EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif à la chasse de la tourterelle des bois Saison 2020-2021

Du 22/07/2020 au 12/08/2020 - 16930 commentaires

Cet arrêté encadre la pratique de la chasse de la tourterelle des bois pour la campagne 2020-2021 et propose un quota de 17460 oiseaux à prélever.

Au niveau international, la tourterelle des bois a vu son statut sur la liste rouge UICN passer de préoccupation mineure à vulnérable en 2015 (Birdlife 2017). A l’échelle de l’Europe, l’espèce est classée comme vulnérable et les effectifs sont en déclin (-78% entre 1980 et 2015, Birdlife international 2015). Ce déclin apparaît comme particulièrement prononcé sur la voie de migration occidentale dont fait partie la France.

La population nicheuse de tourterelle des bois (Streptopelia turtur), estimée en 2009 entre 397 000 et 480 000 couples, a diminué de 48% entre 1989 et 2015 et de 44% sur les 10 dernières années. Cette tendance à la baisse, due en grande partie à la disparition des habitats de l’espèce, est aussi observée pour les oiseaux non nicheurs ou migrateurs.

L’objectif du plan d’action international pour la conservation de la tourterelle des bois, est de rétablir le statut de population de la tourterelle des bois européenne, actuellement classée vulnérable (VU) dans la Liste rouge de l’UICN.
Au niveau européen, la Commission européenne souhaite mettre en place une gestion adaptative de la tourterelle des bois visant à élaborer un cadre de modélisation de la gestion adaptative de la chasse, pour chaque voie de migration.

Le ministre en charge de l’écologie a mis en place en janvier 2019 un comité d’experts sur la gestion adaptative. Il a demandé à ce comité de lui fournir un avis relatif à la gestion de la tourterelle des bois.

Dans son avis en date du 13 mai 2019, le Comité d’experts a considéré que la solution à préconiser pour maximiser les chances d’une stabilisation des effectifs à court terme, et permettre une éventuelle restauration des effectifs à des valeurs proches de celles observées dans les années 2000, sur le long terme, passait par la mise en place temporaire de quotas de prélèvement fixés à 0.
Il a précisé que, si un quota de prélèvement non nul devait être toutefois attribué pour la saison 2019, celui-ci ne pourrait excéder 1,3% des effectifs estimés comme disponibles aux chasseurs en France (correspondant à 50% de la valeur maximale estimée comme soutenable par les modèles démographiques), soit 18 300 oiseaux.

L’arrêté ministériel du 30 août 2019 a fixé un quota de 18000 oiseaux pouvant être prélevés. Pour la saison 2019-2020, 4950 oiseaux ont été prélevés et enregistrés dans l’application mobile « Chass’adapt ».

Le Comité d’experts a formulé un avis identique lors de sa séance en date du 29 juin 2020.

Le projet d’arrêté pour la saison 2020-2021 fixe un prélèvement de 17 460 tourterelles des bois, soit 3 % de moins que pour la saison précédente et cela pour tenir compte d’une baisse de population estimée à 3 % par an.
Les chasseurs sont tenus de transmettre les données de prélèvements à l’aide de l’application mobile Chass’adapt mise à disposition gratuitement par la fédération nationale des chasseurs.
Pour améliorer la connaissance, une transmission d’ailes est prévue dans les conditions fixées par l’article 3 de l’arrêté.

La synthèse de la consultation du public, les motifs de la décision seront publiés en bas de page, ainsi que le texte publié au journal officiel de la République française.


Télécharger :

Commentaires
  •  NON à la chasse d’une espèce en voie d’extintion, par LACASSAGNE Gilbert , le 9 août 2020 à 15h47

    En tant que chasseur responsable,je m’oppose à la chasse de la Tourterelle des bois tant qu’elle sera classée comme vulnérable et que ses effectifs seront en déclin.
    Je suis pour la mise en place temporaire de quotas de prélèvements fixés à 0 suggérée dans l’avis du Commité d’experts en date du 13 mai 2019

  •  tourterelle des bois, par Annemies Eulink , le 9 août 2020 à 15h40

    Cher Monsieur, Madame,

    Je demande au gouvernement francais de ne pas autoriser la chasse aux tourterelles des bois.
    Merci.

  •  Stop au massacre, par MAURICE , le 9 août 2020 à 15h28

    Inscrite sur la liste rouge de l’UICN, la Tourterelle des bois est menacée d’extinction au niveau mondial. Arrêtons le massacre !!

