EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet de décret modifiant, à titre exceptionnel, pour l’année 2020 les dates de pêche en eau douce en 1ʳᵉ catégorie piscicole pour faire face à la situation liée à l’état d’urgence sanitaire Covid 19

Du 30/07/2020 au 20/08/2020 - 1062 commentaires

Le texte décale la fermeture de la pêche dans les eaux de première catégorie de deux semaines en 2020.

La pandémie COVID-19 ayant contraint les pêcheurs récréatifs à renoncer à leur activité du 17 mars 2020 midi au 11 mai 2020 (alors que la pêche en 1ʳᵉ catégorie piscicole ouvrait le 13 mars 2020), le projet de décret prévoit une prolongation des dates de pêche en France définies à l’article R.436-6 (alinéa I) du code de l’environnement. Il s’agit de permettre exceptionnellement en 2020 aux pêcheurs récréatifs de pouvoir déroger à la date du 20 septembre (3ᵉ dimanche de septembre) comme date de fermeture de la pêche en première catégorie, pour l’étendre jusqu’au 4 octobre.


Télécharger :

Commentaires
  •  Défavorable , par Mathieu , le 31 juillet 2020 à 21h31

    Défavorable a cabosser les derniers géniteurs...

  •  Défavorable , par Clément Carpentier , le 31 juillet 2020 à 21h31

    Une épidémie touchant les humains ne peut et ne doit pas être un prétexte pour decaler une fermeture concernant les poissons.
    Une réflexion à l’échelle nationale selon la saisonalité de la reproduction du sud vers le nord, serait cependant à mener.
    L arrêt de l alevinage en rivière également, ainsi qu une mutualisation des parcours et une harmonisation du prix de la carte sur le territoire français ou à minima au niveau régional, sera un travail nécessaire si vous souhaitez que la pêche de loisir subsiste.
    Il est urgent d’agir. .. mais pas avec ce genre de proposition populo-electoraliste.

  •  Aberrant...., par Martin , le 31 juillet 2020 à 21h30

    Les dates d’ouverture /fermeture sont censées être calées pour la protection du milieu aquatique et la reproduction des truites, en quoi le COVID viendrai remettre cela en cause, donc contre ce projet !

  •  Favorable selon la biodiversité, par Heuze , le 31 juillet 2020 à 21h27

    Ce n’est pas à nous de juger selon le confinement...

    C à votre associations de juger ce qui est bon pour la nature et non au pêcheur.
    L’environnement avant tous..

  •  Défavorable, par Miclet , le 31 juillet 2020 à 21h26

    Il y à bien suffisamment de deuxième catégorie pour nous contenter.
    Pas la peine de faire souffrir inutilement les populations de truites sauvages qui sont déjà bien mis en péril par la sécheresse et le réchauffement climatique.

  •  Défavorable , par huzé , le 31 juillet 2020 à 21h25

    Il ne faut pas modifier les dates sinon les poissons ne vont pas se reproduire comme il faut.

  •  Défavorable , par Lafage Faustin , le 31 juillet 2020 à 21h24

    Je ne suis pas d’accord pour prolonger la pêche en première catégories 2 semaines après la fermeture, il faut protéger nos poissons et pour cela respecter ces dates de fermetures.

  •  NON A LA PROLONGATION DE L OUVERTURE EN 1ERE, par BOURGEOIS , le 31 juillet 2020 à 21h23

    Privilégier les poissons et pas les pêcheurs me semble la meilleure solution.

  •  Défavorable , par huzé , le 31 juillet 2020 à 21h23

    Il ne faut pas modifier les dates sinon les poissons ne vont pas se reproduire comme il faut

  •  Defavorable, par Garzino syephane , le 31 juillet 2020 à 21h19

    Defavorable a ce projet les rivieres et les truites doivent etre protégées

  •  DEFAVORABLE, par noiraut raymond , le 31 juillet 2020 à 21h17

    les poissons veulent de l eau et se reproduire§

  •  Contre, par Julien , le 31 juillet 2020 à 21h14

    Totalement contre ce projet
    Laissons les dates comme elles sont et laissons les poissons ce reposer.
    Si la fédération veut faire quelque chose, quelle baisse le permis 2021 en tenant compte du temps de confinement ce sera sûrement plus intelligent.

