EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif aux prélèvements d’oies en février 2019.

Du 03/01/2019 au 24/01/2019 - 52652 commentaires

Le présent arrêté vise à permettre pour l’oie cendrée, espèce en très bon état de conservation et causant des dommages aux cultures ou aux écosystèmes, d’être chassée par dérogation jusqu’au 28 février. Les deux autres oies (rieuse et des moissons) peuvent être chassées jusqu’au 10 février.

Mise à jour du 31 janvier 2019 : vous pouvez consulter ci-dessous la synthèse des observations ainsi que, dans un document séparé, les motifs de la décision.

La question de la date de fermeture de la chasse des oies fait l’objet d’études et de débats depuis plusieurs années.

La population européenne des oies cendrée est en forte expansion, plus qu’aucune autre espèce d’oiseau chassable, en raison notamment des modifications d’habitats et des pratiques de chasse.

L’effectif global de cette population a augmenté d’environ 30 000 individus au milieu des années 1960, est passé à un effectif de 120 000-130 000 au milieu des années 1980, pour atteindre environ 1 200 000 en 2017.

Du fait de cette expansion, les dégâts agricoles sont de plus en plus importants, ce qui conduit notamment les Pays-Bas à détruire une partie importante de la population.
La directive 2009/147CE du 30 novembre 2009 concernant la conservation des oiseaux sauvages, énonce en son article 2 que « les Etats membres prennent toutes les mesures nécessaires pour maintenir ou adapter la population de toutes les espèces d’oiseaux visées à l’article 1er à un niveau qui corresponde notamment aux exigences écologiques, scientifiques et culturelles, compte tenu des exigences économiques et récréationnelles ».
Ces dernières exigences signifient que la régulation peut viser à la protection d’intérêts économiques (comme la prévention de dégâts).

Cet arrêté comporte des mesures d’atténuation de nature à prévenir notamment le risque de dérangement sur les autres espèces (prélèvements pratiqués à poste fixe, usage d’autres appelants interdits, chiens tenus en laisse).


Télécharger :

Commentaires
  •  Arretez le massacre, par Jacky Durand , le 6 février 2019 à 21h01

    Pour une fois qu’une espèce est en expansion, laissez la prospérer !! Pour sauver quoi en plus : les profits de quelque agriculteur grand propriétaire dans le bassin beauceron. Que nos premiers écologistes se détendent la nouille et laissent leur fusil dans leur étui pour une fois, ca fera du bien à la planète..

    Bien cordialement

  •  CONTRE le projet d’arrêté relatif au prélèvement d’oies, par Vadroux Arnaud , le 28 janvier 2019 à 10h42

    Je suis contre cet arrêté pour de multiples raisons :
    - Cela entraînerait des dérangements tardifs sur des sites fréquentés par d’autres espèces (anatidés par exemple), y compris de potentiels nicheurs.
    - Les oies néerlandaises sont des populations en grande partie quasi sédentaires, qui ne sont donc PAS par définition migratrices = ce ne sont donc PAS les mêmes qui arrivent en France...
    - Enfin, la France est déjà l’un des pays qui autorise la chasse du plus grand nombre d’espèces... mais il existe encore d’autres arguments.

    Ça suffit ! Sortons de cette logique clientéliste et sans aucun fondement scientifique sérieux.

  •  AVIS OBJECTIF d’un CHASSEUR RESPONSABLE, par LANGSMAN Pierre , le 25 janvier 2019 à 10h08

    Les avis pour ou contre ce projet sont en partie exacts et donc recevables, ouvrant la porte à un dialogue apaisé, car le sujet chasse déclenche trop de passions et d’excès.
    Les explications de ce projet, relatives aux populations d’oies sont exactes à qq % près et les arguments avancés pour accorder 1 prolongation de la chasse paraissent à priori raisonnables ; elles peuvent paraître insuffisantes pour les uns et excessives pour les autres.
    Mais Compte-tenu de l’incroyable déclin de LA FAUNE PLANETAIRE toutes caté-gories, pour des raisons évidentes que LA MAJORITE de L’HUMANITE ne veut ou ne peut voir, il faut modifier les comportements ou imposer de nouvelles mesures si on n’y parvient pas assez rapidement, comme supprimer des traditions relatives à des espèces migratrices en diminution non perenne : Ortolans, roi de cailles, petite outarde, etc, etc,..........
    Le manque de place ne permettant pas de s’exprimer suffisamment,
    il faut cependant exprimer une conclusion, et au nom du principe de précaution, surtout qu’il est déjà trop tard pour sauver une majorité d’espèces sauvages, sauf celles qui sont chassées sous protection/gestion, les inconvénients de la pro-longation de la chasse en période de migration et préparation à la reproduction dès février, surtout avec le réchauffement climatiques, sont plus graves et impactants que la satisfaction d’une minorité cynégé-tique aveuglée par passion excessive, nonobstant tous végants excessifs.
    En CONCLUSION, il FAUT décider la FERMETURE de la CHASSE à TOUS MIGRATEURS : Bécasse comprise, au 31 JANVIER

  •  Non à la chasse aux oies et pour le respect de la vie sauvage, par Bruno B. , le 25 janvier 2019 à 02h02

    Monsieur le Président,

    Mieux qu’un grand discours, je vous propose d’écouter la chanson de Francis Cabrel : In Extrémis.

