EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet de plan national d’action 2020-2029 en faveur du Balbuzard pêcheur et du Pygargue à queue blanche

Du 23/01/2020 au 01/03/2020 - 322 commentaires

Dans le cadre de la stratégie nationale pour la biodiversité, la France consacre un effort particulier à la préservation de son patrimoine naturel.
Pour les espèces menacées, le Ministère de la Transition écologique et solidaire met en place des plans d’action opérationnels qui sont un outil complémentaire au dispositif législatif et réglementaire les protégeant. Ces plans visent la sauvegarde des espèces végétales et animales les plus vulnérables pour lesquelles la France a une responsabilité patrimoniale.

C’est le cas du Balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus) et du Pygargue à queue blanche (Haliaeetus albicilla), deux espèces de rapaces piscivores qui font leur retour sur le territoire national après des périodes de destructions directes qui ont précédé leur protection légale.

Le balbuzard pêcheur avait disparu de France continentale alors que subsistaient encore dans les années soixante-dix quelques couples nicheurs de cette espèce sur la côte occidentale de la Corse. Puis le balbuzard s’est réinstallé spontanément en 1984 en région Centre-Val-de-Loire et depuis ses effectifs sont en progression. Les suivis et mesures de protection mises en place, notamment dans le cadre des plans d’actions successifs depuis 2000, ont permis d’améliorer les connaissances sur l’espèce et d’accompagner le lent processus de recolonisation. Mais avec moins de cent couples actuellement, la population de cette espèce reste encore fragile à l’échelle nationale.

C’est en Corse que le Pygargue à queue blanche a niché pour la dernière fois en France dans les années cinquante. Grâce au dynamisme des populations allemandes de pygargue, son retour en France est constaté en 2011 dans le Grand-Est et actuellement notre pays héberge 3 couples nicheurs. L’enjeu de conservation est important pour concrétiser le retour durable de cette espèce en France.

Ce nouveau plan national d’action élabore une stratégie à mettre en œuvre pour favoriser l’implantation durable de ces deux espèces sur notre territoire et accompagner cette reconquête. Les objectifs de ce plan sont les suivants :

  • acquérir davantage de connaissances sur ces espèces pour améliorer l’efficacité des mesures de conservation ;
  • préserver l’habitat des deux espèces et accompagner l’expansion de leur aire de répartition ;
  • soutenir les dynamiques de population en réduisant les causes de mortalité et d’échecs de la reproduction ;
  • permettre de concilier préservation des espèces et activités humaines ;
  • favoriser la coopération internationale avec les pays concernés ;
  • coordonner le plan, soutenir les réseaux, promouvoir les échanges et sensibiliser.

L’élaboration de ce document a fait l’objet de nombreux échanges entre les acteurs spécialistes de ces espèces, il a été rédigé par la Ligue de protection des oiseaux, sous la coordination de la direction régionale de l’aménagement et du logement (DREAL) Centre-Val de Loire.


Les observations du public pour cette consultation sont rendues accessibles au fur et à mesure de leur réception.
Les échanges font l’objet d’une modération a priori, conformément à la Charte des débats.

La consultation est ouverte du jeudi 23 janvier au dimanche 1er mars 2020.


Télécharger :

Commentaires
  •  Effort à poursuivre pour ces deux espèces, par Monard , le 19 février 2020 à 08h09

    La préservation de la biodiversité doit être la priorité des actions de l’Etat et des associatons. Je suis tout à fait favorable à ce plan national d’action pour la protection du balbuzard pêcheur et du pygargue à queue blanche. Le retour de ces deux espèces est un espoir qui doit être aidé.

  •  Complètement favorable , par Guillaume , le 18 février 2020 à 21h05

    Souhaitons que nos enfants puissent observer ces magnifiques animaux !!!

  •  AVIS FAVORABLE, par Antonin D , le 18 février 2020 à 20h45

    Très bonne initiative, ce sont des espèces parapluie, en préservant leur habitat vous préserverez des milliers d’autres espèces !

  •  Excellent , par Cache , le 18 février 2020 à 12h53

    Enfin une très bonne initiative pour la biodiversité et notre plaisir !

  •  Avis Favorable pour ce PNA 2020/2029 en faveur du balbuzard pêcheur et du pygargue à queue blanche., par Saint Upery , le 17 février 2020 à 22h31

    Je suis tout à fait favorable à ce type de projet qui va dans le sens de la préservation de la biodiversité et contribuera à la protection de deux magnifiques espèces de rapaces qui ont largement leur place dans cet écosystème.

