EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif aux prélèvements d’oies en février 2019.

Du 03/01/2019 au 24/01/2019 - 52652 commentaires

Le présent arrêté vise à permettre pour l’oie cendrée, espèce en très bon état de conservation et causant des dommages aux cultures ou aux écosystèmes, d’être chassée par dérogation jusqu’au 28 février. Les deux autres oies (rieuse et des moissons) peuvent être chassées jusqu’au 10 février.

Mise à jour du 31 janvier 2019 : vous pouvez consulter ci-dessous la synthèse des observations ainsi que, dans un document séparé, les motifs de la décision.

La question de la date de fermeture de la chasse des oies fait l’objet d’études et de débats depuis plusieurs années.

La population européenne des oies cendrée est en forte expansion, plus qu’aucune autre espèce d’oiseau chassable, en raison notamment des modifications d’habitats et des pratiques de chasse.

L’effectif global de cette population a augmenté d’environ 30 000 individus au milieu des années 1960, est passé à un effectif de 120 000-130 000 au milieu des années 1980, pour atteindre environ 1 200 000 en 2017.

Du fait de cette expansion, les dégâts agricoles sont de plus en plus importants, ce qui conduit notamment les Pays-Bas à détruire une partie importante de la population.
La directive 2009/147CE du 30 novembre 2009 concernant la conservation des oiseaux sauvages, énonce en son article 2 que « les Etats membres prennent toutes les mesures nécessaires pour maintenir ou adapter la population de toutes les espèces d’oiseaux visées à l’article 1er à un niveau qui corresponde notamment aux exigences écologiques, scientifiques et culturelles, compte tenu des exigences économiques et récréationnelles ».
Ces dernières exigences signifient que la régulation peut viser à la protection d’intérêts économiques (comme la prévention de dégâts).

Cet arrêté comporte des mesures d’atténuation de nature à prévenir notamment le risque de dérangement sur les autres espèces (prélèvements pratiqués à poste fixe, usage d’autres appelants interdits, chiens tenus en laisse).


Télécharger :

Commentaires
  •  non a la chasse aux oies en retour de migration, par guy Hendrickx , le 23 janvier 2019 à 12h35

    Je suis opposé a cette idée de chasser les oie a cette periode, rien ne le justifie, les oiseaux sont en voie de regression importante

  •  Je donne un avis favorable au texte proposé , par Hainfray claude , le 23 janvier 2019 à 12h35

    Il est nécessaire de procéder à une régulation des populations

  •  Je donne un avis favorable au texte proposé , par Roussel , le 23 janvier 2019 à 12h34

    Plutôt que de les gazer dans d’autre pays, nous pouvons peut être les chasser.

  •  Chasse des oies en Février, par Roche Sébastien , le 23 janvier 2019 à 12h34

    Bonjour, vu le bon état de conservation des populations d’oies sur le nord ouest de l’Europe, je suis favorable à la chasse de ces oiseaux en Février

  •  Je suis contre , par Angélique , le 23 janvier 2019 à 12h34

    Je suis contre cette prolongation.
    Là population humaine mondiale augmente, souhaitez-vous l’ouverture d’une période de chasse pour faire baisse le nombre de représentants de cette espèce ?

  •  Premier écologiste de France ? , par Mons kevin , le 23 janvier 2019 à 12h34

    Je suis contre,

    Pourquoi chasser des oies ? Pourquoi réguller cette espèce ?
    On est bien D’accord que là c’est juste pour assouvir le désir de tuer de quelques personnes ? Sinon pourquoi ?

    Bref, je suis réellement contre...

