EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif aux prélèvements d’oies en février 2019.

Du 03/01/2019 au 24/01/2019 - 52652 commentaires

Le présent arrêté vise à permettre pour l’oie cendrée, espèce en très bon état de conservation et causant des dommages aux cultures ou aux écosystèmes, d’être chassée par dérogation jusqu’au 28 février. Les deux autres oies (rieuse et des moissons) peuvent être chassées jusqu’au 10 février.

Mise à jour du 31 janvier 2019 : vous pouvez consulter ci-dessous la synthèse des observations ainsi que, dans un document séparé, les motifs de la décision.

La question de la date de fermeture de la chasse des oies fait l’objet d’études et de débats depuis plusieurs années.

La population européenne des oies cendrée est en forte expansion, plus qu’aucune autre espèce d’oiseau chassable, en raison notamment des modifications d’habitats et des pratiques de chasse.

L’effectif global de cette population a augmenté d’environ 30 000 individus au milieu des années 1960, est passé à un effectif de 120 000-130 000 au milieu des années 1980, pour atteindre environ 1 200 000 en 2017.

Du fait de cette expansion, les dégâts agricoles sont de plus en plus importants, ce qui conduit notamment les Pays-Bas à détruire une partie importante de la population.
La directive 2009/147CE du 30 novembre 2009 concernant la conservation des oiseaux sauvages, énonce en son article 2 que « les Etats membres prennent toutes les mesures nécessaires pour maintenir ou adapter la population de toutes les espèces d’oiseaux visées à l’article 1er à un niveau qui corresponde notamment aux exigences écologiques, scientifiques et culturelles, compte tenu des exigences économiques et récréationnelles ».
Ces dernières exigences signifient que la régulation peut viser à la protection d’intérêts économiques (comme la prévention de dégâts).

Cet arrêté comporte des mesures d’atténuation de nature à prévenir notamment le risque de dérangement sur les autres espèces (prélèvements pratiqués à poste fixe, usage d’autres appelants interdits, chiens tenus en laisse).


Télécharger :

Commentaires
  •  Chasse oie cendree , par Dugied , le 3 janvier 2019 à 16h16

    Favorable à la dérogation pour la chasse des oies cendrees en fevrier

  •  Chasse des oies en février , le 3 janvier 2019 à 16h15

    Voilà enfin une bonne nouvelle depuis le temps qu’on les regardent passées pour se faire gazé en Hollande quelques prélèvement honnêtes et dans la pure tradition sera bien plus acceptable que les méthodes employées par HITLER en 39-45

  •  Pour la chasse des oies, par Raphaël , le 3 janvier 2019 à 16h15

    Un enjeu pour la biodiversité, Il faut réguler les populations d’oies dans de bonnes circonstances.

  •  Bravo à monsieur willy scharen, par Marecaux albert , le 3 janvier 2019 à 16h15

    Enfin une bonne décision du ministère de l’écologie. Enfin un avancement logique de nos traditions contre le barbarisme du gazage effectué aux Pays-Bas

  •  Oie cendrée , par Dugied , le 3 janvier 2019 à 16h14

    Favorable à la dérogation de chasse des oies en fevrier

  •  CHASSE A L’OIE FEVRIER 2019, par ENJOLRAS , le 3 janvier 2019 à 16h11

    Bonjour,

    Je suis d’accord pour le prélèvement de l’oie jusqu’à fin février.

    Il vaut mieux les chasser à tir que de les gazer aux PAYS BAS.

    BRAVO pour cette initiative.

    Cordialement. M.E.

  •  Projet d arrete aux oies, par Rihet jonathan , le 3 janvier 2019 à 16h11

    Completement pour la chasse aux oies en fevrier .

  •  oui à la chasse des oies en février, par Goubelle , le 3 janvier 2019 à 16h11

    Au regard du bon état de conservation de la population d’oies je suis en complet accord avec la décision de pouvoir tirer les oies en février comme stipulé ci dessus.

  •  Chasse en février des oies, par Fresel , le 3 janvier 2019 à 16h11

    Je suis favorable

  •  Oui a la chasse des oies cendrées jusqu’au 28 fevrier., par Fasquel , le 3 janvier 2019 à 16h10

    Comme l’indique le stipulé ce dessus il est possible de chasser les oies cendrées jusque fin fevrier car sa population est en forte augmentation.