  •  Non à la Chasse à la tourterelle des bois, par Devenne Agnès , le 9 août 2020 à 15h19

    La tourterelle des bois est menacée d’extinction - liste rouge UICN.
    Notre gouvernement a la responsabilité de coordonner les actions pour concrétiser sa protection. Interdire la chasse à la tourterelle en France est une mesure indispensable pour garantir le rétablissement de ces populations. Cette chasse doit cesser.

  •  Tourterelle des bois, par Jaak Dhaene , le 9 août 2020 à 15h19

    Je proteste parce que la tourterelle des bois est une espèce d’oiseau très menacée en Europe. Aux Pays-Bas, seuls 1000 couples au maximum se reproduisent et l’espèce menace de disparaître de notre pays. Vogelbescherming Nederland (association pour la protection des oiseaux en Pays-Bas) tente donc de protéger de toutes ses forces la tourterelle des bois. C’est pourquoi je demande au gouvernement français de ne pas autoriser la chasse aux tourterelles des bois. Aussi en Belgique, l’oiseau est devenu rare.

  •  sauvegarrde tourterelle des bois, par Lécuyer , le 9 août 2020 à 15h18

    Consultation publique pour la sauvegarde
    des populations de Tourterelle des bois !
    Objet : sauvegarde de la tourterelle des bois

    Dans le préambule à cette consultation, le Ministère rappelle que la Tourterelle des bois a vu son statut passer de « préoccupation mineure » à celui de « vulnérable » en 2015 et qu’au niveau européen ses effectifs sont en déclin de 78 % entre 1980 et 2015.
    L’objectif au niveau international étant de rétablir le statut de population de la Tourterelle des Bois européenne, cela passe il me semble par la mise en place temporaire de quotas de prélèvement fixés à 0 pour, dans un premier temps, les effectifs de ce merveilleux oiseau !
    Il s’agirait donc de créer un moratoire sur la chasse de cette espèce pendant quelques années, comme d’autres oiseaux, tels la Barge à queue noire .
    Je suis donc très défavorable au projet d’arrêté présenté, qui est en complète incohérence avec les objectifs affichés, et qui ne tient aucun compte des multiples demandes de la Commission européenne auprès de la France pour prendre d’urgence les mesures nécessaires à la préservation des espèces en mauvais état de conservation, et notamment des restrictions de prélèvement par la chasse.
    Nous savons tous que les oiseaux ont subi une diminution drastique de leurs effectifs , alors puisque nous avons la possibilité d’agir pour la tourterelle des bois, allons-y, les chasseurs n’en mourront pas et l’humanité s’en portera mieux.
    Sabine Lécuyer
    Professeur des écoles
    Vorges 02860

  •  ARRÊT TOTAL DE LA CHASSE À LA TOURTERELLE DES BOIS, par Michel MAGUB , le 9 août 2020 à 15h18

    Les gens qui nous gouvernent se moquent du monde et n’ont aucun courage politique. Pour simplement satisfaire l’électorat que représentent les chasseurs les voilà prêts à autoriser le massacre de 18000 individus dont l’espèce est classé sur la liste rouge de l’UICN comme vulnérable ,en recul de 80% en Europe, très fargilisé en France, éteinte dans plusieurs pays d’Europe comme par exemple le royaume uni.Ce déclin est du à la chasse et à la dégradation des habitats de l’oiseau . Il faut donc agir à ces deux niveaux si l’on veut pouvoir continuer à observer ce bel oiseau et entendre nos bois et forêts résonner de son doux roucoulement.
    Nos "responsables" n’ont pourtant à la bouche que les mots écologie,environnement ,biodiversité en période préélectorale mais s’assoient dessus quand il faut agir.Honte à eux !!!

  •  Pas de chasse à la tourterelle des bois jusqu’à ?, par ARNAUD ULLIET véronique , le 9 août 2020 à 15h11

    Bonjour,
    Je rejoins l’avis du comité d’experts :
    "le Comité d’experts a considéré que la solution à préconiser pour maximiser les chances d’une stabilisation des effectifs à court terme, et permettre une éventuelle restauration des effectifs à des valeurs proches de celles observées dans les années 2000, sur le long terme, passait par la mise en place temporaire de quotas de prélèvement fixés à 0."
    Je salue par ailleurs les efforts qui sont fait pour trouver des remèdes à cette extinction programmée.
    Il faut travailler à stopper les décès que l’on peut stopper ( Chasse=0 pendant un temps) + favoriser la biodiversité dans l’objectif de relancer les nidifications et l’élevage des jeunes.
    Si vous avez une hémorragie il faut arrêter le sang de couler et transfuser.
    Ne faire que transfuser coutera beaucoup d’argent à la collectivité et ne sera pas efficace.
    Il faut savoir ce que l’on veut....

