EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projets d’arrêtés relatifs à la capture des grives et des merles noirs destinés à servir d’appelants dans 5 départements de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur pour la campagne 2020-2021

Du 26/06/2020 au 17/07/2020 - 12149 commentaires

Les projets d’arrêtés définissent les quotas de prélèvement autorisés de certains turdidés pour la saison 2020-2021 à l’aide de gluaux, moyens de chasse traditionnelle, dans cinq départements : Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Var et Vaucluse.

La France est concernée par plusieurs modes de chasse traditionnelle : la chasse des grives et du merle noir à l’aide de gluaux dans le Sud-est, la chasse de l’Alouette des champs à l’aide de pantes et matoles dans le Sud-ouest, la chasse des grives, merle noir, vanneau et pluvier doré à l’aide de filets et tenderies dans les Ardennes.

L’article L. 424-4 du code de l’environnement, reprenant les dispositions de l’article 9 de la directive "oiseaux", prévoit que, pour permettre, dans des conditions strictement contrôlées et de manière sélective, la chasse de certains oiseaux de passage en petites quantités, le Ministre de la Transition écologique et solidaire autorise dans des conditions qu’il détermine l’utilisation des modes et moyens de chasse consacrés par les usages traditionnels, dérogatoires aux moyens généralement autorisés.

Sur cette base, cinq arrêtés ministériels du 17 août 1989 fixent les conditions particulières d’exercice de ces chasses pour l’utilisation de gluaux, de pantes, de matoles et de tenderie.

Ces textes renvoient à des arrêtés ministériels annuels la détermination de quotas par département ainsi que, le cas échéant, « la détermination de spécifications techniques propres à un département ». Dès réception de ces arrêtés ministériels et avant le 1er octobre, date d’ouverture de ces chasses traditionnelles, les préfets prennent les arrêtés d’autorisation individuelle.

Les projets d’arrêtés maintiennent les quotas pour la saison 2020-2021 dans cinq départements : Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Var et Vaucluse au niveau de la précédente période de chasse.

Ces projets ont fait l’objet d’un vote favorable lors du Conseil national de la chasse et de la faune sauvage (comité consultatif rassemblant des représentants de chasseurs, des acteurs scientifiques et associatifs) du 26 juin 2020.

La synthèse de la consultation du public, les motifs de la décision seront publiés en bas de page, ainsi que les textes publiés au Journal officiel de la République française.


Télécharger :

Commentaires
  •  Avis défavorable, par Clara , le 20 juillet 2020 à 08h39

    Cruel et inutile

  •  avis défavorable , par duco , le 20 juillet 2020 à 08h29

    Chasse ignoble d’un autre temps.

  •  Avis favorable, par Boyac , le 20 juillet 2020 à 07h07

    Laissez ces traditions en place , plus d’encadrement .plus de contrôle oui bien sur !!!

  •  Avis Favorable, par Léo , le 20 juillet 2020 à 03h32

    Pour la préservation de ces modes de chasse traditionnelles !!

  •  Avis favorable, par JMDLR , le 19 juillet 2020 à 23h45

    Avis favorable. Les quotas sont faibles et les animaux servent d’appelants

  •  Avis favorable , par Clo , le 19 juillet 2020 à 23h13

    Les populations de grives sont loin d etre en danger et la chasse a La glu ne représente que 0,001 % de 600 à 700 millions d’individus estimes

  •  AVIS TRES DEFAVORABLE !, par Basset , le 19 juillet 2020 à 21h52

    Arrêtez de piller la nature ! La chasse n’est qu’un lobby. Les chasseurs sont des viandards, tous ! Ils tuent pour le plaisir. Aucun animal n’est nuisible mis à par l’être humain qui pollue et détruit tout.
    STOP CHASSE. Un beau jour la chasse sera considérée comme un crime.

  •  La chasse a glue, par Zé , le 19 juillet 2020 à 20h29

    Pour la chasse a la glue c’est l histoire de nos campagnes
    On veut arrêter les coqs de chanter
    Les vaches de meugler
    Mais que les gens qui ne sont pas du monde rural
    Arrêtent de décider pour nous qui vivons là....
    On va pas décider leur mode de vie dans leur ville ....

  •  AVIS FAVORABLE, par Nico.M , le 19 juillet 2020 à 20h10

    Avis favorable à la gestion adaptative.

  •  Avis défavorable , par Aumercier Danielle , le 19 juillet 2020 à 19h10

    Cruauté indigne de nous humains du 21 siecle ....

  •  Avis favorable , par Madeleine , le 19 juillet 2020 à 18h53

    La chasse a la glu n’est pas faite pour tuer.Elle sert simplement à attraper quelques grives vivantes ,dont on prend par la suite le plus grand soin.

  •  Avis défavorable, par Lefèvre , le 19 juillet 2020 à 18h43

    Contre !

  •  CONTRE ces pratiques cruelles , par CHAUVY Fanette , le 19 juillet 2020 à 18h20

    A l’heure de la 6ième extinction des espèces animales, comment peut-on continuer à tuer de la sorte ! Barbarie ! Incohérence ! STOP !

  •  avis favorable, par lacheze , le 19 juillet 2020 à 17h59

    avis favorables aux chasses traditionnelles

  •  Avis favorable , par Madeleine , le 19 juillet 2020 à 17h59

    De toute manière, qu’il y est trop ou pas assez de gibier, c’est tojours la faute des chasseurs.Pourtant lorsqu’il n’y en aura plus (vœux pieux des ecolos) cela vous coûtera un MAX pour faire ce qu’eux font benevolement.

  •  Avis favorable, par Pessan Jean Luc , le 19 juillet 2020 à 17h26

    Avis favorable aux quotas de prélèvement autorisés de certains turdidés pour la saison 2020-2021 à l’aide de gluaux, moyens de chasse traditionnelle, dans cinq départements : Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Var et Vaucluse.

  •  Avis favorable , par Pierre , le 19 juillet 2020 à 17h01

    Chasse très réglementée,les grives capturées sont décollées très rapidement sans aucune souffrance ,le but étant de les garder vivantes. Ces captures représentent seulement 0,001 % d’une population estimée par les scientifiques de 6 à 700 millions d’individus,ce qui ne met nullement l’espèce en danger et n’affectent donc pas la biodiversite.

  •  Maintien de cette chasse , par BEYSSIER Michel , le 19 juillet 2020 à 16h59

    Cette chasse fait partie de nos traditions et de notre patrimoine donc être conservée

    Avis favorable

  •  Avis favorable, par gérard B , le 19 juillet 2020 à 16h31

    Pour le maintien des traditions dans le respect de la nature et de la faune

  •  Maintien des traditions, par gérard B , le 19 juillet 2020 à 16h28

    Avis favorable , pour le maintien des traditions dans le respect de la faune et de la nature