EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif à la suspension de la chasse de la barge à queue noire en France métropolitaine pendant la saison 2019-2020

Du 03/07/2019 au 25/07/2019 - 5963 commentaires


Le projet d’arrêté propose pour la saison 2019-2020 une reconduction de la suspension de la chasse de la barge à queue noire jusqu’au 30 juillet 2020.


La barge à queue noire est classée « vulnérable » sur la liste rouge France et « quasi menacée » sur la liste rouge mondiale de l’UICN. Elle fait l’objet d’un plan international dans le cadre de l’Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA). Ce plan a été renouvelé en décembre 2018 pour une période de 10 ans. Il interdit la chasse dans tous les pays.

C’est pour tenir compte de ce plan international que le ministre en charge de l’écologie a décidé par arrêté du 1er août 2018, de prolonger d’un an le moratoire sur la chasse de la barge à queue noire, soit jusqu’au 30 juillet 2019. Cette période fait suite à deux périodes de suspension de la chasse : de 2008 à 2013, de 2015 à 2018.

Le ministre en charge de l’écologie a mis en place en janvier 2019 un comité d’experts sur la gestion adaptative. Avant le 30 juillet, date de fin du moratoire, il a demandé à ce comité de lui fournir un avis relatif à la gestion de la barge à queue noire.

Dans son avis en date du 13 mai 2019, le Comité d’experts a préconisé un quota de 210 individus pour la seule sous-espèce islandaise, chassable en novembre et décembre. En effet, la sous-espèce continentale étant en mauvais état de conservation, toutes les mesures doivent être prises pour ne pas prélever d’oiseaux de cette sous-espèce, d’où la mesure de restriction sur les deux derniers mois de l’année.

Cependant, compte tenu du renouvellement en décembre 2018 du plan international de l’AEWA pour une période de 10 ans, qui interdit la chasse dans tous les pays, seule une révision de ce plan permettrait d’examiner la possibilité de chasser des individus de la sous-espèce islandaise.

C’est pourquoi, le projet d’arrêté soumis à la consultation du public propose pour la saison 2019-2020 une reconduction de la suspension de la chasse de la barge à queue noire jusqu’au 30 juillet 2020.

Ce projet a fait l’objet d’un vote défavorable lors du Conseil national de la chasse et de la faune sauvage (comité consultatif rassemblant des représentants de chasseurs, des acteurs scientifiques et associatifs) du 2 juillet 2019


Télécharger :

Commentaires
  •  Oui à la suspension de cette chasse, pour une durée de trois ans, par BASSIN D'ARCACHON ECOLOGIE , le 21 juillet 2019 à 01h54

    Madame, Monsieur,

    La Barge à queue noire a connu, ces trois dernières décennies, un effondrement de ses populations nicheuses en Europe. Sa situation est tout aussi mauvaise en France, d’autant que ses lieux de vie, d’alimentation, de nidification regressent partout.
    C’est la raison de la mise en oeuvre du Plan national de gestion de l’espèce.
    Nous approuvons l’arrêté de suspension de chasse mais demandons que, comme pour les précédentes suspensions (2008-2013, 2015-2018) cette période soit au minimum de trois ans.

  •  Suspend la chassede la Barge à queue noire , par Carina Rahn , le 20 juillet 2019 à 22h51

    La Barge à queue noire est très menacée est pour soi la chasse doit puisser pour l’espèce peut se rétardir.

  •  Oui au décret prévu qui suspend la chasse de la Barge à queue noire, par Monika Ganter , le 20 juillet 2019 à 22h40

    Je suis favorable au projet d’arrêté suspendant la chasse de la Barge à queue noire. À cet effet, il est nécessaire de suspendre la chasse pendant au moins trois ans afin que cette espèce très menacée puisse se rétablir.

  •  Oui à la prolongation de l’arrêté , par Lohezic , le 20 juillet 2019 à 22h31

    oui à la prolongation de la suspension de la chasse de la barge à queue noire
    la Barge à queue noire est en mauvais état de conservation comme en témoignent ses statuts de menace en France (classée vulnérable) et dans le Monde (quasi menacée).
    Cet arrêté ne prend pas suffisamment en compte cette situation en ne prolongeant que de un an la suspension de sa chasse ; ceci pour satisfaire au lobby de la chasse qui a le couvert mis à la table du gouvernement actuel.
    Je suis pour une prolongation de la suspension de la chasse de cet oiseau pendant une durée d’au moins 3 ans.

  •  oui à la prolongation de la suspension de la chasse de la barge à queue noire , par nico , le 20 juillet 2019 à 22h25

    la Barge à queue noire est en mauvais état de conservation comme en témoignent ses statuts de menace en France (classée vulnérable) et dans le Monde (quasi menacée).
    Cet arrêté ne prend pas suffisamment en compte cette situation en ne prolongeant que de un an la suspension de sa chasse ; ceci pour satisfaire au lobby de la chasse qui a le couvert mis à la table du gouvernement actuel.
    Je suis pour une prolongation de la suspension de la chasse de cet oiseau pendant une durée d’au moins 3 ans.

