EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté supprimant les pièges noyants

Du 07/01/2019 au 28/01/2019 - 2597 commentaires

Ce projet d’arrêté concerne le piégeage des animaux classés "susceptibles d’occasionner des dégâts" (anciennement "nuisibles"), plus spécifiquement par les pièges dit noyants, utilisés pour prélever des individus de rats musqués et ragondins. Il propose l’interdiction de ces pièges, notamment au regard de la souffrance animale induite.

Le piégeage par dispositifs "noyants", comme les "bidons à double fond" (pièges de catégorie 5 dans l’arrêté du 29/01/2007 relatif au piégeage) entraîne la mort des animaux par noyade.

Actuellement ce type de pièges n’est plus utilisé excepté dans les 3 départements (Calvados, Seine-Maritime, Mayenne), où les 3 modèles de pièges existants dans cette catégorie ont été initialement homologués dans l’arrêté du 12/07/1988 en particulier dans la lutte contre les ragondins et rats musqués, espèces exotiques envahissantes.

Un projet d’arrêté ministériel visant à la suppression de ces pièges a été examiné en Conseil national de la chasse et de la faune sauvage le 22 mai 2014 et avait fait l’objet d’un vote défavorable.

Cependant, aujourd’hui, la prise en compte de la souffrance animale est de plus en plus requise. De nombreuses associations environnementales et de protection animale ont par ailleurs fait part de leur très vive opposition à ce type de piégeage.

Aussi, cette question a été à nouveau examinée dans le contexte en cours de réforme de la chasse où la problématique de la condition animale est clairement posée. La pratique de piège par noyade ne peut être poursuivie aujourd’hui alors que d’autres moyens existent et permettent d’éviter cette souffrance.


Télécharger :

Commentaires
  •  Une restriction de plus pour le piégeage, par BOUDET Thierry , le 8 janvier 2019 à 19h53

    Les contraintes sont de plus en plus lourdes pour les piégeurs. Les pièges par noyades sont des pièges peu onéreux et efficaces lorsqu’il s’agit de réguler des espèces invasives tel que les ragondins et les rats musqués vecteur de maladies (leptopirose) et qui causent des dégâts de toutes sortes (cultures, dégradation des berges...).
    La régulation par d’autres types de pièges est plus onéreuse et nécessite un budget conséquent que de nombreux piègeurs ne pourront pas consacrer à cette activité.
    Toutes ces actions ne visent qu’à minimiser l’action des piègeurs qui deviendront de moins en moins nombreux. Si la lourdeur administrative ne les éliminent pas, rajoutons des contraintes budgétaires et leur fin sera proche...
    Le piégeage est un acte de régulation ciblé, pourquoi vouloir l’éliminer du paysage Français alors que des chaînes de télévision en font l’apologie pour des trappeurs d’autres contrées ?
    En France nous avons une réglementation très fournie sur l’organisation et la pratique du piégeage. Tous les pays Européen ne peuvent pas en dire autant. Dans le cadre d’une uniformité des règles Européennes arrêtons de rendre notre pratique Française de plus en plus contraignante et stoppons net toutes nouvelles interdictions.

  •  Contre cette suppression, par FG , le 8 janvier 2019 à 19h36

    En effet, aucune alternative n’est proposée. ces pièges sélectifs d’un certains type d’animaux sont efficaces. Que faudra t-il faire ? la biodiversité existante est menacée par ces déséquilibres. Laisser les piégeurs faire leur travail avec le matériel adapté et en plus se sont des BENEVOLES !!

  •  Projet d’arrêté supprimant les pièges noyants, par BOUSSIRON J-Michel , le 8 janvier 2019 à 19h26

    Je donne un avis favorable au texte proposé.

  •  piegeage par noyade, par gauthier michel , le 8 janvier 2019 à 19h05

    je suis pour l’interdiction des pieges par noyades .D autres moyens existent.Attention ragondins ,rats musques...sont des "fléaux" .

