EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif à la suspension de la chasse de la barge à queue noire en France métropolitaine pendant la saison 2019-2020

Du 03/07/2019 au 25/07/2019 - 7057 commentaires

{}
Le projet d’arrêté propose pour la saison 2019-2020 une reconduction de la suspension de la chasse de la barge à queue noire jusqu’au 30 juillet 2020.

{}
La barge à queue noire est classée « vulnérable » sur la liste rouge France et « quasi menacée » sur la liste rouge mondiale de l’UICN. Elle fait l’objet d’un plan international dans le cadre de l’Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA). Ce plan a été renouvelé en décembre 2018 pour une période de 10 ans. Il interdit la chasse dans tous les pays.

C’est pour tenir compte de ce plan international que le ministre en charge de l’écologie a décidé par arrêté du 1er août 2018, de prolonger d’un an le moratoire sur la chasse de la barge à queue noire, soit jusqu’au 30 juillet 2019. Cette période fait suite à deux périodes de suspension de la chasse : de 2008 à 2013, de 2015 à 2018.

Le ministre en charge de l’écologie a mis en place en janvier 2019 un comité d’experts sur la gestion adaptative. Avant le 30 juillet, date de fin du moratoire, il a demandé à ce comité de lui fournir un avis relatif à la gestion de la barge à queue noire.

Dans son avis en date du 13 mai 2019, le Comité d’experts a préconisé un quota de 210 individus pour la seule sous-espèce islandaise, chassable en novembre et décembre. En effet, la sous-espèce continentale étant en mauvais état de conservation, toutes les mesures doivent être prises pour ne pas prélever d’oiseaux de cette sous-espèce, d’où la mesure de restriction sur les deux derniers mois de l’année.

Cependant, compte tenu du renouvellement en décembre 2018 du plan international de l’AEWA pour une période de 10 ans, qui interdit la chasse dans tous les pays, seule une révision de ce plan permettrait d’examiner la possibilité de chasser des individus de la sous-espèce islandaise.

C’est pourquoi, le projet d’arrêté soumis à la consultation du public propose pour la saison 2019-2020 une reconduction de la suspension de la chasse de la barge à queue noire jusqu’au 30 juillet 2020.

Ce projet a fait l’objet d’un vote défavorable lors du Conseil national de la chasse et de la faune sauvage (comité consultatif rassemblant des représentants de chasseurs, des acteurs scientifiques et associatifs) du 2 juillet 2019

La synthèse de la consultation du grand public est disponible au lien ci-dessous.


Télécharger :

Commentaires
  •  Favorable, par GIROUD Marc , le 4 juillet 2019 à 12h11

    Favorable à la prolongation du moratoire at vitam eternam...

  •  Pour mais plus long, par HOLDER , le 4 juillet 2019 à 11h46

    Bonjour,
    Je suis partisan d’un moratoire sur cette espèce mais que celui-ci soit allongé à 5 ans. Il faut arrêter de tuer des espèces mal en point.

  •  Chasse de la barge à queue noire, par François Diemert , le 4 juillet 2019 à 11h37

    bonjour à vous
    je ne comprends pas la motivation de sa reprise de chasse alors que là aussi, aucune justification d’expension de cette espèce.

  •  pour la prolongation de la suspension, par SYLVIE WAILLE , le 4 juillet 2019 à 11h29

    Je suis pour la prolongation de la suspension voire l’arrêt définitif de la chasse sur ces trois espèces : barge à queue noire, tourterelle des bois et courlis cendré.
    Ces 3 espèces sont en danger et voient, comme beaucoup d’autres, leurs effectifs diminuer. Comment pourrait-on justifier de maintenir une pression de prélèvement par la chasse dans ces conditions ?

