EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté modifiant l’arrêté du 12 avril 2006 portant désignation du site Natura 2000 basse vallée du Doubs et étangs associés (zone de protection spéciale)

Du 30/07/2015 au 20/08/2015 - 2 commentaires

Projet d’arrêté et ses annexes (liste d’habitat et d’espèces - cartes) modifiant l’arrêté du 12 avril 2006 portant désignation du site Natura 2000 basse vallée du Doubs et étangs associés (zone de protection spéciale) FR2612005


Télécharger :

Commentaires
  •  Au sujet de Gd cormoran , par Amoureux des rivières vivantes , le 13 août 2015 à 12h44

    Ce n’est pas le Grand cormoran qui menace les poissons des rivières comme le Doubs, ces cours d’eau victimes de problèmes bien plus graves et insidieux : PCB (sédiments pollués de Mandeure à la Saône avec interdiction de consommation de poissons), épidémies, pollution chimique,réchauffement, eutrophisation, etc... Le Grand cormoran devrait plutôt être perçu comme une espèce indicatrice de la qualité de la vie aquatique et non comme le concurrent et bouc émissaire qu’il est aujourd’hui aux yeux de nombreux pêcheurs du dimanche. "S’il devait, un jour, ne plus apparaitre, les pêcheurs n’auraient certainement plus qu’à déposer leurs cannes au musée !"

    L’impact que le Cormoran occasionnerait sur les espèces dites patrimoniales (Salmonidés entre autres), est négligeable : selon Loïc Marion, chercheur au CNRS, l’étude du contenu stomacal de 1227 Grands cormorans tués lors des tirs de régulation dans 28 départements en France entre 2001 et 2007 montre que le prélèvement sur ces espèces s’avère très peu élevé.

  •  Pas le grand cormoran, par sherpa65 , le 31 juillet 2015 à 07h47

    Je suis contre ce projet d’arrêté en raison de la présence du grand cormoran.
    En effet, cette espèce n’est pas menacée : plus d’un million de cormoran dans le monde.
    De plus, cette espèce doit être considérée comme invasive loin des côtes (en montagne notamment) et est une menace sur la biodiversité en raison de son appétit et de son comportement.