Haut de page

EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Contenu

Projet de plan national d’actions en faveur de la Sittelle corse

Du 17/01/2017 au 10/02/2017 - 5 commentaires

La Sittelle corse est un petit passereau d’une douzaine de centimètres de longueur qui vit dans les forêts à pins laricio de la chaîne centrale de l’île entre 600 m et 1800 m d’altitude. Elle est la seule espèce d’oiseau endémique stricte de France métropolitaine. Actuellement, la population totale de sittelles corses est estimée à environ 2000 couples. Cet oiseau est considéré comme vulnérable sur les listes rouges mondiale et européenne des espèces menacées (UICN). Les incendies ainsi qu’une gestion forestière inadaptée sont susceptibles d’affecter la survie à long terme de cette espèce.

La Sittelle corse a fait l’objet d’un premier plan de restauration de 2001 à 2006 qui a permis de préciser l’habitat optimal de cette espèce et de sensibiliser les gestionnaires forestiers à sa conservation.

Ce nouveau plan d’action en faveur de la sittelle corse dont la période d’application a été portée à dix ans (2017-2026) a été élaboré par l’Office national des forêts ; il a été réalisé avec le concours de partenaires concernés par la conservation de la Sittelle : le Centre régional de la propriété forestière, la collectivité territoriale de Corse, le conservatoire des espaces naturels, l’office de l’environnement de la Corse et le parc naturel régional de Corse.

La prise en compte de la sittelle corse dans la politique de gestion des massifs forestiers d’altitude de l’île est un enjeu majeur pour la conservation à long terme de cette espèce. Le plan d’action vise à garantir sur le long terme une continuité d’habitat favorable à la sittelle. La mobilisation des acteurs de la filière bois et de la lutte contre les incendies est donc requise pour mener à bien ce plan d’action.

La consultation est ouverte du 17 janvier au 10 février 2017.

Conformément au cinquième alinéa du II. de l’article L. 123-19-1 du code de l’environnement, les observations du public pour cette consultation sont rendues accessibles au fur et à mesure de leur réception.
Les échanges font l’objet d’une modération a priori, conformément à la Charte des débats.


Télécharger :

 
 
 

Pied de page