EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif à la chasse de la barge à queue noire en France métropolitaine pendant la saison 2020-2021

Du 29/06/2020 au 20/07/2020 - 2467 commentaires

Ce projet d’arrêté prévoit la suspension de la chasse de la barge à queue noire pour la saison 2020-2021.

Actuellement cette espèce est classée « vulnérable » sur la liste rouge France et « quasi menacée » sur la liste rouge mondiale. Elle fait l’objet d’un plan international dans le cadre de l’Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA). Ce plan a été renouvelé en décembre 2018 pour une période de 10 ans. Il interdit la chasse dans tous les pays.

C’est pour tenir compte de ce plan international que le ministre en charge de l’écologie a décidé par arrêté du 30 juillet 2019, de prolonger d’un an le moratoire sur la chasse de la barge à queue noire, soit jusqu’au 31 juillet 2020. Cette période fait suite à trois périodes de suspension de la chasse : de 2008 à 2013, de 2015 à 2018, de 2019 à 2020.

Compte tenu du renouvellement en décembre 2018 du plan international de l’AEWA pour une période de 10 ans, qui interdit la chasse dans tous les pays, seule une révision de ce plan permettrait d’examiner la possibilité de chasser des individus de la sous-espèce islandaise qui se trouverait dans un meilleur état de conservation que celle néerlandaise.

C’est pourquoi, le projet d’arrêté soumis à la consultation publique propose pour la saison 2020-2021 une reconduction de la suspension de la chasse de la barge à queue noire jusqu’au 30 juillet 2021.

La synthèse de la consultation du public, les motifs de la décision seront publiés en bas de page, ainsi que le texte publié au journal officiel de la République française


Télécharger :

Commentaires
  •  Absolument CONTRE ce projet d’arrêté, par Romain , le 16 juillet 2020 à 12h25

    La chasse de la barge à queue noire, suspendue depuis quelques années, devraient être réautorisée en proposant des quotas de prélèvements. Aujourd’hui, des suivis permettent d’affirmer que la population se porte bien et que des prélèvements peuvent être envisagées. Un outil de déclaration instantanée des prélèvements a été développé et fonctionne déjà sur plusieurs espèces (bécasse des bois, tourterelle des bois...). Il faut quand même savoir que le quota de 210 oiseaux proposé en 2019, et non retenu par le ministère, correspondait à moins de 0,2% de la population !!!! Il serait donc intelligent d’en faire autant pour la barge à queue noire.

  •  Avis favorable, par Yann Carasco , le 16 juillet 2020 à 12h19

    La Barge à queue noire présente un statut de conservation défavorable à toutes les échelles géographiques : espèce quasi menacée d’extinction au niveau mondial, vulnérable en Europe, vulnérable en tant que nicheuse et migratrice en France. La sous-espèce islandica, quasi menacée en tant qu’hivernante en France, ne présente pas un statut de conservation favorable contrairement à ce qui est avancé par une fraction du monde cynégétique pour réclamer l’ouverture de sa chasse. Dans ces conditions, la suspension de la chasse de la Barge à queue noire est une nécessité.

    Il est difficilement compréhensible que la suspension de la chasse ne soit effective que pour un an, alors que les engagements internationaux de la France portent sur une durée nettement supérieure (période de 10 ans renouvelée en 2018).

    La France présente de très loin la liste d’espèces chassables la plus longue de tous les pays de l’Union européenne. Cette liste pourrait être réduite avec un impact marginal sur les activités cynégétiques. C’est aussi une simple question de logique de renoncer à chasser des espèce menacées, que les prélèvements et les perturbations causées par la chasse contribuent à fragiliser plus encore.

  •  FAVORABLE à ce projet de suspension de la chasse de la barge à queue noire pour la saison 2020-2021., par VERMANDE , le 16 juillet 2020 à 12h13

    Stoppons le massacre des oiseaux ! Il est aujourd’hui urgent de les protéger !

  •  Arrête relatif a la chasse de la barge à queue noire saison 2020/2021, par Thibault , le 16 juillet 2020 à 11h54

    Pour cette chasse Raisonnée de la barge a queue noire car espéce non menacée et faisant partie de
    nos chasses traditionnelles Et ancestrales et patrimoniale

  •  Avis défavorable, par BOUYER Christophe , le 16 juillet 2020 à 11h43

    Je suis très défavorable

  •  Projet d’arrêté relatif à la chasse de la barge à queue noire en France métropolitaine pendant la saison 2020-2021, par Lambert , le 16 juillet 2020 à 11h28

    Je suis favorable à ce projet en opposition à ceux et celles qui souhaitent pouvoir chasser cette espèce ou la sous-espèce. Entre parenthèses, on peut avoir des doutes sur les capacités de certains chasseurs à faire la distinction quand on voit les nombreux accidents de chasse dus à des confusions entre cerf et cheval, humain et sanglier...
    Je serais plus favorable à une interdiction totale des chasses aux oiseaux qui sont sur la liste rouge et qui font l’objet d’une protection de l’ensemble des pays européens si l’on excepte la France.
    Il existe une autre chasse qui ne met pas en souffrance le monde animal et qui apporte beaucoup d’émotions. Elle se pratique avec un appareil photographique !!!!!!!!!!

