EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif aux prélèvements d’oies en février 2019.

Du 03/01/2019 au 24/01/2019 - 52652 commentaires

Le présent arrêté vise à permettre pour l’oie cendrée, espèce en très bon état de conservation et causant des dommages aux cultures ou aux écosystèmes, d’être chassée par dérogation jusqu’au 28 février. Les deux autres oies (rieuse et des moissons) peuvent être chassées jusqu’au 10 février.

Mise à jour du 31 janvier 2019 : vous pouvez consulter ci-dessous la synthèse des observations ainsi que, dans un document séparé, les motifs de la décision.

La question de la date de fermeture de la chasse des oies fait l’objet d’études et de débats depuis plusieurs années.

La population européenne des oies cendrée est en forte expansion, plus qu’aucune autre espèce d’oiseau chassable, en raison notamment des modifications d’habitats et des pratiques de chasse.

L’effectif global de cette population a augmenté d’environ 30 000 individus au milieu des années 1960, est passé à un effectif de 120 000-130 000 au milieu des années 1980, pour atteindre environ 1 200 000 en 2017.

Du fait de cette expansion, les dégâts agricoles sont de plus en plus importants, ce qui conduit notamment les Pays-Bas à détruire une partie importante de la population.
La directive 2009/147CE du 30 novembre 2009 concernant la conservation des oiseaux sauvages, énonce en son article 2 que « les Etats membres prennent toutes les mesures nécessaires pour maintenir ou adapter la population de toutes les espèces d’oiseaux visées à l’article 1er à un niveau qui corresponde notamment aux exigences écologiques, scientifiques et culturelles, compte tenu des exigences économiques et récréationnelles ».
Ces dernières exigences signifient que la régulation peut viser à la protection d’intérêts économiques (comme la prévention de dégâts).

Cet arrêté comporte des mesures d’atténuation de nature à prévenir notamment le risque de dérangement sur les autres espèces (prélèvements pratiqués à poste fixe, usage d’autres appelants interdits, chiens tenus en laisse).


Télécharger :

Commentaires
  •  Pour la dérogation, par François , le 3 janvier 2019 à 15h05

    Si l’espèce est en bon état de conservation et qu’elle fait des dégâts m. Alors pourquoi ne pas adapter sa gestion ??

  •  projet d arrêté relatif aux prélèvement d’oies en février 2019, par SOUFFLET Jean Louis , le 3 janvier 2019 à 15h05

    l’augmentation quasi exponentielle des populations d’oies grises n’est jugulée aujourd hui qu’avec force gaz comme il y a 75 ans...les millions sont également dépensés pour détruire ces populations principalement aux Pays Bas. il est grand temps de nous laisser chasser cette espèce, d’autant que la TVA sur les cartouches abonde le budget de l’Europe. Voilà sur le plan ethique et économique.
    Les prélèvements estimés des oies par rapport aux chiffres donnés lorsque celles ci étaient encore chassables en France en février sont inférieurs à 1% de la population actuelle.
    Les spécialistes de cette espèce dont le Prof Madsen en conviennent (MOP de l’AEWA), la chasse ne modifierait rien à la dynamique de la population.
    Nous sommes typiquement dans le cadre d’une action de mauvaise foi montée de toute pièce depuis des décennies pour essayer de ronger la chasse tant dans le temps que par rapport aux espèces.
    Il est grand temps de rétablir un peu de bon sens et de dénoncer les pseudos ornithos complètement dévoyés à la cause de l’antichasse. Chasser l’oie en février, c’est une évidence...

  •  Oui à la chasse en février , par Harlé Christophe , le 3 janvier 2019 à 15h01

    Les oies grise sont en très grand nombre et cette espèce se porte à merveille donc pour moi oui les chasser en février

  •  Chasse a l’oie , par PORTOIS , le 3 janvier 2019 à 15h00

    Avis favorable
    Il vaut mieux en prélever quelques individus plutôt que d’en gazer des milliers

  •  Excellent projet , par Nicolas , le 3 janvier 2019 à 14h59

    Enfin, un projet d’arrêté cohérent avec l’état de conservation de la population

  •  Chasse aux oies , par Montuy , le 3 janvier 2019 à 14h58

    Oui je chasse les oies jusqu’au 28fevrier

  •  pour le projet de la chasse aux oies, par froment , le 3 janvier 2019 à 14h57

    au vue des dégâts que ces oiseaux provoque plus au nord de l Europe, et que cette population traverse notre pays fin février il est logique que les chasseurs francais puissent avoir la possibilité de les chasser

    l oie cendré étant plus abondante que les 2 autres espèces chassable il est donc logique que le dernier jour de février soit la date la plus opportun.