  •  Je suis également contre la mise à mort inutile d’oiseaux !!, par L. Vegt , le 9 août 2020 à 15h00

    Je suis également contre la mise a mort inutile d’oisseaux
    La tourterelle des bois est une espèce d’oiseau très menacée en Europe. Aux Pays-Bas, seuls 1000 couples au maximum se reproduisent et l’espèce menace de disparaître de notre pays. Vogelbescherming Nederland (association pour la protection des oiseaux en Pays-Bas) tente donc de protéger de toutes ses forces la tourterelle des bois. C’est pourquoi je demande au gouvernement français de ne pas autoriser la chasse aux tourterelles des bois.

  •  Je donne un avis défavorable, par Glynis B , le 9 août 2020 à 14h58

    Je donne un avis défavorable à cet arrêté, aux motifs suivants :

    1/ La consultation d’un comité d’experts sur la gestion adaptative (CEGA) en 2019 a conclu que la préservation de l’espèce en France passait par la mise en place temporaire de quotas de prélèvement fixés à 0. Le CEGA poursuit : « les modèles démographiques développés (...) indiquent que, même dans cette configuration restrictive, la probabilité que le déclin de la population se poursuive reste élevée (43%) » (Source : http://www.oncfs.gouv.fr/IMG/pdf/gestion-adaptative/Avis-CEGA-Tourterelle-des-bois.pdf). D’après l’étude, l’objectif de stabilisation puis de restauration des effectifs de Tourterelle des bois ne pourra déjà probablement pas être atteint uniquement avec la restriction de la chasse.

    2/ Le 2 juillet dernier, la Commission européenne demandait à la France de mettre fin à la chasse illégale d’espèces d’oiseaux en mauvais état de conservation (source : https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/inf_20_1212). Elle rappelait que les États membres peuvent, certes, déroger à certaines dispositions de la directive 2009/147 (la directive « Oiseaux »), mais que cela ne s’applique pas dans le cas où l’espèce capturée ne présente pas un bon état de conservation. C’est le cas ici de la tourterelle des bois, identifiée « vulnérable » sur la liste rouge des espèces menacées en France dressée par l’UICN. La France dispose désormais de trois mois pour répondre aux préoccupations de la Commission européenne : autoriser la chasse de la tourterelle des bois pour la campagne 2020-2021, même avec un quota de 17460 oiseaux à prélever, est une provocation à cet avis motivé adressé à la France.

  •  Je suis favorable au projet d’arrêté chasse de la tourterelle des bois., par COUDERC , le 9 août 2020 à 14h49

    Les Chasseurs sont impliqués pour favoriser les populations de l’espèce dans l’espoir de voir diminuer son déclin. Ils agissent grâce à des actions de conservation et d’amélioration des habitats de l’espèce, en favorisant le développement du bocage et des points d’eau.

  •  Protest contre la chasse de la tourterelle de bois, par Mariette van Oosterwijk Bruyn , le 9 août 2020 à 14h48

    La tourterelle des bois est une espèce d’oiseau très menacée en Europe. Aux Pays-Bas, seuls 1000 couples au maximum se reproduisent et l’espèce menace de disparaître de notre pays. Vogelbescherming Nederland (association pour la protection des oiseaux en Pays-Bas) tente donc de protéger de toutes ses forces la tourterelle des bois. C’est pourquoi je demande au gouvernement français de ne pas autoriser la chasse aux tourterelles des bois.

  •   NON / La question ne devrait même pas se poser , par Pajak , le 9 août 2020 à 14h38

    De quoi parle t-on ?
    D ‘ un projet d ‘ arrêté révoltant qui autoriserait le massacre ( encadré ) d’ une population d ‘ oiseau en très mauvais état de conservation , la tourterelles
    des bois , pour le « plaisir « de quelques uns .
    Le cynisme le dispute à l ‘ irresponsabilité la plus totale et cet acharnement à éradiquer avec méthode , de façon quasi-obsessionnelle , ce qui reste de faune sauvage interroge .

    En raison du déclin prononcé de la population de la tourterelle des bois (-80% depuis 1980 en Europe, -48% depuis 2001 en France), l’espèce est classée dans la catégorie « Vulnérable » de la liste des espèces menacées de disparition de l’UICN.
    Le plan d’action international de l’espèce 2018-2028, démontre clairement que les prélèvements sur l’Ouest de l’Europe sont non soutenables pour la population qui doit, en plus de la destruction/dégradation de son habitat (bocage…), supporter un prélèvement de près d’1,1 million d’individus en Espagne, France, Portugal et Italie.

