EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet de décret portant classement de la réserve intégrale de Roche Grande dans le cœur du parc national du Mercantour

Du 03/06/2021 au 24/06/2021 - aucun commentaire

Le ministère de la transition écologique ouvre une consultation sur le projet de décret créant la réserve intégrale de Roche-Grande dans le cœur du Parc national du Mercantour.

L’article L. 331-16 du code de l’environnement prévoit la possibilité de créer, dans les cœurs de parcs nationaux, des zones dites « réserves intégrales », afin d’assurer, dans un but scientifique, une protection plus grande de certains éléments de la faune et de la flore. Des sujétions particulières peuvent être édictées par le décret qui les institue.

La charte du Parc National du Mercantour prévoit, dans son objectif III, la création de réserves intégrales pour suivre l’évolution naturelle des milieux de manière pérenne.

Pour sa première réserve intégrale, le choix du parc national s’est porté sur un vaste ensemble de pelouses sur substrat calcaire, comportant quelques habitats forestiers plus à la marge, ainsi que des falaises et éboulis calcaires. L’ensemble de 481 hectares, orienté sud, est situé sur le territoire de la commune d’Entraunes, au lieu-dit « Roche Grande ».

Territoire de choix pour le suivi des changements globaux (notamment les changements climatiques), la réserve intégrale de Roche Grande correspond à un espace où l’influence de l’homme est quasi-nulle depuis plusieurs décennies et où la libre évolution est visée à très long terme. L’enjeu est de faire perdurer ce principe de naturalité.

Le dossier de consultation comprend le projet de décret et son annexe cartographique, ainsi qu’un rapport de présentation détaillé.


Télécharger :

Commentaires
  •  Avis bien sûr favorable, par Anne B. , le 20 juin 2021 à 16h20

    Il est indispensable de préserver le maximum de zones des excès liés à la présence humaine. Les scientifiques demandent un accroissement très significatif des zones de libre évolution et, pour atteindre le but de 30% du territoire protégé dont 10% en protection forte, nous avons encore beaucoup à faire…
    Donc, bien sûr, oui à ce projet, en espérant que d’autres suivront rapidement et que la réglementation de nombreux de nos parcs et réserves soit revue dans ce sens.

  •  Pour la création d’une réserve intégrale, par Bonet , le 18 juin 2021 à 14h23

    Je suis pour la création d’une réserve intégrale où la nature sera laissée à l’abri des interférences humaines et se ressourcer. L’Homme prend déjà toute la place. Il peut préserver quelques endroits où les scientifiques peuvent étudier l’absence d’impact humain.

  •  Totalement favorable à la création d’une réserve intégrale, par Adolf , le 18 juin 2021 à 13h54

    Je suis totalement favorable à la création d’une réserve intégrale dans le parc du Mercantour. A l’heure où la biodiversité s’effondre partout, protégeons la nature.

  •  Oui !! mille fois oui !, par Vullierme Isabelle , le 17 juin 2021 à 09h52

    Oui, bien d’accord avec cet arrêté qui prévoit pour une fois de protéger... voilà qui nous grandira ! Il est urgent de protéger la faune et la flore dans notre pays ....

  •  Oui à ce projet, par WISNIEWSKI , le 7 juin 2021 à 14h10

    oui à ce projet Pour une fois que l’enjeu est de faire perdurer la naturalité de l’espace et de le préserver des interventions humaines, il en faudrait beaucoup plus

  •  Réserve intégrale une bonne initiative, par Marie-Paule F , le 4 juin 2021 à 12h21

    Avis favorable. in décret à étendre à d’autres parcs naturels.

  •  Oui à la réserve intégrale, par Dupont Sylvie , le 4 juin 2021 à 11h48

    Il est impératif de préserver cette zone exceptionnelle. Ce projet va dans le bon sens.

  •  Protéger cette zone reculée : une bonne idée, par Volfoni , le 4 juin 2021 à 11h00

    Fréquentant la région, je sais que cet espace est très peu fréquenté. pas de sentiers. moyenement accessible.
    Meme si nécéssaire, le paturage des ovins a un impact terrible sur les eco systêmes : herbe rase, presence humaine, chiens bruyants ....de nombreuses especes fragiles ne le supportent pas. (sans parler des chasseurs voire meme des trop nombreux randonneurs..) Une réserve intégrale est une bonne mesure à reproduire ailleurs dans le parc du mercantour. Dommage que la zone soit si petite.