  •  Totalement pour , par Chevalier Guillaume , le 3 janvier 2019 à 16h09

    Ce projet d’arrêté et un réel progrès visant à mettre en place une gestion adaptative des espèces et notamment de celles qui occasionnent des dégâts et des risques aéroportuaires. Chasser raisonnablement les oies
    en février vaut mieux que de les gazer, bastonner, empoisonner le reste de l’année. Pour mémoire, la chasse commerciale de ces oies est autorisée toute l’année aux Pays-Bas à laquelle on rajoute les destructions massives.
    Il vaut mieux chasser raisonnablement que détruire massivement. je vous invite à regarder le gazage des oies aux Pays-bas pour comprendre qu’il vaut mieux une chasse raisonnée !
    https://www.youtube.com/watch?v=J8n_wV1iZuw&index=21...

  •  Faut pas prendre les naturalistes pour des débiles !, par Georges Cingal, président Fédération SEPANSO Landes , le 3 janvier 2019 à 16h06

    L’arrêté proposé présente une contradiction évidente !

    Selon l’article 1, "...le prélèvement par tir de l’oie cendrée est autorisé, à des fins non récréationnelles en application de
    l’article L. 424-2 du code de l’environnement. Ce
    prélèvement est autorisé jusqu’au 28 février 2019"

    Mais selon l’article 2 on voit immédiatement que ce seront les fédérations de chasse qui bénéficieront des autorisations de prélèvements (soit 5000 oies cendrées.

    Ce projet confirme que Nicolas Hulot avait bien raison : ce gouvernement souhaite satisfaire une revendication ancienne des chasseurs français.

    La France est dans les griffes des lobbies.

    Ceci semble évident dans la mesure où l’argument présenté sur les problèmes n’est pas assorti de données ornithologiques objectives.

    Au nom de la Fédération SEPANSO Landes, j’émets donc un avis défavorable à ce projet d’arrêté autorisant le prélèvement d’oies cendrées, d’oies rieuses et d’oies de moissons pendant tout le mois de février 2019.

    Georges Cingal
    Membres du CDCFS 40
    Président Fédération SEPANSO Landes

  •  Oui à la chasse des oies en février , par Depuydt Jeremy , le 3 janvier 2019 à 16h05

    au regard du bon état de conservation de la population d’oies je suis en complet accord avec la décision de pouvoir tirer les oies en février comme stipulé ci dessus.

  •  c est une nécessite , par Bouchendomme , le 3 janvier 2019 à 16h04

    il devient urgent de régulé les oies elles deviennent un risque pour beaucoup d’autres espèces

  •  prélèvement des oies , par crapuche , le 3 janvier 2019 à 16h03

    moi les oies ne vont pas sur les cultures ne pas généraliser de plus quand il s’agit de lutter contre le climet et l’agriculture intensive il y a plus de volontaires

  •  Projet d’arrêté relatif au prélèvements d’oies en Février 2019, par JACQUES EVERAERT , le 3 janvier 2019 à 16h03

    je soutiens le projet . Les études le permettent.

  •  Chasse des oies, par Boutinet , le 3 janvier 2019 à 16h03

    Je suis complètement d’accord pour que la chasse des oies se déroule jusqu’au 28 février !

  •  Oui à la chasse des oies, par Gaillard , le 3 janvier 2019 à 16h02

    Compte tenus de la bonne santé et du nombre grandissants des oies et surtout que certains pays sont obligés de les détruire afin d’éviter des dégâts aux cultures il apparaît évident d’autoriser La chasse en février

  •  Pour la chasse des oies en fevrier, par Lespoux , le 3 janvier 2019 à 16h01

    L’interdiction de la chasse des oies en février en France est une aberration connaissant la croissance des populations d’oies en Europe les dégâts que cela implique et une aberration quand on connaît les méthodes barbares de certains pays pour atténuer la prolifération, je suis donc pour la chasse des oies en février en france

  •  Projet d’arrêté relatif aux prélèvements d’oies en février 2019. , par SERGE CANADAS , le 3 janvier 2019 à 16h01

    Chasser les oies au mois de février est bien moins sauvage que de les gazer, de les empoisonner le reste de l’année. Pour info sachez que la chasse commerciale des oies est autorisée toute l’année aux Pays-Bas. Rajoutez à cela les inadmissibles destructions massives. Il vaut mieux chasser raisonnablement que détruire massivement.
    Je vous invite à regarder le gazage des oies aux Pays-bas pour comprendre qu’il vaut mieux une chasse raisonnée que de les massacrer pour ne pas dire les assassiner sauvagement au moment de leurs mues !
    https://www.youtube.com/watch?v=J8n_wV1iZuw&index=21&list=UU6-GnSqryMf_S91eMikGvTw