  •  pour pour pour , par REDA TH , le 8 janvier 2019 à 19h02

    arretons de massacrer les animaux !!!!!!! je suis POUR l’interdiction de ces pieges , tout animal a le droit de vivre , c’est l’homme qui est le plus grand predateur ! qui pourrit la planète , quelle horreur ces pièges , il faut les interdire

  •  Contre les pièges noyants, par PINCEMIN , le 8 janvier 2019 à 18h52

    Je suis pour que cesse ces techniques cruelles. Merci à vous de poser ici le problème de la souffrance animale, présente dans de nombreuses techniques de chasse.

  •  Projet d’arrete Supprimant les pièges noyants, par Huguet , le 8 janvier 2019 à 18h51

    Les pièces noyants sont un bon moyen de lutte contre certaines espèces invasives comme le rat musqué ou ragondin.
    Supprimer ces moyens mis à disposition des piégeurs agréés des régions concernées serait un frein dans la lutte contre ces espèces.
    Je suis contre l’arrête d’interdiction des piégés noyants

  •   Contre les pièges noyants, par SIGU , le 8 janvier 2019 à 18h50

    Je suis pour la suppression de ces pièges.
    Respectons le monde du vivant !

  •  Non à ce type de piégage, par CAROUGEAT Christian , le 8 janvier 2019 à 18h41

    Le piégeage par dispositif noyant doit être supprimer et interdit.

  •  Projet d’arrêté supprimant les pièges noyants, par SACRE-GERANIUM , le 8 janvier 2019 à 18h34

    TOTALEMENT POUR ce projet d’arrêté !!!!

    toute mesure visant à réduire la souffrance animale est bienvenue,

  •  PIEGES NOYANTS, par precigout , le 8 janvier 2019 à 18h17

    Je donne un avis favorable au texte proposé

  •  Pièges noyants, par Neveu , le 8 janvier 2019 à 18h16

    Bien évidemment qu’il faut stopper ces pièges et tous les autres. La France est archaïque concernant la protection animale alors que nous avons la pretention d’être leader en Europe. Pas dans ce domaine là en tous cas. Gouvernement français bougez vous vite entendez les demandes de 80 % de français. C’est urgent !

  •  Défavorable , par M.btrubru , le 8 janvier 2019 à 18h03

    Je suis défavorable à cette loi, il faut réguler tous ces nuisibles tels que les rats musqués ou les ragondins, moi qui suis pêcheur, leurs nombres cessent d augmenter et ils détruisent tout...

  •  contre l’arrêté, par eric , le 8 janvier 2019 à 17h59

    La biodiversité est menacée par la prolifération de ces espèces exogènes (par exemple, assèchement des étangs du fait des galeries des ragondins, entrainant modification du milieu).
    La prolifération de ces espèces menace en outre la santé de l’homme (par exemple leptospirose).
    Supprimer un moyen de régulation est donc totalement inepte.

  •  MONSIEUR, par GANTIN , le 8 janvier 2019 à 17h59

    si on supprime le moyen de réduire les populations , il faudra revenir avec des moyens supérieurs a ceux d’aujourd’hui, voir même employer le poison

  •  contre ce projet, par lafaury , le 8 janvier 2019 à 17h49

    je suis absolument contre ce project , il faut continuer de réguler. Tant qu’il n’y aura pas de pièges de substitution efficace ce project est une ineptie totale.

  •  Arrêté supprimant les pièges noyant, par HENTZIEN , le 8 janvier 2019 à 17h48

    Je donne un avis favorable au texte proposé

  •  Pièges noyants., par FAVIER Francis , le 8 janvier 2019 à 17h41

    Complètement opposé aux modifications proposées car par endroit, c’est la seule façon d’éliminer ces animaux envahissants qui ont été introduits sur un territoire qui n’est pas le leur.

  •  Projet d’arrêté supprimant les pièges noyants, par D. Nouhaud , le 8 janvier 2019 à 17h39

    Je suis contre ce projet d’arrêté.

  •  avis défavorable sur le texte proposé, par delgery , le 8 janvier 2019 à 17h32

    Toutes les méthodes de destruction doivent pouvoir être employées pour réguler les espèces exotiques envahissantes qui détruisent les écosystèmes en place.