EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projets d’arrêté relatifs aux chasses traditionnelles dans le département des Ardennes

Du 07/06/2021 au 28/06/2021 - 3349 commentaires

Les deux projets d’arrêté définissent les prélèvements maximums autorisés pour la saison 2021-2022 à l’aide de tenderies et filets, moyens de chasse traditionnelle, dans le département des Ardennes.

Les projets d’arrêtés soumis à consultation fixent les prélèvements maximums autorisés pour le Merle noir (Turdus merula) et différentes espèces de Grives : Grives draine (Turdus viscivorus), Grive litorne (Turdus pilaris), Grive mauvis (Turdus iliacus), Grive musicienne (Turdus philomelos) ainsi que les Vanneaux huppés (Vanellus vanellus) et les Pluviers dorés (Pluvialis apricaria) dans le département des Ardennes au titre des chasses traditionnelles.

L’article L. 424-4 du code de l’environnement, reprenant les dispositions de l’article 9 de la directive "Oiseaux" (2009/147/CE), prévoit que, pour permettre, dans des conditions strictement contrôlées et de manière sélective, la chasse de certains oiseaux de passage en petites quantités, le Ministre chargé de la chasse autorise dans des conditions qu’il détermine l’utilisation des modes et moyens de chasse consacrés par les usages traditionnels, dérogatoires aux moyens généralement autorisés.

Les chasses traditionnelles dans le département des Ardennes sont encadrées par deux arrêtés du 17 août 1989 relatifs d’une part à la tenderie aux Grives ou aux Merles noirs et d’autre part à la tenderie des Vanneaux huppés et Pluviers dorés. Ces textes renvoient la détermination des plafonds départementaux de prélèvement à des arrêtés ministériels annuels.

La présente consultation porte sur ces deux arrêtés pour la saison 2021-2022, lesquels prévoient la reconduction des plafonds de l’année passée répartis comme suit :

La tenderie aux Grives et aux Merles noirs consiste à accrocher à un arbre un piège à lac (lacet à nœud coulissant) sur lequel sont disposées des baies pour attirer l’oiseau.

S’agissant de cette tenderie, la sélectivité est assurée par la technicité de la pratique ainsi que par les caractéristiques des lacs employés.

La tenderie aux Vanneaux huppés et Pluviers dorés consiste pour sa part à piéger vivants les oiseaux à l’aide de filets rabattants qui sont actionnés sur commande des chasseurs. Des appelants placés à côté servent à les attirer.
S’agissant de cette tenderie, la sélectivité est assurée par la spécificité de cette chasse et la présence du chasseur sur les lieux qui actionne le filet.

Le nombre maximal de prélèvements autorisés est en deçà de 1 % de la population totale de chaque espèce, correspondant à la mortalité naturelle annuelle.

En effet, les grives sont des espèces migratrices, il y a donc lieu de tenir compte des données des couples nicheurs ci-dessous pour la France. En population en France, en fin de reproduction, on estime 2 jeunes par couples en moyenne, ce qui permet de calculer les populations issues de couples nicheurs de :

Ces techniques sont donc considérées comme sélectives et respectant le critère des petites quantités en application de l’article 9 de la directive « Oiseaux ».

Une procédure contentieuse à l’encontre des précédents arrêtés est actuellement en cours et doit faire l’objet d’une décision du Conseil d’Etat prochainement. Le Ministère de la transition écologique pourrait être amené à modifier les arrêtés pendant la période de consultation ou à l’issue de celle-ci afin de prendre en considération la décision de la haute juridiction administrative.

Les prélèvements des trois dernières campagnes sont repris dans le tableau ci-dessous :

Les projets d’arrêtés ont fait l’objet d’un avis défavorable du Conseil National de la Chasse et de la Faune Sauvage du 5 mai 2021.

Les projets d’arrêtés présentent un impact sur l’environnement et nécessitent à ce titre une consultation du public en application des dispositions de l’article L.123-19-1 du code de l’environnement.


Télécharger :

Commentaires
  •  En 2021 ces chasses ne devraient plus exister, par Haller , le 9 juin 2021 à 22h25

    l’arrêt de ces chasses ne devraient plus être une une question mais une évidence

  •  Faut arrêter de vider la nature, par Hombourger , le 9 juin 2021 à 21h43

    Notre biodiversité naturelle, locale française est déjà assez mal en point.
    Il faut arrêter de tels souffrances, dommageables a tous niveaux !