  •  Favorable à un allongement de la suspension de la chasse de barge à queue noire, par Valérie Gaudin , le 20 juillet 2019 à 22h05

    Un plan international interdit la chasse de la barge à queue noire dans tous les pays,mais la France sous la pression des chasseurs veut encore se démarquer et renégocier le plan dans un an.

    Je demande que le moratoire soit reconduit jusqu’à ce que la population ne soit plus classée "quasi-menacée".

  •  Avis favorable au moratoire mais à prolonger pour 3 ans, par lecomte , le 20 juillet 2019 à 21h48

    La barge à queue noire a besoin d’un répit bien plus important qu’une seule année pour reconstituer ses effectifs et assurer réellement sa conservation.

  •  Que la suspension de tir à la barge à queue noire soit de 3 ans, par Gaelle Mahin , le 20 juillet 2019 à 21h41

    Il est impératif que la suspension des tirs à la barbe à queue noire soit de 3 ans et non d un, afin que ces populations d oiseaux puissent réellement se régénérer.

  •  NON à la suspension pour un an du tir de la barge à queue noire , par BOUST , le 20 juillet 2019 à 21h33

    C’est un quota ZERO sur 3 ans qu’il faut instaurer pour assurer la sauvegarde de la barge à queue noire.

  •  décret prévu qui suspend la chasse de la Barge à queue noire, par Juergen Graetz , le 20 juillet 2019 à 21h17

    Je suis favorable au projet d’arrêté suspendant la chasse de la Barge à queue noire.
    Il est nécessaire de suspendre la chasse pendant au moins trois ans

  •  Oui au décret prévu qui suspend la chasse de la Barge à queue noire, par Thomas Sendzik , le 20 juillet 2019 à 21h14

    Je suis favorable au projet d’arrêté suspendant la chasse de la Barge à queue noire. À cet effet, il est nécessaire de suspendre la chasse pendant au moins trois ans pour que cette espèce très menacée puisse se rétablir.

  •   Chasse de la Barge à queue noire, par Ingrid Broecker , le 20 juillet 2019 à 20h59

    L´oiseau devoir se rétablir. C´est pourquoi il nécessite du temps plus d´un ans pour suspension de la chasse.

  •  Oui au décret prévu qui suspend la chasse de la Barge à queue noire (Übersetzung : Ja zum geplanten Erlass, die Jagd auf die Uferschnepfe auszusetzen), par Sohn , le 20 juillet 2019 à 20h55

    Pour que nos enfants ne puissent pas seulement admirer ce bel oiseau dans le livre.

  •  Je dis oui au décret prévu qui suspend la chasse de la Barge à queue noire , par Dietlinde Meineke , le 20 juillet 2019 à 20h43

    Je suis favorable au projet d’arrêté suspendant la chasse de la Barge à queue noire. Il faut suspendre la chasse pendant au moins trois ans afin que cette espèce très menacée puisse se rétablir. N’est-il pas plus beau et durable de regarder un oiseau chaque jour que de le manger une seule fois?

  •  oui à la prolongation de moratoire, par Gaborit Béatrice , le 20 juillet 2019 à 20h39

    espèce classée vulnérable à protéger absolument

  •  oui à la prolongation de moratoire, par Gaborit Béatrice , le 20 juillet 2019 à 20h38

    espèce classée vulnérable à protéger

  •   EAU ET BIODIVERSITÉ Projet d’arrêté relatif à la suspension de la chasse de la barge à queue noire, par BOULAIS , le 20 juillet 2019 à 20h25

    Oui à la prolongation du Moratoire sur la chasse de la Barge à Queue noire et au minimum pour 3 ans

  •  Projet d’arreté relatif à la suspension de la chasse de la barge à queue noire, par AMBLOT , le 20 juillet 2019 à 20h25

    Je suis opposé à cette arreté. La chasse n’est pas le vecteur de la diminution de la barge à queue noire. Je suis opposé à ce principe du Ministère dont le seul argument est la suppression de la chasse. Il serait plus pertinent de définir une politique et d’agir pour que les territoires soient préservés

  •  Je recommande une prolongation de la suspension de la chasse de la barge à queue noire pendant au moins 5 ans pour une période de 5 ans. , par Jacques Buvat , le 20 juillet 2019 à 20h07

    Je soutiens le projet de renouvellement de la suspension de la chasse à la barge à queue noire, mais recommande que cette suspension soit prolongée pendant une période d’au moins 5 ans, et qu’au terme de cette période la barge à queue noire soit classée parmi les espèces totalement protégées comme c’est le cas dans la plupart des autres pays Européens si sa population n’a pas augmenté de façon très significative.

    Un an ne suffirait pas pour juger de façon objective d’une amélioration de la population de cet oiseau. Il faut un recul plus important pour s’en faire une idée objective.

  •  NON A LA SUSPENSION, par JEREMY , le 20 juillet 2019 à 19h50

    Non pour suspendre encore la chasse de cette espèce car les chasseurs connaissent les prélèvements à effectuer
    Ils financent les études des oiseaux et les comptages