MER ET LITTORAL
 

Projet d’arrêté modifiant l’arrêté créant un régime national de gestion pour la pêcherie de la sole commune (Solea solea) en Manche Est (division CIEM VIId)

Du 11/12/2015 au 27/12/2015 - 1 commentaire

Objectifs et contexte de l’arrêté :

Le projet d’arrêté qui vous est présenté modifie l’arrêté du 22 janvier 2015 créant un régime national de gestion pour la pêcherie de la sole commune (Solea solea) en Manche Est (division CIEM VIId).

Ce projet d’arrêté permet d’intégrer des mesures de gestion supplémentaires à savoir :

  • l’interdiction d’activité aux engins dormants dans les zones de nourricerie définies dans l’arrêté ;
  • la création d’une nouvelle zone de nourricerie sur la côte Nord-Pas-de-Calais Picardie ;
  • l’augmentation de la taille minimale de capture de 24 à 25 cm sur ce stock.

Le projet présente la cartographie de la zone de nourricerie supplémentaire. Certaines coordonnées géographiques sont en cours de détermination sur la base de cette cartographie.

Ces mesures de gestion répondent à l’objectif de préservation du stock de sole commune en Manche Est.

Dans le cadre de la participation du public, ce projet d’arrêté fait l’objet d’une mise en ligne par les services de l’autorité ministérielle compétente.

Dates et lieux de la consultation :

La consultation est ouverte du lundi 14 décembre 2015 au dimanche 27 décembre 2015 sur le site suivant :
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr

Vous pouvez également adresser dans ce même délai vos observations à l’adresse suivante :

Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie Direction des pêches maritimes et de l’aquaculture 92055 LA DÉFENSE CEDEX


Télécharger :

Commentaires
  •  Pêche de Sole commune Manche Est, par Esprit Libre , le 13 décembre 2015 à 03h35

    Il faut arrêter la surpêche car même en y mettant des restrictions se n’est pas suffisant pour que les êtres qui peuplent la mer et l’Océan puissent se reproduire en toute tranquillité ! De plus la pollution et le réchauffement de la planète n’est bon pour personne . Il existe un gaspillage alimentaire terrible ..donc il vaudrait mieux que les consommateurs arrêtent d’ouvrir la bouche et le porte monnaie en fermant les yeux ! Je ne vois que cette solution : Consommer moins, mais mieux, en privilégiant les denrées de saisons et locales le plus possible !