMAECKER , le 16 juillet 2020 à 19h27

    JE SUIS TOUT A FAIT POUR UN MORATOIRE SUR LA CHASSE AU COURLIS CENDRE.
    CETTE ESPECE EST CLASSEE COMME VULNERABLE.SUR LA LISTE ROUGE AU NIVEAU INTERNATIONAL. C’EST A DIRE RISQUE D’EXTINCTION A COURT OU MOYEN TERME.FAISONS ENFIN COMME LES AUTRES PAYS EUROPEENS:PROTEGEONS LA.

  •  Avis DÉFAVORABLE à ce projet d’arrêté , par J.Lebecq , le 16 juillet 2020 à 19h21

    Avis très défavorable à ce projet
    Car depuis les moratoires pour le courlis comme pour la barge à queue noir , mis en place pendant des années cela à prouvé une chose : ce n’est pas à cause de la chasse

    Alors pourquoi continuer à mettre sous cloche ???

    Ras le bol de ces APN ANTI-TOUT Anti-chasse

    Donc oui à la chasse de ces espèces bien entendu sous le contrôle de la FNC

    Bien à vous

    Vive la chasse
    Vive la ruralité

    JL

  •  defavorable, par youyou , le 16 juillet 2020 à 19h04

    oui a la chasse de cette espèce ce n’est pas quelques oiseaux prelevés qui nuisent a l’espèce
    laissez nous tranquille en campagne

  •  Courlis, par Boulic , le 16 juillet 2020 à 19h04

    Pourriez vous arrêtez de massacrer le courlis, merci beaucoup, la nature se meurt.

  •  Avis défavorable, par Frédérique Massot , le 16 juillet 2020 à 18h41

    Stop à la chasse d’espèces protégées.

  •  chasse courlis, par dumas laurent , le 16 juillet 2020 à 18h25

    effectifs en hausse avec pour seule limitation la degradation des milieux La chasse avec quotas permettrait un suivi bien meilleur de l espece que l abandon de sa surveillance aux ecolos citadins

  •  Avis favorable au moratoire, par Tony Rinaud , le 16 juillet 2020 à 18h11

    Attendre la stabilisation des populations de cette espèce ne me semble pas si mal alors qu’elle est pas stable et loin de là dans la majorité des départements français où elle était autrefois abundante...
    https://www.png-courliscendre.fr/
    Il sera encore temps de voir si la chasse est judicieuse sur ces espèces une fois leur populations rétablies.