EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif à la chasse du courlis cendré en France métropolitaine pendant la saison 2020-2021

Du 26/06/2020 au 17/07/2020 - 2569 commentaires

Ce projet d’arrêté prévoit la suspension de la chasse du courlis cendré pour la saison 2020-2021.

Le courlis cendré sous-espèces Numenius arquata arquata, N. a. orientalis et N. a. suschkini) est une espèce chassable au sens de la directive oiseaux -2009/147/CE. Elle y est inscrite à l’Annexe II et fait l’objet d’un Plan d’action international adopté par les Parties signataires de l’Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA), dont la France est membre et se trouve ainsi légalement engagée. Ce plan, adopté en 2015, concerne plus de 20 pays. Il prévoit que la réouverture de la chasse en France dépend de la mise en place d’un plan international de gestion adaptative des prélèvements.

L’objectif global du Plan d’action international est de restaurer le statut de conservation mondial dans la Liste rouge UICN de cette espèce en la faisant passer de la catégorie : « Quasi-menacé » attribuée en 2007, à la catégorie : « Préoccupation mineure » à l’horizon 2025.

Le plan d‘action validé lors de la réunion de Paris le 18 septembre 2019 conclut que « les pays de l’aire de répartition sont d’accord pour lancer un processus de gestion adaptative au niveau international. La chasse ne pourra reprendre dans aucun pays membre et donc en France, tant que le processus ne sera pas effectif. ».

En suspendant en référé l’arrêté d’ouverture pris en 2019, le Conseil d’État a notamment pris en compte le plan d’action international, considérant que la gestion adaptative de cette espèce n’était pas encore mise en œuvre.

Considérant que la chasse ne peut pas être ouverte en France tant que le plan de gestion adaptative international n’est pas mis en place au niveau européen, le projet d’arrêté ministériel soumis à la consultation publique propose pour la saison 2020-2021 une suspension de la chasse du courlis cendré jusqu’au 30 juillet 2021.

La synthèse de la consultation du public, les motifs de la décision seront publiés en bas de page, ainsi que le texte publié au journal officiel de la République française.


Télécharger :

Commentaires
  •  Avis défavorable à la suspension de la chasse du Courlis cendré, par Lafon , le 6 juillet 2020 à 08h27

    Comme beaucoup d’espèces, malheureusement, la chasse n’est pas la cause principale de la diminution du Courlis cendré mais la gestion des milieux que les chasseurs sont souvent les seuls à pratiquer avec leurs propres. Il est plus facile politiquement d’interdire la chasse comme cela à été fait pour de nombreuses espèces qui sont malheureusement toujours en forte régression (Râle des genêts, Outarde canepetière,...)

  •  Projet d’arrêté relatif à la chasse du courlis cendré en France métropolitaine pendant la saison 2020-2021, par Chantal BALAGUER , le 6 juillet 2020 à 00h44

    Je suis POUR la suspension de la chasse au Courlis cendré et ainsi que pour toutes les espèces en mauvais état de conservation. A notre époque où la biodiversité s’effondre, il faut revoir toutes les autorisations de chasse et arrêter le massacre de la faune sauvage.
    Je suis d’accord avec le fait que la chasse ne peut pas être ouverte en France tant que le plan de gestion adaptative international n’est pas mis en place au niveau européen.

  •  Projet d’arrêté relatif à la chasse du courlis cendré en France métropolitaine pendant la saison 2020-2021, par Chantal BALAGUER , le 6 juillet 2020 à 00h40

    Je suis POUR la suspension de la chasse au Courlis cendré et ainsi que pour toutes les espèces en mauvais état de conservation. A l’heure où la biodiversité s’effondre, il faut arrêter le massacre de la faune sauvage.
    Je suis d’accord avec le fait que la chasse ne peut pas être ouverte en France tant que le plan de gestion adaptative international n’est pas mis en place au niveau européen.

  •  Suspension de la chasse du courlis cendré., par Cubaixo , le 6 juillet 2020 à 00h15

    Je suis POUR la suspension de la chasse au Courlis cendré et ainsi que pour toutes les espèces en mauvais état de conservation.

  •  Non à la suspension , par Jouvencel , le 6 juillet 2020 à 00h15

    les populations Sont satisfaisantes et maintenir des zones humides propices. La chasse doit être possible sur des périodes limitées

  •  Non à la suspension , par Jouvencel , le 6 juillet 2020 à 00h14

    Les chasseurs ont fait des efforts pour faire remonter les populations et maintenir des zones humides propices. La chasse doit être possible sur des périodes limitées

  •  Contre la chasse du courlis cendré, par A. De Moras , le 5 juillet 2020 à 23h51

    Contre la chasse du coulis cendré, donc : pour ce décret, mais il faudrait qu’il perdure au-delà du 30 juillet 2021 pyour préserver l’espèce....

  •  Défavorable à cet arrêté, par FAUQUET , le 5 juillet 2020 à 23h09

    Je suis défavorable à cet arrêté malgré que je ne chasse pas ce
    limicole mais parce que cet arrêté ne prévoit rien pour au moins
    sauvegarder les milieux naturels humides indispensables à cette espèce.
    On peut toujours interdire sa chasse mais si les milieux naturels
    disparaissent :suppression des vasières pour faire des ports,
    démoustication intense sur la côte méditerranéenne pour que les bobos écolos ne soient pas piqués...

