EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projets d’arrêté relatifs aux chasses traditionnelles dans le département des Ardennes

Du 07/06/2021 au 28/06/2021 - 3349 commentaires

Les deux projets d’arrêté définissent les prélèvements maximums autorisés pour la saison 2021-2022 à l’aide de tenderies et filets, moyens de chasse traditionnelle, dans le département des Ardennes.

Les projets d’arrêtés soumis à consultation fixent les prélèvements maximums autorisés pour le Merle noir (Turdus merula) et différentes espèces de Grives : Grives draine (Turdus viscivorus), Grive litorne (Turdus pilaris), Grive mauvis (Turdus iliacus), Grive musicienne (Turdus philomelos) ainsi que les Vanneaux huppés (Vanellus vanellus) et les Pluviers dorés (Pluvialis apricaria) dans le département des Ardennes au titre des chasses traditionnelles.

L’article L. 424-4 du code de l’environnement, reprenant les dispositions de l’article 9 de la directive "Oiseaux" (2009/147/CE), prévoit que, pour permettre, dans des conditions strictement contrôlées et de manière sélective, la chasse de certains oiseaux de passage en petites quantités, le Ministre chargé de la chasse autorise dans des conditions qu’il détermine l’utilisation des modes et moyens de chasse consacrés par les usages traditionnels, dérogatoires aux moyens généralement autorisés.

Les chasses traditionnelles dans le département des Ardennes sont encadrées par deux arrêtés du 17 août 1989 relatifs d’une part à la tenderie aux Grives ou aux Merles noirs et d’autre part à la tenderie des Vanneaux huppés et Pluviers dorés. Ces textes renvoient la détermination des plafonds départementaux de prélèvement à des arrêtés ministériels annuels.

La présente consultation porte sur ces deux arrêtés pour la saison 2021-2022, lesquels prévoient la reconduction des plafonds de l’année passée répartis comme suit :

La tenderie aux Grives et aux Merles noirs consiste à accrocher à un arbre un piège à lac (lacet à nœud coulissant) sur lequel sont disposées des baies pour attirer l’oiseau.

S’agissant de cette tenderie, la sélectivité est assurée par la technicité de la pratique ainsi que par les caractéristiques des lacs employés.

La tenderie aux Vanneaux huppés et Pluviers dorés consiste pour sa part à piéger vivants les oiseaux à l’aide de filets rabattants qui sont actionnés sur commande des chasseurs. Des appelants placés à côté servent à les attirer.
S’agissant de cette tenderie, la sélectivité est assurée par la spécificité de cette chasse et la présence du chasseur sur les lieux qui actionne le filet.

Le nombre maximal de prélèvements autorisés est en deçà de 1 % de la population totale de chaque espèce, correspondant à la mortalité naturelle annuelle.

En effet, les grives sont des espèces migratrices, il y a donc lieu de tenir compte des données des couples nicheurs ci-dessous pour la France. En population en France, en fin de reproduction, on estime 2 jeunes par couples en moyenne, ce qui permet de calculer les populations issues de couples nicheurs de :

Ces techniques sont donc considérées comme sélectives et respectant le critère des petites quantités en application de l’article 9 de la directive « Oiseaux ».

Une procédure contentieuse à l’encontre des précédents arrêtés est actuellement en cours et doit faire l’objet d’une décision du Conseil d’Etat prochainement. Le Ministère de la transition écologique pourrait être amené à modifier les arrêtés pendant la période de consultation ou à l’issue de celle-ci afin de prendre en considération la décision de la haute juridiction administrative.

Les prélèvements des trois dernières campagnes sont repris dans le tableau ci-dessous :

Les projets d’arrêtés ont fait l’objet d’un avis défavorable du Conseil National de la Chasse et de la Faune Sauvage du 5 mai 2021.

Les projets d’arrêtés présentent un impact sur l’environnement et nécessitent à ce titre une consultation du public en application des dispositions de l’article L.123-19-1 du code de l’environnement.


Télécharger :

Commentaires
  •  Chasses traditionnelles dans le département des Ardennes, par Pascal MIQUET , le 27 juin 2021 à 16h57

    Je soutiens ces deux projets d’arrêté proposant des prélèvements raisonnables maximums autorisés pour la saison 2021-2022 à l’aide de tenderies et filets, moyens de chasse traditionnelle, dans le département des Ardennes.

  •  Non aux chasses "traditionnelles" dans les Ardennes, par Voisine Danielle , le 27 juin 2021 à 15h42

    totalement opposée à ces chasses traditionnelles ou pas, c’est le permis de tuer du dimanche pour s’amuser de quelques uns pendant que la faune sauvage disparaît à vive allure : moins 30 % d’oiseaux eu 15 ans.
    désapprobation totale de l’Europe et de l’immense majorité des français ! et pas seulement des écologistes.

  •  favorable, par joseph , le 27 juin 2021 à 15h12

    je suis favorable à ce projet d’arreté

  •  Chasse traditionnelle département des Ardennes , par Petit , le 27 juin 2021 à 15h09

    Favorable à la continuité de ces chasses traditionnelles, quotas trop faibles, faire confiance aux fédérations départementales des chasseurs.