  •  Les consultations publiques du ministère de la Transition écologique et solidaire, par Charline , le 25 janvier 2019 à 01h20

    Each beauty out there in Fortnite Battle Royale.

    my blog post ... [best fortnite keybinds for beginners->https://spooky-antifa-hulk.tumblr.com/post/179865976087/what-you-need-to-know-about-fortnite-mobile-apk]

  •  Chasse aux oies février 2019, par Simon Chaudier , le 25 janvier 2019 à 01h19

    Oui à la chasse aux oies en février

  •  la chasse des oies en février , par CHARDAT , le 25 janvier 2019 à 01h14

    je donne un avis favorable

  •  Oies en février , par Barbazan patricia , le 25 janvier 2019 à 01h10

    Contre toutes sortes de barbaries de tortures et de maltraitance animales go vegan contre toutes sortes de pollution de notre planète et de nos océans contre toutes sortes de chasse et de pêches sur toutes sortes d’animaux,contre la tuerie le braconnage,de nos amis les animaux,laisser les animaux tranquilles qui font parties de la faune la flore,qui eux même se regule par la biodiversité,seul les animaux savent faire cela,sauf les barbares d’humains qui détruisent tout,mais un jour viendra dans pas longtemps ou la planète et ses animaux sera vengée déjà mère nature reprends ses droits,la faute à qui

  •  Les consultations publiques du ministère de la Transition écologique et solidaire, par Connie , le 25 janvier 2019 à 01h06

    I loved as much as you wilol receive performed right here.
    The ketch is tasteful,your authored subject matter stylish.
    however, you command geet got an shakiness over that you woyld like be delivering the following.
    sick unquestionably coime moree inn the past again since precisely the similar nearly very steadily inside of case you shield this hike.

    my weblog : [http://showhorsegallery.com/index.php/member/82496/->http://adm-lysva.ru/bitrix/rk.php?goto=http://showhorsegallery.com/index.php/member/82496/]

  •  Contre la chasse aux oies, par Pattier , le 25 janvier 2019 à 00h49

    Je suis totalement contre la prolongation de la chasse aux oies.

  •  JE SUIS CONTRE cet arrêté, par geoffroy THIOLLIER , le 25 janvier 2019 à 00h42

    Encore des arguments ou prétextes tronqués pour justifier de tuer des espèces en migration utilisant des chiffres faux, (effectifs plus élevés qu’en réalité ), accusation de menace des écosystèmes par la présence de l’oie cendrée alors qu’il n existe aucune étude fiable documentée qui n’ait été menée et qui soit valide à ce jour ...

    De plus, l’article 7 de la Directive oiseaux précise que les oiseaux migrateurs ne peuvent être chassés en période de migration pendant le trajet de retour vers leur lieu de nidification.

    Ce principe a été rappelé par la Cour de justice de l’union européenne en 2003 et plus récemment par le Commissaire européen Karmenu Vella.

    Donc il s’agit encore de satisfaire aux désirs illimités de ceux "qui portent des armes légalement" et qui nont pour seule motivation que de créer de nouveaux bains de sang, souffrances inutiles dont ils se réjouissent mais qui pourtant ne seront jamais source de bonheur pour eux ni pour les autres à court terme ni à long terme ...

    NON A CET ARRETE qui n’a de but que de légitimer des motifs tronqués et créés de toute pièce pour le plaisir personnel des êtres humains les plus violents….

  •  chasse des oies, par baptiste.b , le 25 janvier 2019 à 00h40

    oui a 100% pour la chasse des oies.
    stop aux massacre

  •  NON à cet arrêté illégal !!, par Céline Vanhoenacker , le 25 janvier 2019 à 00h39

    JE SUIS CONTRE cet arrêté.
    L’oie cendrée figure sur la Liste rouge UICN des espèces menacées en France, et une directive oiseaux de 1979 (CE 79-409) interdit légitimement de chasser les oiseaux migrateurs de retour sur leurs lieux de nidification.
    L’arrêté sera probablement attaqué au CE.
    C’est insensé cette autorisation, un réel équilibre de la faune et la flaure sur le territoire éviterait ça (agroécologie).

    NON NON à cet arrêté.

  •  chasse des oies, par baptiste.b , le 25 janvier 2019 à 00h38

    oui a 100% pour la chasse des oies

  •  chasse des oies, par baptiste.b , le 25 janvier 2019 à 00h34

    oui aux oies en fevrier des 3 especes

  •  chasse des oies, par baptiste.b , le 25 janvier 2019 à 00h33

    oui aux oies en fevrier

  •  Favorable, par Patricia , le 25 janvier 2019 à 00h31

    Oui oui oui oui oui à cet arrêté. Je suis favorable

  •  Favorable , par Hunt , le 25 janvier 2019 à 00h30

    Je suis favorable

  •  chasse des oies, par francoise.b , le 25 janvier 2019 à 00h29

    oui pour la chasse des oies en fevrier

  •  chasse des oies, par laura.b , le 25 janvier 2019 à 00h27

    honte aux massacres des oies en hollande.
    oui pour leurs chasse en france.