EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté supprimant les pièges noyants

Du 07/01/2019 au 28/01/2019

Ce projet d’arrêté concerne le piégeage des animaux classés "susceptibles d’occasionner des dégâts" (anciennement "nuisibles"), plus spécifiquement par les pièges dit noyants, utilisés pour prélever des individus de rats musqués et ragondins. Il propose l’interdiction de ces pièges, notamment au regard de la souffrance animale induite.

Le piégeage par dispositifs "noyants", comme les "bidons à double fond" (pièges de catégorie 5 dans l’arrêté du 29/01/2007 relatif au piégeage) entraîne la mort des animaux par noyade.

Actuellement ce type de pièges n’est plus utilisé excepté dans les 3 départements (Calvados, Seine-Maritime, Mayenne), où les 3 modèles de pièges existants dans cette catégorie ont été initialement homologués dans l’arrêté du 12/07/1988 en particulier dans la lutte contre les ragondins et rats musqués, espèces exotiques envahissantes.

Un projet d’arrêté ministériel visant à la suppression de ces pièges a été examiné en Conseil national de la chasse et de la faune sauvage le 22 mai 2014 et avait fait l’objet d’un vote défavorable.

Cependant, aujourd’hui, la prise en compte de la souffrance animale est de plus en plus requise. De nombreuses associations environnementales et de protection animale ont par ailleurs fait part de leur très vive opposition à ce type de piégeage.

Aussi, cette question a été à nouveau examinée dans le contexte en cours de réforme de la chasse où la problématique de la condition animale est clairement posée. La pratique de piège par noyade ne peut être poursuivie aujourd’hui alors que d’autres moyens existent et permettent d’éviter cette souffrance.


Télécharger :

Commentaires
  •  Projet d’arrêté supprimant les pièges noyants, par P. Roche , le 8 janvier 2019 à 15h13

    Je suis contre ce projet d’arrêté. Le piège noyant homologué intervient sur des espèces invasives, qu’il est très difficile de réguler. La suppression de ce piège n’est pas remplacée par l’autorisation d’un autre moyen, ce qui limitera forcément la régulation, et favorisera le développement d’espèces qui causes des dommages économiques, et sont porteurs de maladies transmissibles à l’Homme.

  •  Contre les pièges noyants, par Pascal HUIBAN , le 8 janvier 2019 à 14h50

    Il est inadmissible à notre époque de tuer des animaux de cette façon. La façon à laquelle nous traitons les animaux montre le niveau d’évolution des humains. Il serait temps de prendre en compte la souffrance animale dans toutes nos actions à leur encontre même dans la façon de les réguler

  •  Autres moyens???? Pas partout, par denis roualet , le 8 janvier 2019 à 14h48

    Avis défavorable parce qu’en certains endroits seuls ces pièges sont utilisables et que les dégâts que peuvent causer ces rats et ragondins sont souvent considérables. En limiter ou déconseiller l’usage : oui. Pas une interdiction.

  •  Stop piégeage !!!, par Philippe Osché , le 8 janvier 2019 à 14h45

    Il serait grand temps de se rendre compte que nous avons besoin de sauvegarder notre biodiversité et de prendre en compte la souffrance animale !!!

  •  Pièges noyants, par BALLY Lucette , le 8 janvier 2019 à 14h41

    Comment l’homme peut il avoir l’esprit aussi pervers pour imaginer tous ces pièges mortels et douloureux ??? La chasse ne devrait même pas exister, notre nature est malade et fragile, laissons la se refaire une santé, car en même temps, c’est nous qui nous porterons mieux !!!!

  •  Je suis pour la suppression des pièges noyants, par Guidot Marie-Hélène , le 8 janvier 2019 à 14h15

    Arrêtons de détruire le monde du vivant et protégeons le.

  •  Favorable au projet d’arrêté supprimant les pièges noyants, par Quentin Henriet , le 8 janvier 2019 à 14h14

    Je suis favorable à ce projet d’arrêté. D’autres méthodes de lutte existent pour éviter la prolifération des espèces exotiques envahissantes, il n’est pas nécessaire de continuer à utiliser des méthodes cruelles. Ce n’est pas parce qu’un animal est dit "nuisible" que ses souffrances ne doivent pas être prises en compte.

  •  je suis d’accord pour ce projet d’arrêté concernant la suppression des pièges noyants, par Jocelyne MILORADOVIC , le 8 janvier 2019 à 14h11

    Etant donné que d’autres moyens sont possibles en cas de nécessité.