  •  Capture Vanneaux et pluviers dans les Ardennes, par Audouin , le 27 juin 2021 à 15h05

    Gardons ces méthodes de capture des vanneaux et pluviers, quotas trop faibles.
    Laissez la ruralité gérer la ruralité

  •  Tenderie aux grives et merles noirs dans les ardennes, par Audouin , le 27 juin 2021 à 15h01

    Oui, à la conservation de ce mode de capture, quotas trop faible, confiance aux fédérations de chasse.

  •  Progés des chasses pour le departement des Ardennes , par Herbelin Alain , le 27 juin 2021 à 14h53

    Favorable aux progés des chasses des Ardennes

  •  Progés des chasses pour le departement des Ardennes , par Herbelin Alain , le 27 juin 2021 à 14h51

    Favorable aux progés de chasse des Ardennes

  •  Mon avis sur tenderie et prélèvements oiseaux par pièges, par Florence Villemain , le 27 juin 2021 à 14h10

    Totalement opposée à ces pratiques barbares er d’un autre âge.
    Vous feriez mieux de vous préoccuper du repeuplement des populations de nos passereaux d’Europe ......notamment en vous souciant de l’interdiction de certains pesticides !!

  •  Suppression des écologistes , par Martin , le 27 juin 2021 à 14h00

    Je suis pour toutes les chasses traditionnelles,mais hélas les chasseurs ne sont plus écoutés et encore moins compris concernant la gestion des espèces chassables où non,alors que l’on sait très bien que l’idéologie écologiste est pour l’arrêt de toutes formes de chasses à court, moyen, où long terme .

  •  Favorable aux chasses traditionnelles de Ardennaises , par Marchand matthieu , le 27 juin 2021 à 13h16

    Je suis favorable aux chasses traditionnelles ardennaises, pour la simple raison qu’un peuple sans racines ,traditions et valeurs reviens à vivre dans un monde aseptisé et insipide

  •   Chasses traditionnelles Ardennes, par Préaux Thierry , le 27 juin 2021 à 12h30

    Je suis favorable au maintien des chasses traditionnelles. C’est notre patrimoine, il faut le conserver. Il faut vraiment s’attaquer aux vrais causes de la disparition ou la raréfaction de certaines espèces.La chasse n’est pas responsable de la disparition des passereaux car protègés mais c’est tellement facile d’attaquer la chasse, c’est dans l’air du temps !! Stoppons la politique de l’autruche !!!!

  •  chasses traditionnelles ..., par Vercelli , le 27 juin 2021 à 11h55

    Je suis totalement opposée à ces autorisations !
    Ces modes de chasse ne sont pas sélectifs et que de nombreux oiseaux dont la chasse n’est pas autorisée seront les victimes collatérales de ces traditions obsolètes

    A l’heure où la biodiversité s’effondre dans nos campagnes, il est incompréhensible qu’on autorise ces modes de chasse arriérés alors que la majorité des Français y sont opposés. Même l’appel de 62 parlementaires contre ces pratiques d’un autre temps est resté sans effet. A croire que le ministère chargé de protéger la biodiversité est soumis à une poignée de chasseurs.

  •  Favorable, avec majoration des quotas, par Fouque , le 27 juin 2021 à 11h19

    Favorable au projet avec majoration des quotas largement inférieurs à 1%.
    Ces chasses traditionnelles font partie de notre patrimoine.
    Quotas non significatifs pour mettre en péril ces populations.

  •  NON à la pratique des tenderies aux vanneaux, pluviers, grives et merles dans les Ardennes., par Pascale Gadille , le 27 juin 2021 à 11h12

    La sélectivité de ces pièges est impossible. En cela elle est contraire au droit européen

  •  Plafonds Tenderie, par SIMON , le 27 juin 2021 à 10h00

    Je suis pour le maintien de cette chasse car la tenderie nécessite une bonne connaissance de ces oiseaux et de leur biotope

  •  je suis favorable, par HUBERT , le 27 juin 2021 à 09h57

    Il s’agit de chasse traditionnelles avec peu de prélèvement.
    Il faut maintenir les traditions.

  •  Projets d’arrêté relatifs aux chasses traditionnelles dans le département des Ardennes, par levazeux , le 27 juin 2021 à 09h41

    Je tiens à m’opposer aux deux projets d’arrêtés définissant les quotas de prélèvement autorisés pour la saison 2021-2022 à l’aide de tenderies et filets, moyens de chasse traditionnelle, dans le département des Ardennes.
    A l’heure où la biodiversité souffre dans nos campagnes, il est incompréhensible qu’on autorise ces modes de chasse arriérés alors que la majorité des Français y sont opposés. Même l’appel de 62 parlementaires contre ces pratiques d’un autre temps est resté sans effet. A croire que le ministère chargé de protéger la biodiversité est soumis à une poignée de chasseurs.

  •  Chassetraditionnelle danss les ardennes, par VAREN , le 27 juin 2021 à 09h36

    Laissez vivre libres les ruraux !

  •  Avis favorable, par Amaury , le 27 juin 2021 à 09h33

    Ce sont des chasses très sélectives avec très peu de prélèvements. De plus, les postes sont bien connus des agents de l’OFB et donc facilement contrôlables.