  •  Oui à la suspension de la chasse au courlis cendré, par Gaïbi , le 5 juillet 2020 à 22h46

    Arrêté à prendre et à faire respecter avec de réelles sanctions pour les contrevenants. Le fait de voir un courlis cendré ne signifie pas que l’espèce n’est pas en danger comme l’écrivent certains. Enlevez vos œillères, la biodiversité ne se mesure pas à l’échelle de votre jardin.

  •  AVIS DEFAVORABLE A LA SUSPENSION DE LA CHASSE AUX COURLIS CENDRE, par BAILLET THIERRY , le 5 juillet 2020 à 22h41

    Cela fait plusieurs année qu’un moratoire suspend la chasse du courlis cendre. Il en résulte une amélioration notable des population vraiment visible sur le terrain .
    Les efforts de responsabilité et de sagesse doivent être récompensés , afin de ne pas assimiler ces mesures de gestion à des mesures purement coercitives et non réversibles contre la chasse.
    Dans ce cas ce n’est plus de la gestion mais de la répression idéologique anti chasse qui n’apporte que haine et radicalisation.

    BTS Protection de la nature et Master en Environnement

  •  Suspension de la chasse du courlis cendré, par GUES , le 5 juillet 2020 à 22h25

    Je suis POUR la suspension de la chasse au Courlis cendré.
    Bien entendu, il faudra que cette suspension dure au minimum 5 années concernant une espèce au statut peu enviable de VULNÉRABLE au niveau européen et en France pour prendre le temps d"évaluer l’évolution de ses effectifs.

  •  avis defavorable, par procida , le 5 juillet 2020 à 22h21

    je vous invite consulter plus souvent les avis des scientifiques qui font de remarquables études sur les populations des oiseaux . ils nous indique par ailleurs que les population sont stables...je pense qu’il serait plus important de s’occuper très sérieusement de certaines espèces comme étourneaux , pigeon ville ,goéland argenté , qui sont plus néfaste pour la sante publique et utilité publique ..déjections , bruit.. On devrait passer sur espèces chassables ou non chassable

  •  Avis Défavorable, par Matthieu Nadler , le 5 juillet 2020 à 21h20

    L’état de conservation de l’espèce est passé de "quasi menacé" à "préoccupation mineure". Rien ne justifie que la chasse de cette espèce ne puisse reprendre normalement.
    J’habite en Bretagne où la population observée est très nombreuse et personne n’a compris l’arrêté de l’an passé.

    L’état ne doit pas céder aux pressions des groupes dits "écologistes" qui sombrent dans le spécisme et perdent toute rationalité.

  •  Défavorable au projet d’arrêté, par MESSAL , le 5 juillet 2020 à 21h01

    Je suis défavorable à votre projet d’arrêté sur la chasse du courlis cendré en France, du fait que les populations de cette espèce ce sont considérablement améliorées depuis une bonne décennie et que les faibles prélèvements n’auront aucun incident sur son état.

  •  Projet d’arrêté à la chasse du courlis cendré en France, par MINET , le 5 juillet 2020 à 20h45

    Bonsoir, je suis défavorable à votre projet d’arrêté sur la chasse du courlis cendré en France.
    En effet, l’état de conservation des populations de cette espèce ce sont considérablement amélioré depuis 2007 permettant ainsi de faire quelques prélèvements. Une gestion adaptative avec des quotas serait à mon avis un excellent compromis, à condition bien sûr que le nombre de courlis à prélever ne soit ni trop bas, ni trop haut.
    Cordialement.

  •  Defavorable, par Compère A , le 5 juillet 2020 à 20h37

    Les populations sont suivies par des études, elles montrent que les populations ne sont pas en danger donc défavorable à la suspension de la chasse Du courlis cendré

  •  Defavorable, par GUEDO , le 5 juillet 2020 à 20h23

    · La date du 21 août aurait pu être envisagée car elle ne remet pas en cause l’état de conservation des populations de courlis cendrés. La fin de la période de reproduction et de dépendance pour cette espèce en France est en 3ème décade de Juillet (Rapport 2018 de la France pour la révision des Concepts-clés de la directive Oiseaux). Juridiquement donc, la chasse peut être ouverte en août, soit au 21 août comme les autres gibiers d’eau.

    · Le plan de gestion adaptative des prélèvements international adopté en septembre 2019 constate une amélioration de l’état de conservation du courlis cendré, qui passe du statut de « quasi menacé » (2007) à « préoccupation mineure » (2025).

  •  chasse du courlis, par BENABDALLAH Christophe , le 5 juillet 2020 à 20h05

    je suis défavorable à cet arrêté compte tenu que les études prouvent que l’espèce n’est pas en danger .

  •  avis defavorable à l’arrêt de la chasse au courlis cendré, par parry patrick , le 5 juillet 2020 à 19h31

    la gestion adaptative des prélèvements international adopté en septembre 2019 constate une amélioration de l’état de conservation du courlis cendré, qui passe du statut de « quasi menacé » (2007) à « préoccupation mineure » (2025).donc on peut se permettre un prélèvement du courlis sur la saison 2020/202021

  •  avis defavorable à l’arrêt de la chasse au courlis cendré, par parry patrick , le 5 juillet 2020 à 19h30

    • Le plan de gestion adaptative des prélèvements international adopté en septembre 2019 constate une amélioration de l’état de conservation du courlis cendré, qui passe du statut de « quasi menacé » (2007) à « préoccupation mineure » (2025).donc on peut se permettre un prélèvement du courlis sur la saison 2020/202021