  •  Je suis contre ce projet d’arrêté et opposé à la prolongation de la chasse en février., par Kindt Edmond , le 23 janvier 2019 à 12h33

    On ne doit pas chasser les oiseaux en période de migration prénuptiale, comme spécifié par la directive oiseaux.
    De plus, ce projet comporte des arguments qui sont trompeurs.
    Les espèces d’oies cendrées présentes en France, migratrices de Suède et Norvège, ne sont pas celles qui affectent les zones agricoles des Pays-bas, massacrer ces espèces en France ne pourrait donc pas avoir d’ impact sur la protection des cultures aux Pays-bas, et cet état est à même de gérer lui-même ces problèmes de surpopulation qui lui sont propres.
    A noter que les dégâts en France seraient en réalité notés très peu préoccupants.
    Les chiffres avancés concernant les effectifs recensés sont contestables, ils sont surévalués.
    La méthode proposée de suivi des quotas, n’est pas fiable et aussi source de confusions entre espèces, impact des prélèvements pour les autres espèces non mesurable avec les moyens proposés.
    L’autorisation d’usage des appelants, n’est pas strictement limitée aux seules oies cendrées.
    etc.
    En définitive ce projet me donne l’impression qu’il s’apparente plus à un cadeau au monde de la chasse qu’à une réelle motivation de protection.
    Il faut cesser de faire pression sur les directives européennes de protection de la nature en vue de les atténuer ou supprimer.
    Il serait souhaitable, lorsque le cas se présente, de réfléchir à d’autres méthodes de régulation que la chasse, et orienter les études vers la recherche des causes de ces situations.

  •  je suis favorable au texe proposé pour la chasse des oies, par herve danzel d'aumont , le 23 janvier 2019 à 12h33

    je suis favorable à la chasse des oies en fevier

  •  Contre , par Lopez , le 23 janvier 2019 à 12h32

    Je suis absolument CONTRE. Il est urgent de protéger notre biodiversité et que le gouvernement prenne les mesures dans ce sens !!

  •  Contre, par Fouche , le 23 janvier 2019 à 12h32

    Je suis contre !!

  •  je suis favorable au texe proposé pour la chasse des oies, par herve danzel d'aumont , le 23 janvier 2019 à 12h31

    je suis favorable à la chasse des oies

  •  AVIS FAVORABLE CHASSE AUX OIES, par CAZIER LOUIS , le 23 janvier 2019 à 12h31

    En tant que jeune permis, je suis favorable à la chasse aux oies en février, d’une part pour les dégâts occasionnés et d’autre part, ce n’est pas pour le gibier que l’on tue sur une saison

  •  je donne avis favorable au texte proposé, par DELAITTRE jean-dominique , le 23 janvier 2019 à 12h30

    l’état de santé de la population le permet.La régulation me semble plus respectueuse de l’oiseau par la chasse que par le gazage.

  •  Je suis contre ce projet, par ROBIN Michèle , le 23 janvier 2019 à 12h30

    Comme chaque année, le gouvernement fait le même cadeau aux chasseurs, sans aucune nécessité. Comme chaque année, la consultation publique ne tiendra aucun compte de l’avis défavorable de la majorité. Comme chaque année, cet arrêté sera attaqué devant le conseil d’état et cassé. Comme chaque année, ce sera trop tard, les oies ayant été massacrées. Vous avez dit "démocratie" ?

  •  CONTRE l’allongement de la période de la chasse aux oies en février, par Delphine Rousseau , le 23 janvier 2019 à 12h30

    Absolument contre un allongement des périodes de chasse !

  •  Chasse aux oies sauvages , par Delugre , le 23 janvier 2019 à 12h30

    Bonjour

    je suis totalement contre cette décision.
    ca n a aucun sens.

    cdt

  •  Laissons les oies cendrées tranquilles !, par Coulomb JeanPaul , le 23 janvier 2019 à 12h30

    Je suis opposé à toute dérogation concernant la période d’ouverture de la chasse aux oies cendrées. Certes aux Pays Bas les oies cendrées peuvent causer des dégats aux cultures. Mais ces oies sont sédentaires et n’ont rien à voir avec les oies qui au cours de leur migration survolent le territoire français. Utiliser cet argument pour justifier la dérogation proposée relève de l’escroquerie intellectuelle. Cela n’est pas admissible.

  •  pour la prolongation du tir des oies en février, par douchain gauthier , le 23 janvier 2019 à 12h29

    je suis favorable à la prolongation du tir des oies en février

  •  arrété relatif au prélévements des oies en février, par hervé Lesieur , le 23 janvier 2019 à 12h29

    Favorable à cet arrêté.

  •  Contre , le 23 janvier 2019 à 12h28

    JE SUIS CONTRE CETTE PROLONGATION