    par ailleurs on peut constater des protocoles, au benelux, pour réduire cette population d oie cendré. c est donc normale que les chasseur francais donne un coup de pousse pour éviter de dépenser de l argent public suite a ces protocoles

  •  Favorable à la pratique de la chasse de l oie cendré en février, par Lavoye , le 3 janvier 2019 à 14h55

    Il faut laisser les chasseurs français chasser les oies en février les effectifs sont en trés bonne état et en augmentation constante entraînant de gros dégâts dans les pays européen

  •  Oui a la chasse des oies en fevrier !!!, par Foubet , le 3 janvier 2019 à 14h54

    Au vu des comptages qui ne cessent d’augmentés , il me semble légitime que les chasseur Francais puissent ce permettre de prevelement quelques milles individus , ceci me semble plus approprié qu’un abattage massif tels que la hollande organise pendant la mue de ces oiseaux !

  •  Oui la chasse de l’oie , par Magrit , le 3 janvier 2019 à 14h54

    Oui en vu de sont augmentation de la population qui ce porte très bien

  •  Chasse et Gestion adaptative, par Omer , le 3 janvier 2019 à 14h53

    Entièrement d’accord avec ce projet de loi qui n’est simplement que du bon sens et aurait dû intervenir il y a déjà plusieurs années, les chasseurs sont responsables et connaissent bien l’état de conservation de chaque espèces et peuvent ainsi adapter les prélèvements en fonction

  •  chasse de l oie cendrée en février, par Robbe michel , le 3 janvier 2019 à 14h51

    je suis pour la régulation de l oie cendrée au mois de février pour une gestion adaptée à cette espèce et ne plus voir de gazage dans certains pays

  •  chasse oies, par andre schont , le 3 janvier 2019 à 14h49

    La date officielle de fin de chasse aux oies sauvages est fixée au 31 janvier, conformément à une directive européenne de protection des oiseaux migrateurs pour respecter leur période de reproduction.
    Aucune justification de prévention des dégâts en février ne permet de déroger

  •  Oui je suis d accord, par Lefeez , le 3 janvier 2019 à 14h47

    Les populations d oies sont en fortes progression depuis plusieurs années ce qui entraîne certains pays de la communauté européenne d effectuer des regulations de façon abominables. Il est donc anormal que les chasseurs français ne puissent pas prelever ces oiseaux de façon traditionnelle et beaucoup plus respectueuse.

  •  oui à la chasse des oies en février, par Philippe Jops , le 3 janvier 2019 à 14h45

    Au regard du bon état de conservation de la population d’oies je suis en complet accord avec la décision de pouvoir tirer les oies en février comme stipulé ci-dessus.

  •  oui à la chasse des oies en février, par DEBLOCK JEAN BAPTISTE , le 3 janvier 2019 à 14h45

    Au regard du bon état de conservation de la population d’oies je suis en complet accord avec la décision de pouvoir tirer les oies en février comme stipulé ci-dessus.

  •  Chasse oie cendrée , par Dubreucq , le 3 janvier 2019 à 14h44

    Oui a la chasse des oies en février.

  •  Oui à la chasse des oies , le 3 janvier 2019 à 14h42

    Au regard du très bonne état des populations et de plus des dégâts qu’elles causent dans nos pays voisins, la chasse des oies doit être autorisé en France durant le mois de Février

  •  Chassons les oies en février , par Coquerel , le 3 janvier 2019 à 14h41

    Pourquoi ne pourrions nous pas prélever quelques oies en février, alors qu’elles vont être gazées une fois retourné sur leur zone de nidification

  •  Je suis pour ce projet d’arrêté relatif aux prélèvement d’oies en février 2019, par Laetitia de Mianville , le 3 janvier 2019 à 14h40

    Je suis en faveur de l’adoption de cet arrêté relatif à la chasse des oies en février.
    Je suis pour une chasse maîtrisée et intelligente s’appuyant sur chassAdapt pour un suivi des prélèvements.