  •  OUI au projet de réserve intégrale, par VFDA , le 4 juin 2021 à 10h31

    Pour sauver ce qui peut encore l’être de biodiversité et de vraie nature sauvage de notre merveilleux parc, largement dégradé par les troupeaux et dérangé par l’affluence saisonnière des visiteurs.
    Ca existe dans de nombreux pays et c’est une bonne chose.
    Rendez-vous compte qu’une plantation d’arbres n’est PAS une vraie forêt et que les espaces dégradés peuvent mettre des dizaines d’années pour se reconstruire.
    Accepter de laisser des espaces libres de toute intervention humaine, c’est une très petite concession pour contribuer à préserver le monde dans lequel nous vivons tous.

  •  Avis favorable , par Rudy G. , le 4 juin 2021 à 10h31

    Je suis tout à fait favorable à ce projet de Réserve Intégrale sur le lieu-dit de Roche Grande au cœur du Parc National du Mercantour afin de suive l’évolution naturelle des milieux de manière p&renne.

  •  Projet de décret portant classement de la réserve intégrale de Roche Grande dans le cœur du parc national du Mercantour , par Simone Grant , le 4 juin 2021 à 09h54

    OUI OUI MILLE FOIS OUI pour le classement de cette réserve en réserve intégrale, en espérant que cela veut dire sans chasse !
    La France a besoin de créer des espaces vierges, loin de toute intervention humaine, pour sauver ce qui reste de la faune et flore de ce pays

  •  Oui à la réserve intégrale et non aux raccourcis simplificateurs, par François Sivardière , le 4 juin 2021 à 09h24

    Bravo pour cette initiative !
    Une réserve intégrale, aussi petite soit-elle, est semblable à la sieste ou la pause que vous faites, au milieu de votre vie ou journée trépidante. Elle permet à la nature (hors êtres humains) de reprendre son souffle, sans empêcher la vie (des êtres humains en particulier) de continuer.
    Quelques centaines d’ha en réserve intégrale ne vont pas transformer les habitants de notre pays en "indiens dans des réserves". Soyez raisonnables, il restera plus de 55 000 000 ha en France pour permettre à l’homme de continuer à exercer ses activités.
    D’ailleurs, si ces activités étaient plus respectueuses du vivant (être humain inclus), il n’y aurait sans doute pas besoin de telles réserves.

  •  Encore un interdit, par Lagofun , le 4 juin 2021 à 08h30

    Tout à fait d’accord avec Goetzmann. J. Lagofun

  •  Pour la réserve intégrale , par Stéphane Burlop , le 4 juin 2021 à 08h26

    Les humains ont leurs villes, les animaux,plantes, insectes ect, doivent avoir leurs domaines. Pour la réserve intégrale. Excellente initiative.Bravo.

  •  Contre, par sherpa65 , le 4 juin 2021 à 07h39

    La biodiversité de nos montagnes est inféodée à l’homme à 99% (exception des très hauts sommets) depuis des centaines d’années. Vouloir une montagne sans homme est un dangereux rêve d’extrémistes.
    De plus, une surface aussi petite ne montrera pas grand chose : qui arrêtera la circulation de l’air et des particules issues de l’homme qu’il porte. Qui arrêtera les animaux (sauvages) qui vont entrer et sortir, emportant avec eux les restes de contact avec les activités humaines.
    Enfin, si l’influence de l’homme est quasiment nulle depuis des dizaines d’années, pourquoi réglementer plus qu’actuellement. Aucun intérêt scientifique. Pour verbaliser l’amateur de nature sauvage....

  •  Réserve intégrale de roche grande, par Collanges Michel , le 3 juin 2021 à 22h11

    Je suis contre car, il est inadmissible d’exclure toute activité dans la nature, bientôt les humains devront être cantonnés dans des parcs comme les indiens tout çà pour le plaisir de quelques écologistes bornés et dictateurs de la vie dans la nature. Mais certains humains vont bien se révolter et les conséquences seront pire que de réglementer intelligemment.

  •  Contre cette réserve intégrale , par Goetzmann , le 3 juin 2021 à 18h01

    Une nature sans homme est contre nature .
    L’homme doit faire partie de cet environnement et quelques personnes bien pensantes ne doivent pas pouvoir se réserver sous certains prétextes l’utilisation exclusive de la nature .
    Je pense que c’est une très mauvaise idée et il y déjà beaucoup d’espaces protégés et mal gérés .

  •  resrve intégrale, par TRON Lucien , le 3 juin 2021 à 17h44

    Excellent projet, il faut que d’autres parcs suivent et se coordonnent, et prendre modèle sur l’unique qui existe aux PN Écrins depuis 1995.Bien faire un bon état des lieux et bien faire attention à la fréquentation humaine et domestique.Ce travail d’inventaire, de suivi et de surveillance nécessitera un fort investissement des personnels du parc et une bonne communication, d’abord vers la commune et ses habitants eux aussi garants de son acceptabilité, mais aussi ppur ceux qui suivent l’évolution des milieux naturels exempts d’activités humaines hors scientifique.Bonne chance