  •  POUR LA SUPPRESSION DES PIEGES NOYANT, par SARAN , le 8 janvier 2019 à 14h11

    Merci mesdames et messieurs du ministère d l’écologie de bien vouloir INTERDIRE tous les pièges possibles et imaginables (par des pervers). Où on se veut une nation écologique ou on la laisse à la merci de tout ceux qui font tout pour que la faune sauvage ne soit plus qu’un souvenir d’enfant. Il n’y a pas si longtemps, habitant au bord du Tarn, je voyais des ragondins, maintenant, il n’y en a plus. Je retiens votre proposition sans ambages "Il propose l’interdiction de ces pièges, notamment au regard de la souffrance animale induite." Cordialement JPS

  •  Contre ce projet , par Thebault , le 8 janvier 2019 à 14h04

    Je suis contre l’interdiction de ces pièges.

  •  Arrêt pièges noyants, par ELBEZE Sylvie , le 8 janvier 2019 à 13h51

    Bonjour,
    On ne peut que se ravir lorsque qu’il s’agit de prendre en compte la souffrance animale. Il faut stopper toutes pratiques sources de maltraitance animale. C’est pourquoi je ne comprends pas l’autorisation des pièges à glu en PACA.
    Sylvie ELBEZE - 04310 PEYRUIS

  •  Pour l’interdiction des pièges noyants, par jérémy , le 8 janvier 2019 à 13h42

    Pour l’interdiction des pièges noyants.

  •  Projet Arrêté piège noyade, par chris , le 8 janvier 2019 à 13h40

    Enfin ! Très favorable à la suppression de ce dispositif.
    Etant par ailleurs piégeur agréé et pratiquant.
    Cette suppression ne fera que réparer l’incohérence évidente existant avec les Arrêtés successifs sur le piégeage depuis 1984 (le dernier étant celui du 29 janvier 2007 modifié), et qui ont toujours rappelé comme postulat la mise à mort "immédiate et sans souffrance" des espèces capturées. Or un ragondin met plusieurs longues minutes avant de se noyer, on peut imaginer dans quelles conditions de stress...
    IL FAUT MÊME ALLER PLUS LOIN et en profiter pour préciser à la fin de l’article 13 de l’Arrêté du 29 janvier 2007 modifié que "La noyade des animaux piégés est interdite".

  •  Projet d’arrêté supprimant les pièges noyants, par straub , le 8 janvier 2019 à 13h34

    je suis pour la supression des pièges noyants

  •  Pour l’interdiction , par Fabien , le 8 janvier 2019 à 13h27

    Je suis pour l’interdiction des pièges tuant par noyade.

  •  Une horreur, par Janet Doolaege , le 8 janvier 2019 à 13h17

    Que les pièges noyants aient continué d’exister est déjà incroyable. Cette pratique cruelle doit cesser partout, immédiatement.

  •  Très favorable à cette suppression , par Alain GIRODON , le 8 janvier 2019 à 13h05

    A quoi servent encore ces dérogations régionales qui rendent incompréhensible la réglementation et qui ouvrent la voie au braconnage et autres dévoiement de la loi.
    Avis très favorable à la suppression des pièges noyants.

  •  SUR LES DIFFÉRENTES FAÇONS DE DONNER LA MORT..., par vernadat , le 8 janvier 2019 à 12h55

    La sensibilité de chacun face à la mort ou à la façon de la donner est très subjective ! certains humains se suicident par armes à feu, d’autres en prenant des substances chimiques, d’autres en se noyant... Certains piégeurs pour achever leurs prises dans certaines catégories de pièges non-tuant, utilisent une arme à feu, d’autres un gourdin pour les assommer, d’autres choisissent la noyade en plongeant les pièges dans l’eau ! Les oies des Pays-Bas, gazées en masse, ont-elles eu une meilleure mort que celle des oies foudroyées d’un coup de fusil en France ? les poulets d’élevage ont-ils une mort plus douce que leurs cousins, d’élevage aussi, les faisans, abattus d’une volée de plomb ??? Je ne pense pas qu’il faille légiférer en la matière, le législateur ne détenant pas la vérité sur ce point, puisqu’elle diffère tellement d’un individu à l’autre !

  •   Projet d’arrêté supprimant les pièges noyants, par P. ELLISSALDE , le 8 janvier 2019 à 12h49

    Je suis défavorable à la modification cet arrêté, les pièges par noyade visés étant les plus efficaces pour réguler les rats musqués ou ragondins, porteurs pour nombre de "leptospirose". Le fait de ne plus pouvoir réguler efficacement cette espère représente un danger sanitaire important pour l’homme et aussi pour les animaux domestiques pouvant être souillés par l’urine des rats musqués ou ragondin.

  •  souffrance animale, par Dr C DUFOUR , le 8 janvier 2019 à 12h46

    Il faut interdire la chasse sous toutes ses formes et supprimer la notion de "nuisibles" : c’est l’usage que l’humain fait de la nature qui est nuisible !!

    > interdiction des pièges en tous genres !!!

    Ne faites pas subir aux autres ce que vous ne voudriez pas subir !!!!!!!!!!!