EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif aux prélèvements d’oies en février 2019.

Du 03/01/2019 au 24/01/2019 - 52652 commentaires

Le présent arrêté vise à permettre pour l’oie cendrée, espèce en très bon état de conservation et causant des dommages aux cultures ou aux écosystèmes, d’être chassée par dérogation jusqu’au 28 février. Les deux autres oies (rieuse et des moissons) peuvent être chassées jusqu’au 10 février.

Mise à jour du 31 janvier 2019 : vous pouvez consulter ci-dessous la synthèse des observations ainsi que, dans un document séparé, les motifs de la décision.

La question de la date de fermeture de la chasse des oies fait l’objet d’études et de débats depuis plusieurs années.

La population européenne des oies cendrée est en forte expansion, plus qu’aucune autre espèce d’oiseau chassable, en raison notamment des modifications d’habitats et des pratiques de chasse.

L’effectif global de cette population a augmenté d’environ 30 000 individus au milieu des années 1960, est passé à un effectif de 120 000-130 000 au milieu des années 1980, pour atteindre environ 1 200 000 en 2017.

Du fait de cette expansion, les dégâts agricoles sont de plus en plus importants, ce qui conduit notamment les Pays-Bas à détruire une partie importante de la population.
La directive 2009/147CE du 30 novembre 2009 concernant la conservation des oiseaux sauvages, énonce en son article 2 que « les Etats membres prennent toutes les mesures nécessaires pour maintenir ou adapter la population de toutes les espèces d’oiseaux visées à l’article 1er à un niveau qui corresponde notamment aux exigences écologiques, scientifiques et culturelles, compte tenu des exigences économiques et récréationnelles ».
Ces dernières exigences signifient que la régulation peut viser à la protection d’intérêts économiques (comme la prévention de dégâts).

Cet arrêté comporte des mesures d’atténuation de nature à prévenir notamment le risque de dérangement sur les autres espèces (prélèvements pratiqués à poste fixe, usage d’autres appelants interdits, chiens tenus en laisse).


Télécharger :

Commentaires
  •  Je suis contre, par belen , le 24 janvier 2019 à 21h24

    Contre l’extension de la chasse de l’oie cendrée jusqu’au 28 février. L’Etatcontreviendrait à la directive oiseaux de 1979 ainsi qu’à la jurisprudence du Conseil d’État stipulant qu’aucune chasse aux oiseaux ne doit être effectuée pendant leur période de migration et de plus les oies françaises ne font pas des dégâts en Europe, comme l’indiquent les scientifiques. Fausse excuse pour faire un énième cadeau aux chasseurs. Suffit !

  •  Avis défavorable !!, par Karine , le 24 janvier 2019 à 21h23

    Je suis défavorable à cet arrêté !! La période de chasse est assez longue. Stop aux lobbys !

  •  Chasse aux oies en fevrier, par Lejeune , le 24 janvier 2019 à 21h23

    Oui je suis d’accord pour pouvoir chasser les oies en février

  •  Avis favorable au texte proposé, par Loïc fabalis , le 24 janvier 2019 à 21h23

    Oui a la chasse des oies.
    Pour les antis tout vous voulez aider réellement les oiseaux faites comme nous achetez des marais et entretenez les comme il se doit.
    PS a vos frais pas avec l’argent publique.
    Mais ça c’est trop dur il faut transpirer et y passer énormément de temps.
    Sans nous les zones humides auraient laissé place a de vaste fourret humide innatractif pour nos amis migrateurs se reposer

  •  Je suis pour la chasse des oies en France, par Samsam , le 24 janvier 2019 à 21h22

    Oui a la chasse des oies en France oui pour les chasser en février

  •  Je suis contre , par Thibaud , le 24 janvier 2019 à 21h22

    Je suis contre car j’estime dangereux pour l’espèce d’augmenter le temps de chasse.

  •  CONTRE le projet d’arrêté !, par E SALERNO , le 24 janvier 2019 à 21h22

    Je suis absolument contre ce projet d’arrêté !
    L’article 7 de la Directive européenne « Oiseaux » stipule que les oiseaux migrateurs ne peuvent être chassés en période de migration pendant le trajet de retour vers leur lieu de nidification.
    Les oies présentes en France, en transit ou en hivernage, proviennent des populations migratrices d’Oies cendrées, notamment de Norvège et de Suède, et n’ont rien de commun avec celles qui posent problème aux Pays-Bas, majoritairement sédentaires.
    Cette dérogation prolongerait la saison de chasse des oies pendant la migration prénuptiale de l’espèce, ce qui est totalement interdit !!