  •  Interdiction : STOP la chasse moyenâgeuse !, par mal de seine , le 9 juin 2021 à 21h39

    Non mais sérieusement ? Demandez aux femmes qui plument, qui préparent et dégustent les pauvres bestioles ! Autant de mal pour si peu à manger ! On est au 21ième siècle.
    Emmenez les enfants écouter les merles et les grives au levée du jour, emmenez les dans les plaines d’Ardennes pour regarder à la jumelles les vanneaux et les pluviers...
    Puis faites un bon canard ou un poulet pour apprendre aux enfants à manger sainement en rentrant.
    Arrêtons le moyen age.
    On a suffisamment à manger et tellement à apprendre aux enfants plutôt que les laisser devant une TV débile.
    Le changement peut être intelligent.

  •  contre, par petit , le 9 juin 2021 à 21h35

    Quel manque de respect pour le vivant

  •  Projet d’arrêté relatif aux chasse traditionnelle , par Leray , le 9 juin 2021 à 21h31

    Je suis pour les chasses traditionnelles

  •  Non à la barbarie, par Audrey , le 9 juin 2021 à 21h15

    Marre de la chasse et de ses barbaries normalisées et soutenues par le gouvernement ! Stop à la mort systématique et à la souffrance animale ! Stop aux lobbies de la chasse !

  •  CHASSE TRADITIONNELLE OISEAUX DEPT ARDENNES, par CHAPIRON , le 9 juin 2021 à 21h14

    NON A CETTE CHASSE INUTILE

  •  Chasse traditionnelle Ardennes, par Henriet Anne , le 9 juin 2021 à 21h06

    Il serait temps que ces chasses traditionnelles soi-disant disparaissent ; elles sont antédiluviennes et étaient peut-être utiles quand la famine régnait ,mais ce n’est plus le cas actuellement. La chasse n’est pas menacée ; ces chasseurs des Ardennes peuvent chasser comme les autres chasseurs !

  •  Contre , par Evelyne LD , le 9 juin 2021 à 20h52

    Absolument contre ce projet de chasse barbare, honteuse et dévastatrice

  •  nul, par martinez , le 9 juin 2021 à 20h51

    INUTILE COMME D’HABITUDE

  •  inutile, par martinez , le 9 juin 2021 à 20h50

    CHASSE INUTILE COMME D’HABITUDE

  •  NON A CETTE CHASSE, par martinez , le 9 juin 2021 à 20h50

    NON A CETTE CHASSE INUTILE COMME D’HABITUDE

  •  Chasse, par Dumaine Nathalie , le 9 juin 2021 à 20h40

    Non Non Non évidemment

  •  CONTRE ! NON , NON ET NON, par Rimbot Danièle , le 9 juin 2021 à 20h33

    Stop à ces pratiques d’un autre temps ! Laissez les vivre en liberté ! Observez-les ! Admirez-les !

  •  OUI pour la chasse traditionnelle, par Bertin , le 9 juin 2021 à 20h25

    Totalement pour la chasse traditionnelle,
    les chasseurs contribuent aux maintient des habitats.
    MERCI

  •  Non, par Carole janique , le 9 juin 2021 à 20h21

    Quand allez vous enfin vous decidez a écouter ce que vous disent les français? Nous ne voulons plus de ces barbaries

  •  Non à ces méthodes de chasses, par Jacquinot , le 9 juin 2021 à 20h14

    Lorsque le plaisir/loisir d’un individu est d’aller tuer des êtres vivants et sensibles, je pense qu’il y a lieu de s’inquiéter énormément, quand en plus il utilise des méthodes barbares, il est plus que temps d’y mettre fin.

  •  Contre cette chasse , par Neveu , le 9 juin 2021 à 19h52

    Non à cette chasse.il y a de moins en moins d oiseaux je le constate tous les jours dans mon jardin et en extérieur. D autre part cette chasse est cruelle et ne laisse aucune chance à l oiseau .honteux

  •  Stop aux massacres, par Dantan , le 9 juin 2021 à 19h47

    Toutes les espèces disparaissent !
    préserver notre biodiversité
    chaque espèce a son importance dans la chaîne
    Les chasseurs veulent du sang, stop
    quand ils n’ont plus de gibier ils en élèvent ou trouvent d’autres victimes
    merci de prendre les mesures nécessaires pour sauver des animaux sentients

  •  Contre l’autorisation de ces pratiques de chasse, par Véronique , le 9 juin 2021 à 19h33

    Les espèces visées sont en déclin et il faut absolument préserver leurs effectifs. Je suis opposée à l’autorisation de ces pratiques de chasse.