ENERGIES ET CLIMAT
 

Consultation publique sur la demande de prolongation de la concession d’hydrocarbures dite « concession de Nesles » (Seine-et-Marne) à la société GEOPETROL SA

Du 24/02/2022 au 26/03/2022 - 5 commentaires

La demande de prolongation
La concession d’hydrocarbures liquides ou gazeux dite « concession de Nesles » dans le département
de la Seine-et-Marne a été attribuée à la société GEOPETROL SA par décret du 7 mai 2012 pour une durée de dix ans. Cette concession, d’une superficie de 11,27 km², se situe sur le territoire des communes de Rozay-en-Brie, Voinsles, Pézarches et Lumigny-Nesles-Ormeaux.

La demande de prolongation de la concession de Nesles a été déposée le 17 août 2020 par la société
GEOPETROL. Cette demande est faite pour une durée de quinze ans et pour une superficie inchangée.

Il convient de rappeler que la loi nº 2017-1839 du 30 décembre 2017 mettant fin à la recherche ainsi qu’à l’exploitation des hydrocarbures et portant diverses dispositions relatives à l’énergie et à l’environnement, ne remet pas en cause les prolongations des concessions de mines d’hydrocarbures déjà attribuées, cependant leur validité ne peut excéder le 1er janvier 2040.

Les demandes de prolongation de concession d’hydrocarbures liquides ou gazeux relèvent du code minier. Dans le cas où la prolongation serait accordée, le décret qui l’octroie est considéré comme ayant une incidence sur l’environnement au sens de l’article 7 de la Charte de l’environnement et est donc soumis à une procédure d’information et de participation du public. Par conséquent, la demande de prolongation de la concession fait actuellement l’objet d’une consultation du public par voie électronique prévue par l’article L123-19-2 du code de l’environnement pendant une durée de trente
jours, soit du 24 février au 26 mars 2022 inclus.

Les éléments soumis à la participation du public se composent de la demande de la société GEOPETROL SA, d’une carte de la zone concernée et de la notice d’impact.

La concession

Le gisement de Nesles se trouve dans la partie centrale du Bassin Parisien (Champagne Ouest). L’exploitation est réalisée grâce à deux puits répartis sur deux plateformes dont l’une accueille un postede chargement sur camions et un bac de stockage de 98 m³, actuellement vide et dégazé. Aucun équipement de traitement des fluides n’est présent sur le site.

GEOPETROL souhaite produire des hydrocarbures conventionnels liquides ou gazeux à partir des infrastructures actuelles : le titulaire envisage la remise en production de la concession grâce à de nouvelles perforations sur l’un des deux puits existants, donc sans nouveau forage/puits ni emprise supplémentaire, et à la conversion du second puits en injecteur des eaux de gisement.

En parallèle, la société a initié des analyses préliminaires sur l’éventuel potentiel de reconversion du gisement et des plateformes, notamment afin d’évaluer le potentiel de valorisation de la chaleur issue de l’eau de gisement de Nesles.

Le pétitionnaire
GEOPETROL a été créée en 1993 suite au rachat par son principal actionnaire, la Compagnie Géofinancière, de gisements français mâtures à des sociétés comme TOTAL, ESSO ou TRITON.
GEOPETROL opère dans les bassins alsacien, parisien et aquitain (opérateur de la concession de Lacq). L’effectif est de 50 personnes environ, réparties entre le siège social à Paris et les divers centres de production du bassin parisien, de l’Alsace et du Sud-Ouest.


Télécharger :