  •  Chasse barge à queue noire , par Sylvain , le 16 juillet 2020 à 11h28

    Je suis défavorable à la suspension de la chasse a la barge à queue noire pour la saison 2020 2021

  •  Chasse barge à queue noire , par Sylvain , le 16 juillet 2020 à 11h26

    Défavorable à la suspension de la chasse a la barge à queue noire pour la saison 2020 2021

  •  Avis défavorable , par Morhain , le 16 juillet 2020 à 11h20

    Différencier les 2 sous espèces comme établi par le cega.

  •  Avis favorable, par Thierry , le 16 juillet 2020 à 11h13

    j’ en vois pas mal, pourquoi interdire ??? Lobbying ???

  •  Une sage décision, par Stoll , le 16 juillet 2020 à 11h00

    Merci pour cette suspension. Abolir la chasse serait encore plus responsable !

  •  défavorable au projet , par François , le 16 juillet 2020 à 10h23

    la chasse de la sous espèce islandaise aurait au moins pu être autorisée
    selon un quota national de moins de 300 oiseaux en automne, comme le CEGA l’avait proposé en 2019.
    avis défavorable au projet qui ne tient pas compte des actions des chasseurs en faveur des habitats de cette espèce.

  •  Suspension insuffisante, par SIMON , le 16 juillet 2020 à 10h13

    A quoi servent ces chasses ? Ces oiseaux sont des limicoles et n’occasionnent aucun dégât dans notre environnement. Ils sont en revanche menacés par nos activités humaines, par la régression des zones humides et par leur artificialisation. Ils sont également un maillon essentiel à l’équilibre de nos écosystèmes.
    La France est le dernier pays d’Europe à autoriser la chasse du Courlis cendré alors que d’autres pays membres investissent des millions d’euros pour assurer sa sauvegarde. N’est-ce pas aberrant?
    Merci de mettre fin à ces chasses qui ne servent qu’à faire plaisir à des humains pratiquant ce loisir qui est "le plaisir de tuer" et non de protéger la nature...

  •  chasse de la barge à queue noire en france métropolitaine, par wittische , le 16 juillet 2020 à 09h59

    conservons la chasse de la barge à queue noire en France métropolitaine

    et conservons nos chasses traditionnelles

  •  Chasse de la barge à queue noire, par Robert , le 16 juillet 2020 à 09h54

    Avis défavorable. La barge islandaise est en plein
    développement. Autoriser la chasse à partir d’octobre exclurait la confusion avec la barge continentale.

  •  Avis défavorable, par Hervé , le 16 juillet 2020 à 09h26

    Je suis défavorable à cet arrêté, il est possible de chasser en gestion adaptative cet oiseau ce qui permet aussi d’accroitre nos connaissances et d’adapter les prélèvements. Si il doit y avoir un doute c’est sur les lieux de vie et de reproduction qu’il doit s’exprimer.

  •  Avis favorable à la suspension de la chasse, par Véronique , le 16 juillet 2020 à 09h09

    Projet arrêté en faveur de la suspension de la chasse, quel bonheur.

  •  Avis favorable à la suspension de la chasse de la Barge a queue noir., par VILLOTTA Damien , le 16 juillet 2020 à 09h02

    Enfin une suspension de la chasse d espèce en voie d extinction.
    Il est temps que la chasse qui se pretend écologique (ne sont ils pas les 1° Escroclogistes de France) cesse d apporter sont lot de destruction sur les especes en danger.
    A quand un nombre d espèce d oiseaux chassés en France aligner sur l Europe ? Nous sommes le pays le moins protecteur d Europe.

  •  Avis très favorable à cet arrêté !, par MOREL , le 16 juillet 2020 à 08h42

    La barge à queue noire est classée sur la liste rouge de l’UICN ...ses populations sont en danger ...il serait inadmissible, et contraire aux beaux discours officiels concernant la protection de la biodiversité, de vouloir autoriser la chasse de cette espèce...tout cela pour satisfaire les pulsions morbides d’une poignée de chasseurs...

  •  Avis favorable à la suspension de la chasse de la barge à queue noire , par Morel , le 16 juillet 2020 à 08h31

    La barge à queue noire est classée sur la liste rouge de l’UICN... ses populations sont en danger... il serait inadmissible, et contraire aux beaux discours officiels concernant la protection de la biodiversité, de vouloir autoriser la chasse de cette espèce... tout cela pour satisfaire les pulsions morbides d’une poignée de chasseurs...