  •  oies, par Olivier , le 24 janvier 2019 à 21h19

    oui a la chasse des oies en fevrier en France

  •  Je suis contre, par Guillaume Grosbois , le 24 janvier 2019 à 21h18

    Je suis contre l’allongement de la période de chasse. Les oies hivernant en France ne migrent pas aux Pays-Bas.

  •  je donne avis favorable au texte proposé, par Cobert emmannuel , le 24 janvier 2019 à 21h17

    compte tenu de l’état de santé de la population le prélévement prévu n’aura aucune incidence sur l’avenir de la population.Il vaut mieux finir en rillette que gaze car ceci nous rappel une période triste de notre histoire

  •  Je donne un avis favorable au texte proposé, par Loïck , le 24 janvier 2019 à 21h17

    Oui a la chasse des oies en Février vivement une consultation publique pour chasser les anti tous

  •  Je suis contre, par Charlotte C. , le 24 janvier 2019 à 21h16

    Les oies qui causent des dégâts aux Pays-Bas sont des oies sédentaires, aussi ce problème ne nous concerne pas et n’est absolument pas une excuse pour s’attaquer à nos oies migratrices.
    La France est d’une pauvreté absolue en ce qui concerne la nature sauvage. Je ne trouve pas normal de devoir aller à l’étranger pour pouvoir admirer des oiseaux.
    Il serait temps de passer à une vraie protection de la nature, et cela demande le courage d’arrêter de flatter les adeptes de la chasse à la galinette cendrée. Cela nous permettrait aussi de pouvoir se promener chez nous à la campagne sans avoir peur de se faire canarder.

  •  favorable aux tirs des oies en fevrier, par PENNELLIER VERONIQUE , le 24 janvier 2019 à 21h16

    D’après les études effectuées sur la population d’oies depuis plusieurs années,il faut se rendre a l’évidence que le tir des oies en février ne mettra pas l’espèce en danger.
    Ne nous occupons pas des décisions aberrantes de l’Europe autocratique.
    Chassons les oies en février comme nos pères et nos grands pères l ont fait.
    quoi de plus naturelles de profiter un peu de la nature dés l instant ou on ne la mets pas en danger.
    restons maitre dans notre pays.

  •  Non à la prolongation de la chasse aux oies ! , par Louis-Marie , le 24 janvier 2019 à 21h15

    En février, les oies ont entamé leur migration vers leurs zones de
    reproduction. La directive européenne Oiseaux, transposée en droit
    français, interdit de chasser les oiseaux durant la période de migration,où ils sont vulnérables.
    La prolongation de la chasse des oies au-delà du 31 janvier est donc
    illégale. Depuis vingt ans, le conseil d’état a annulé tous les
    arrêtés qui prolongeaient la chasse des oies au-delà de cette date, car ils ne respectent pas la directive Oiseaux.
    Et ces chasses transforment les campagnes en champ de tir, au mépris de la sécurité des habitants, des promeneurs.

  •  Oui pour la chasse des oies en février , par Pierre , le 24 janvier 2019 à 21h15

    Plus logique de pouvoir prélever une oie si nous avons déjà la chance d’en tirer une...
    Que le gazage en Hollande de milliers d’oies...

  •  Je suis favorable au texte proposé, par Loïck , le 24 janvier 2019 à 21h14

    Oui a la chasse des oies en Février et je n’ai pas a me justifier devant des bobos de salon qui ne savent pas faire la différence entre une oie de Toulouse et une oie cendrée.

  •  avis favorable au texte proposé, par Gontier , le 24 janvier 2019 à 21h12

    Bonsoir,
    Je donne un avis favorable au texte proposé pour la chasse aux oies.

  •  RETOUR PRENUPTIAL , par nicolat bulot , le 24 janvier 2019 à 21h12

    Oui au prélèvement tout le mois de février pour toutes les espèces ; OIES et CANARDS !!! La période du retour prenuptial est au milieu du mois de mars et tout le mois d’ avril !!!! Toutes les chaines de télé en parlent tous les ans !!! Et , les recherches scientifiques le prouvent
    ALORS OUI A LA CHASSE EN FEVRIER.....

  •  Pour la chasse des oies en février , par Aurélien laures , le 24 janvier 2019 à 21h12

    Il est nécessaire de réguler l espèce.

  •  Je donne un avis favorable au texte proposé, par William , le 24 janvier 2019 à 21h09

    Chassons les oies jusqu’à la fin du février ça en fera quelques une en mois a exterminer avec des méthodes barbares le tout payé par les subventions européennes.