    Didier

  •  Défavorable , par Quiles romain , le 31 juillet 2020 à 21h12

    Autoriser le décalage de la fermeture en 1ère catégorie reviendrait :
    - soit à valider sur la France entière que la date actuelle n’est pas la bonne, en s’appuyant sur des études scientifiques, pourquoi pas. Mais alors ça ne doit pas être un décret exceptionnel et temporaire mais un vrai changement logique.
    - soit à confirmer que comme depuis toujours l’Homme fait passer ses intérêts personnels au détriment du monde qui l’entoure car l’argent n’achètera jamais la reproduction naturelle des Truites Fario sauvages.

  •  Demi favorable, par Mel , le 31 juillet 2020 à 21h08

    Un weekend supplémentaires oui mais pas plus les poissons attaque la fraie fin septembre. Des initiatives de pancarte a grande échelle concernant les barrages fait par les vacanciers serait bien plus intéressant 😉

  •  Défavorable Directeur Fédération de pêche de l’Aveyron, par ZULLO Elian , le 31 juillet 2020 à 21h07

    Il n’est pas question de juger la pertinence de cette proposition, mais la raison invoquée. Car si en 2020 on peut pêcher jusqu’à début octobre, pourquoi pas en 2021 ? Quel est le lien entre la fermeture au mois de mars avril et une ouverture prolongée au mois d’octobre sur un plan scientifique ? Rechercher la satisfaction de certains pêcheurs et en mécontenter d’autres n’est pas une bonne solution. La règlementation de la pêche a besoin d’être dépoussiérée en France en s’appuyant sur des avis d’expert, pas sur les émotions, impressions ou fausses certitudes des pêcheurs car en la matière, on trouve tout et son contraire. Ce n’est pas facile car il faut un peu d’humilité pour accepter les avis des experts parfois non pêcheurs....

  •  Favorable sous certaines conditions , par Damien , le 31 juillet 2020 à 20h59

    D’autres départements le réalisent déjà depuis des années, et cela n’a aucun impact sur la reproduction, vu que dans notre région la reproduction ne débute pas avant fin octobre /mi novembre si ce n’est pas plus. Par contre, le faire car cause covid en début de saison, et marcher sur les cheveux comme argument... niveau conditions,que les rivières soient en état de pouvoir le faire, actuellement avec les sécheresse, ce n’est absolument pas le cas et il vaut mieu même fermer les 1ère catégorie dès maintenant, le confinement a rendu fou les pêcheurs et nos rivières ont subi trop de pressions et de prélèvements depuis mai... et si un jour il y a prolongation, uniquement de la pêche en catch and realese, aucun prélèvement et respect totale du poisson.

  •  prolongation 1er catégorie, par Tisaire Alain , le 31 juillet 2020 à 20h47

    Favorable si cela n’impacte pas la reproduction des salmonidés.

  •  Défavorable , par Rouch Gros Ludovic , le 31 juillet 2020 à 20h42

    Pour moi cela n’a aucun sens !!
    Une aberration point de vue halieutique..

  •  fermeture 1° catégorie, par bernard Colson , le 31 juillet 2020 à 20h42

    Fin septembre, les reproducteurs amorcent leurs remontée vers leurs lieux de fraie et il n’est pas souhaitable de les pêcher a cette date.

  •  prolongation 1er, par cahen , le 31 juillet 2020 à 20h39

    bonsoir vu que sa touche pas la reproduction des truites,je suis favorable a la prolongation de la peche de la truite jusqu au 4 octobre