  •  Pour un arrêt définif de la chasse à la barge à queue noire, par Jean Noël Ballot , le 4 juillet 2019 à 11h26

    Les populations de barges à queue noires sont en très mauvais état de conservation. La France est le dernier pays a chasser ces oiseaux.
    Il serait temps que la France commence à se préoccuper de protéger la biodiversité et cesse de se soumettre aux lobbys de la chasse en
    limitant drastiquement le nombre d’espèces chassables.

  •  Prolonger le moratoire, par Lhuillier Robin , le 4 juillet 2019 à 11h24

    Il faut prolonger le moratoire que au moins 5 ans et s’acheminer vers une interdiction définitive de la chasse sur cette espèce menacée et classée vulnérable en France

  •  STOP à la chasse aux Oiseaux en mauvais état de conservation, par Waeffler , le 4 juillet 2019 à 11h24

    Ces trois espèces Courlis cendre, Barge à queue noire et Tourterelle des bois doivent être sorties des la liste des espèces chassables et être strictement protégées en France

  •  Prolonger le moratoire, par Lhuillier Robin , le 4 juillet 2019 à 11h23

    Il est évident qu’il faut prolonger le moratoire que au moins 5 ans et s’acheminer vers une interdiction définitive de la chasse sur cette espèce menacée.

  •  Contre ce projet, par Rafael Munoz , le 4 juillet 2019 à 11h15

    La France est le dernier pays à autoriser la chasse au Courlis cendré et à la Barge à queue noire, dernier pays ... Peut-être que le reste du monde n’a pas tout le temps tort ?

    Ces 2 limicoles également menacés et inscrits de fait sur les listes rouges de l’UICN.

    Le CEGA a recommandé de stopper sans plus attendre la chasse du Courlis mais avec ce projet le gouvernement s’apprête à étendre sa chasse sur l’ensemble du territoire.

    Stop. Merci :)

  •  Je suis contre, par Sylvia Thomas-Rosaz , le 4 juillet 2019 à 11h11

    Je suis contre ce projet qui va à contre-sens de la protection de la biodiversité et détruit inutilement le vivant

  •  Suspendre la chasse à la barge à queue noire, par François Moutou, docteur vétérinaire , le 4 juillet 2019 à 10h52

    Il faut non seulement suspendre la chasse à la barge à queue noire pour cette saison de chasse mais également poursuivre cette suspension au-delà. Les données biologiques, le statut défavorable de l’espèce, tout oriente dans ce sens. Il serait temps de donner un signal fort indiquant que l’urgence écologique régulièrement citée est enfin prise en compte. Le gouvernement doit aller au-delà des mots, des intentions, il faut des faits. Il en va de sa crédibilité. Quel autre enjeu à ce niveau ?

  •  Favorable à l’arrêté de suspension de la chasse, par AnimNat , le 4 juillet 2019 à 10h41

    Je suis pour le renouvellement de la suspension de la chasse de la Barge à Queue noire. Laissons cette espèce tranquille, dont les populations sont déjà affaiblis et pour laquelle les statuts sur les listes rouges ne sont pas réjouissants.

  •  Favorable , par Alex , le 4 juillet 2019 à 10h08

    Pour le maintien de la suspension

  •  Projet de reconduction de la suspension de la chasse de l’an barge à queue noire jusqu’au 30 Juillet 2020, par Huguet , le 4 juillet 2019 à 09h36

    Au vu de l’etat de conservation de l’espèce je suis contre la reconduction de la

    suspension de la chasse de la barge queue noire.

  •  Projet de reconduction de la suspension de la chasse de l’an barge à queue noire jusqu’au 30 Juillet 2020, par Huguet , le 4 juillet 2019 à 09h36

    Au vu de l’etat de conservation de l’espèce je suis contre la reconduction de la suspension de la chasse de la barge queue noire.

  •  STOP, par ott , le 4 juillet 2019 à 09h24

    Stop à la chasse de la barge à queue noire ou de la sous-espèce !

  •  Contre cet arrêté, par Aurélie korst , le 3 juillet 2019 à 22h35

    Vu l’état de la population de cette espèce, la chasse doit être interdite.