EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif aux prélèvements d’oies en février 2019.

Du 03/01/2019 au 24/01/2019 - 52652 commentaires

Le présent arrêté vise à permettre pour l’oie cendrée, espèce en très bon état de conservation et causant des dommages aux cultures ou aux écosystèmes, d’être chassée par dérogation jusqu’au 28 février. Les deux autres oies (rieuse et des moissons) peuvent être chassées jusqu’au 10 février.

Mise à jour du 31 janvier 2019 : vous pouvez consulter ci-dessous la synthèse des observations ainsi que, dans un document séparé, les motifs de la décision.

La question de la date de fermeture de la chasse des oies fait l’objet d’études et de débats depuis plusieurs années.

La population européenne des oies cendrée est en forte expansion, plus qu’aucune autre espèce d’oiseau chassable, en raison notamment des modifications d’habitats et des pratiques de chasse.

L’effectif global de cette population a augmenté d’environ 30 000 individus au milieu des années 1960, est passé à un effectif de 120 000-130 000 au milieu des années 1980, pour atteindre environ 1 200 000 en 2017.

Du fait de cette expansion, les dégâts agricoles sont de plus en plus importants, ce qui conduit notamment les Pays-Bas à détruire une partie importante de la population.
La directive 2009/147CE du 30 novembre 2009 concernant la conservation des oiseaux sauvages, énonce en son article 2 que « les Etats membres prennent toutes les mesures nécessaires pour maintenir ou adapter la population de toutes les espèces d’oiseaux visées à l’article 1er à un niveau qui corresponde notamment aux exigences écologiques, scientifiques et culturelles, compte tenu des exigences économiques et récréationnelles ».
Ces dernières exigences signifient que la régulation peut viser à la protection d’intérêts économiques (comme la prévention de dégâts).

Cet arrêté comporte des mesures d’atténuation de nature à prévenir notamment le risque de dérangement sur les autres espèces (prélèvements pratiqués à poste fixe, usage d’autres appelants interdits, chiens tenus en laisse).


Télécharger :

Commentaires
  •  Contre ce projet , par Léa , le 23 janvier 2019 à 12h47

    Je suis contre ce projet d’arrêté relatif aux prélèvements d’oies en février 2019.

  •  Contre la chasse des oies sauvages, par Regimb N , le 23 janvier 2019 à 12h47

    Je suis contre le prolongement de la chasse des oies sauvages. Ni motivé par la régulation des espèces, ni par tout autre prétexte dont les cultures pour lesquelles les exploitants normaux ont déjà pris leurs précautions !

  •  chasse à l’oie sauvage en fevrier 2019, par PUEYO , le 23 janvier 2019 à 12h46

    Je suis contre ce projet d’arrêté prolongeant la chasse des oies sauvages en février 2019

  •  Chasse des oies en février , par Matteo , le 23 janvier 2019 à 12h45

    Chassons l oies en février

  •  contre, par Wojewodka , le 23 janvier 2019 à 12h45

    Les populations d’oies sauvages incriminées dans les pays nordiques sont d’après les connaisseurs sédentarisées...donc aucunes incidences de tenter de réguler chez nous sauf pour satisfaire le lobby des chasseurs

  •  Contre, par BRUNET , le 23 janvier 2019 à 12h45

    Je dis non, CONTRE !!! laissez les oies en paix !

  •  Contre , par Levas , le 23 janvier 2019 à 12h45

    Je suis contre la prolongation de la chasse des oies ...
    Encore pour assouvir le lobby de certains chasseurs

    on sera heureux quand toutes les espèces auront disparus...

    Alors stop !!!

  •  chasse à l’oie necessaire , par MINETTE François , le 23 janvier 2019 à 12h44

    je suis favorable à la chasse en Fevrier des oies surtout pour une espèce en pleine expansion ce qui est extremement rare de nos jours , il est navrant de voir autant de commentaires anti chasse de la part de personnes qui n’ont aucune connaissance cynégétique.

  •  Je suis contre, par Pierre , le 23 janvier 2019 à 12h44

    Je suis contre la prolongation de cette période de chasse, cela empiète sur les cycles de reproduction des espèces

  •  Contre , par Alcazar , le 23 janvier 2019 à 12h44

    La chasse doit être interdite.

  •  prélèvements d’oies en février 2019., par COUSAN Clémentine , le 23 janvier 2019 à 12h43

    Je suis contre car contraire à l’article 7 de la directive Oiseaux et les effectifs communiqués sont erronés !!!!

  •  CONTRE ! , le 23 janvier 2019 à 12h43

    Contre cet arrêté qui recherche n’importe quelle excuse pour autoriser le massacre de la biodiversité ! Quand allons nous enfin interdire la chasse, cette pratique d’un autre âge...

  •  Pour la chasse des oies en février , par HAUTBOUT , le 23 janvier 2019 à 12h43

    Chasser les oies en février est plus qu’acceptable. Les chasseurs savent réguler.
    Donc pour !

  •  Je donne un avis favorable au texte proposé., par CEJKA , le 23 janvier 2019 à 12h43

    Compte tenu de la forte progression de cette population d’oiseaux, je suis favorable à sa chasse jusqu’au 28 février. Naturellement, la pression cynégétique ultérieure sera fonction de son évolution.

  •  Un projet d’arrêté complétement inutile, par PIETRZYKOWSKI , le 23 janvier 2019 à 12h43

    Je suis CONTRE ce projet de loi, dont les arguments ne tiennent pas la route !!

  •  contre le Projet d’arrêté relatif aux prélèvements d’oies en février 2019., par Gorlé Lucienne , le 23 janvier 2019 à 12h42

    je suis contre ce projet, aucun argument ne justifie l’autorisation de massacrer, la nature est bien faite et cette régulation se fera naturellement, l’homme doit cessé d’intervenir, la preuve est faite que chaque action et intervention de l’homme déséquilibre l’écosystème, au point d’en arriver à la catastrophe d’aujourd’hui. LAISSEZ LA NATURE JOUER SON ROLE

  •  Je donne un avis favorable au texte proposé , le 23 janvier 2019 à 12h42

    plutôt que laisser partir les oies se faire empoisonner en hollande, autan les chasser en février en France

  •  favorable à la chasse des oies, par julien , le 23 janvier 2019 à 12h42

    Favorable à la chasse des oies sauvages

  •  chasse aux oies, par dubray , le 23 janvier 2019 à 12h42

    je dis non, laissons les animaux en paix et arrêtons de chasser, on est plus au moyen âge

  •  Non , par Barbier , le 23 janvier 2019 à 12h42

    Non à ce carnage. Et non.