  •  Pour ce projet , par SENTENAC Hugo , le 17 février 2020 à 15h08

    Assurer la conservation de prédateurs apex comme ces deux rapaces est une priorité pour un meilleur fonctionnement de nos écosystèmes. Pour cela, je suis pour ce projet de PNA. Si nous échouons à conserver des espèces aussi charismatiques que ces deux-là, qu’en sera-t’il des autres (toutes aussi importantes)?
    De plus, étant prédateurs d’animaux aquatiques, ces deux espèces sont de bonnes sentinelles de la santé des écosystèmes.

    La France se doit de montrer l’exemple en matière de conservation. Elle ne fait pas assez encore.

  •  Protéger mais aussi préserver , par Moonbeam , le 17 février 2020 à 14h18

    Très en accord avec ce projet important , dont on peut observer déjà des effets dans les Hautes-Alpes , en Embrunais
    Il faut protéger leurs habitats mais , comme aux USA,créer des zones refuges de nature libre, sans chasse,pour ces espèces bien sûr, mais également pour toutes les espèces fragilisées par le développement touristique.

  •  pour le plan de sauvegarde du balbusard pecheur et du pygargue à queue blanche, par Baranton Lydie , le 17 février 2020 à 12h07

    Ces espèces sont rares en France, très sensibles au dérangement humain et il est urgent de protéger leurs habitats potentiels et permettre un développement des effectifs encore très bas.
    Ils sont nécessaires à la biodiversité. Notre pays est toujours en retard pour de tels programmes car il attache plus d’importance aux chasseurs qu’à la protection de la faune sauvage.

  •  Pour favoriser le retour du pygargue à queue blanche, par Agnès Agarla , le 17 février 2020 à 11h40

    Il faut bien sûr que ce plan soit réellement mis en oeuvre sur le terrain pour aider ces oiseaux à recoloniser le territoire. Donc bien surveiller les activités humaines.

  •  excellente nouvelle !, par cathy , le 17 février 2020 à 09h25

    Je soutiens ce projet qui aidera à la protection de ces grands rapaces et accompagner leur expansion.

  •  Absolument, par Ariane Bourgault , le 12 février 2020 à 22h23

    Excellente initiative !

    Quelle aventure et quelle beauté que de voir ces oiseaux majestueux planer au-dessus de soi pendant une randonnée. Inoubliable !

  •  PNA BALBUZARD GYPAETE, par Guerrini Laetitia , le 12 février 2020 à 09h56

    suis favorable à 100 % pour le PNA néanmoins il est nécessaire de limiter les activités humaines et touristiques sur les aires de protection. Cordialement.

  •  PNA Balbuzard et Pygargue, par INGANNI , le 11 février 2020 à 09h51

    Je suis très favorable au PNA pour le Balbuzard pêcheur et le Pygargue à queue blanche. Je souhaite que cela se traduise réellement en actes, que les activités humaines néfastes à la tranquillité de leurs habitats soient limitées et sans utilisation de pesticides, que les activités touristiques soient respectueuses des aires définies pour la protection de ces rapaces.Cordialement

  •  Uilité publique, par Amaury Seyse , le 10 février 2020 à 21h59

    Je suis entièrement favorable aux projets tels que celui-ci visant à la préservation de la biodiversité !

  •  favorable, par Degui , le 10 février 2020 à 21h55

    Tout à fait satisfaite de ce plan d’action en faveur de ces deux espèces et donc favorable à ce projet.
    J’espère que d’autres initiatives de ce types seront rapidement mises en oeuvre pour d’autres espèces menacées.
    L. D.

  •  Avis favorable pour ce PNA, par Patrick Wolff , le 10 février 2020 à 19h07

    Je suis tout à fait favorable à ce type de projet qui va dans le sens de la préservation de la biodiversité et contribuera à la protection de deux magnifiques espèces de rapaces qui ont largement leur place dans cet écosystème.

  •  Projet de plan national d’action 2020-2029 en faveur du Balbuzard pêcheur et du Pygargue à queue blanche, par C. Braun , le 10 février 2020 à 14h21

    je suis tout-à-fait favorable à la mise en place de ce plan tel qu’il est présenté !

  •  Pour le projet de PNA, par Céline Luciano , le 10 février 2020 à 11h07

    Je suis totalement pour le projet de Plan national d’actions en faveur du Balbuzard pêcheur et du Pygargue à queue blanche. Deux rapaces présents sur notre territoire mais qui n’en demeurent pas moins menacés.

  •  Favorable, par Belleil Jean-Baptiste , le 10 février 2020 à 01h52

    Je suis très favorable à ce plan national d’action en faveur de la protection de ces deux rapaces.
    La préservation de la biodiversité doit être une priorité dans les décisions prises.

  •  Avis très favorable, par CLA , le 9 février 2020 à 19h41

    Bonjour,
    Je suis très favorable au projet de plan national d’action 2020-2029 en faveur du Balbuzard pêcheur et du Pygargue à queue blanche, qui va dans le sens d’une meilleure protection de la biodiversité.
    Cordialement