    En 2019 le CEGA préconisait dans son avis au ministère la mise en place d’un moratoire temporaire des prélèvements de cette espèce (suspension de sa chasse) et précise en outre que, MÊME AVEC L ‘ ARRÊT DE LA CHASSE , « la probabilité pour que le déclin de la population se poursuive reste élevée « (43%).
    Les deux leviers pour restaurer les effectifs sont la régulation de la chasse et la reconstitution de l’habitat.

    C’est donc , CQFD , un quota ZERO qu’il faut instaurer pour tenter de sauver l’espèce .

    Il est délirant d ‘ autoriser un « prélèvement " de ces magnifiques volatiles pour satisfaire le plaisir de tuer ad nauseam d’ une frange de la population obnubilée par la chasse de tout et n ’ importe quoi et qui , depuis trop longtemps , utilise la nature comme théâtre de ses dérèglements .

    On est en droit d ‘ attendre autre chose d ‘ un ministère prétendument voué
    à l ‘écologie .
    L ‘ électoralisme ne saurait être une fin , il est de votre devoir , de
    votre responsabilité , de penser plus haut , sinon que faites-vous encore là , la question est LÉGITIME et mérite d ‘ être posée .
    L ‘ intérêt collectif doit s ‘ imposer face aux microscopiques intérêts de groupes
    d ’ individus sans foi ni loi .

    Au sujet du déclin des populations d ‘ oiseaux , les scientifiques parlent aujourd’hui
    « d’ annihilation biologique « , comment peut-on , au plus haut niveau , ne pas entendre ce message ?

  •  Déçu, par M Schoales , le 9 août 2020 à 14h25

    Comment se fait-il que les Français se trouvent si loin derrière en ce qui concerne ce problème? Cela me rend triste, après avoir vécu mes jeunes années en France, que tant de choses restent les mêmes, et que les Français soient trop attachés à la tradition de la chasse pour faire autre chose que soutenir une action aussi négative que celle-ci.

  •  Les consultations publiques du ministère de la Transition écologique et solidaire, par Edwin , le 9 août 2020 à 14h08

    Many times the individual can also be necessary [trip to Thailand->http://tipssehat.web.id] continue a particular grade point average when they desire
    to maintain your scholarship. BIM virtually offers
    a feel of how a model will be and function after construction.
    It is understood this can be a trial for moms and dads because kids
    can be extremely picky.

  •  NON à la chasse à la tourterelle des bois, par Sommer Léa , le 9 août 2020 à 14h07

    Quel genre de gouvernement peut autoriser la chasse d’une espèce en danger de conservation et inscrite sur la liste rouge de l’UICN? NON à la chasse à la tourterelle des bois, dont les effectifs diminuent depuis plusieurs années au niveau mondial, et qui risquent leur vie en passant en France lors de leur migration, à cause des chasseurs qui les attendent ! Quelle honte !

  •  NON à la chasse à la tourterelle des bois, par Sommer Léa , le 9 août 2020 à 14h06

    Quel genre de gouvernement peut autoriser la chasse d’une espèce en danger de conservation et inscrite sur la liste rouge de l’UICN? NON à la chasse à la tourterelle des bois, dont les effectifs ne cessent de diminuer au niveau mondial, et qui risquent leur vie en passant en France lors de leur migration, à cause des chasseurs qui les attendent ! Quelle honte !

  •  Arrêt de la chasse à la tourterelle , par Cécilia Fridlender , le 9 août 2020 à 14h02

    Biodiversité
    A quoi cela sert-il d’en parler si on autorise de détruire ce magnifique oiseau.

    Cette chasse n’a aucune justification si ce n’est l’envie/le plaisir de tuer de quelques chasseurs.
    Ils n’ont qu’à échanger leur fusil contre l’appareil photo.

  •  NON à la chasse à la tourterelle des bois, par Nadège Louassier , le 9 août 2020 à 13h57

    La tourterelle des bois est une espèce vulnérable, il n’y a aucune bonne raison d’en autoriser la chasse.
    NON à la chasse à la tourterelle des bois
    et de manière plus générale, NON à la chasse plaisir, oui à la chasse réglementée (professionalisée) des espèces nuisibles

  •  tourterelle des bois, par Paul , le 9 août 2020 à 13h52

    Chers,
    je vous écrite parce que je suis tres inquiete concernant la santé et la vie des tourterelles des bois.
    La tourterelle des bois est une espèce d’oiseau très menacée en Europe. Aux Pays-Bas, seuls 1000 couples au maximum se reproduisent et l’espèce menace de disparaître de notre pays. Vogelbescherming Nederland (association pour la protection des oiseaux en Pays-Bas) tente donc de protéger de toutes ses forces la tourterelle des bois. C’est pourquoi je demande au gouvernement français de ne pas autoriser la chasse aux tourterelles des bois.