DÉVELOPPEMENT DURABLE
 

Projet de rapport d’application de la Convention d’Aarhus en France

Du 22/02/2021 au 18/03/2021 - 27 commentaires

Comme tous les 4 ans, la France doit produire un rapport d’application de la convention d’Aarhus sur l’accès à l’information, la participation du public et l’accès à la justice en matière d’environnement. Nous soumettons ici un projet de rapport, auquel ont contribué les principaux organismes concernés.

La France est Partie à la Convention sur l’accès à l’information, la participation du public au processus décisionnel et à l’accès à la justice en matière d’environnement, signée à Aarhus (Danemark) le 25 juin 1998, dite « Convention d‘Aarhus ». Il s’agit d’une convention régionale des Nations unies.
Comme tous les 4 ans, nous devons produire en 2021 un rapport d’application de cette convention pour la France et sommes invités à l’établir de façon à donner au public des indications concernant l’exercice de ses droits.
A cette fin, le projet de rapport est en consultation jusqu’au 18 mars 2021. Il résulte d’une première étape, au cours de laquelle ont contribué différents services de l’Etat, les organismes concernés et des associations de protection de la nature et de l’environnement.
En annexe figurent le texte de la Convention, ainsi que le tableau qui récapitule les réponses pour le 2e pilier de la convention (participation du public) en montrant l’évolution depuis le rapport de 2017.
La version finalisée du rapport sera transmise pour préparer la prochaine réunion des Parties à la Convention d’Aarhus, prévue en octobre 2021.


Télécharger :

Commentaires
  •  de la mesure en tout, par mercier patrick , le 23 février 2021 à 21h31

    Vu l’importance de l’implication administrative , nous devrions pouvoir faire confiance aux différentes directives qui nous sont proposées .
    En particulier sur le nucléaire cette énergie semblant nous permettre d’avoir une autonomie complète et de ne pas avoir à recourir à des apports extérieurs , qui recourent à des techniques qui sont loins d’être finalement écologiques. Nous avions des centrales nucléaires qui marchaient bien. Petites centrales , petits risques , regrettables de préférer des éoliennes de 200 mètres qui n’apportent rien quand on en a besoin. Regrettables de demander à nos voisins allemands de nous dépanner avec leur centrales à charbons !!!C’est tout de même l’énergie nucléaire qui a été choisie pour notre porte Avion Charles de Gaulle...
    On se moque de nous ... Mais la présentation , elle mériterait un vote national, car sur le plan de la justice , là aussi rien ne va plus. On ne peut pas se donner bonne conscience avec quelques propositions sur un texte que l’on découvre en fin de soirée.