EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif aux prélèvements d’oies en février 2019.

Du 03/01/2019 au 24/01/2019 - 52652 commentaires

Le présent arrêté vise à permettre pour l’oie cendrée, espèce en très bon état de conservation et causant des dommages aux cultures ou aux écosystèmes, d’être chassée par dérogation jusqu’au 28 février. Les deux autres oies (rieuse et des moissons) peuvent être chassées jusqu’au 10 février.

Mise à jour du 31 janvier 2019 : vous pouvez consulter ci-dessous la synthèse des observations ainsi que, dans un document séparé, les motifs de la décision.

La question de la date de fermeture de la chasse des oies fait l’objet d’études et de débats depuis plusieurs années.

La population européenne des oies cendrée est en forte expansion, plus qu’aucune autre espèce d’oiseau chassable, en raison notamment des modifications d’habitats et des pratiques de chasse.

L’effectif global de cette population a augmenté d’environ 30 000 individus au milieu des années 1960, est passé à un effectif de 120 000-130 000 au milieu des années 1980, pour atteindre environ 1 200 000 en 2017.

Du fait de cette expansion, les dégâts agricoles sont de plus en plus importants, ce qui conduit notamment les Pays-Bas à détruire une partie importante de la population.
La directive 2009/147CE du 30 novembre 2009 concernant la conservation des oiseaux sauvages, énonce en son article 2 que « les Etats membres prennent toutes les mesures nécessaires pour maintenir ou adapter la population de toutes les espèces d’oiseaux visées à l’article 1er à un niveau qui corresponde notamment aux exigences écologiques, scientifiques et culturelles, compte tenu des exigences économiques et récréationnelles ».
Ces dernières exigences signifient que la régulation peut viser à la protection d’intérêts économiques (comme la prévention de dégâts).

Cet arrêté comporte des mesures d’atténuation de nature à prévenir notamment le risque de dérangement sur les autres espèces (prélèvements pratiqués à poste fixe, usage d’autres appelants interdits, chiens tenus en laisse).


Télécharger :

Commentaires
  •  Je suis favorable pour chasse aux oies en février , par Ovrel , le 23 janvier 2019 à 13h20

    Je suis d’accord pour la chasse aux oies

  •  CHASSE, par benjamin , le 23 janvier 2019 à 13h20

    donne un avis favorable

  •  Contre, par Carré Adrien , le 23 janvier 2019 à 13h19

    Contre toute forme de tueries de n’importe qu’elle nature. Ce n’est pas humain de penser qu’en tuant on fait du bien...

  •  favorable, par maxime , le 23 janvier 2019 à 13h18

    entierement pour

  •  NON, laissez les oies en paix !, par Simon , le 23 janvier 2019 à 13h18

    Absolument défavorable à cette chasse !<br class="manualbr" />Laissez les oies tranquilles et occupez vous des requins qui nous gouvernent avant que l’on viennent définitivement vous cherchez !
    Les 12 morts, assassinés par l’Etat, les yeux arrachés, les mains coupés lors de manifestations pacifiques sont de la même "sauce" délétère avec laquelle vous tuez notre pays, notre démocratie et notre liberté.

  •  Chasse de l.oie cendree, par Defer alain , le 23 janvier 2019 à 13h17

    Je suis d’accord avec le texte de loi sur la chasse des oies cendrées en fevrier

  •  Je donne un avis favorable au texte proposé , par Vansevenant Thierry , le 23 janvier 2019 à 13h17

    Oui pour la chasse des oies en février

  •  pas d’accord !, par Alain Dezetter , le 23 janvier 2019 à 13h17

    Si l’espèce profite effectivement d’un état de conservation « non préoccupant » selon la liste rouge européenne(LC : Préoccupation mineure), les chiffres avancés par le ministère ne sont pas toutefois d’actualité puisque la population actuelle n’est pas estimée à 1 200 000 individus mais à 960 000 individus, soit presque 25% en moins.

    De plus

    D’après les dernières données sur la chronologie de migration et reproduction des espèces, validées par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, en décembre 2018, la migration des oies cendrées débute dès la 3ème décade de janvier, soit à partir du 20 janvier.

    La fermeture de la chasse aux oies cendrées ne peut donc pas avoir lieu au-delà de la fin janvier, conformément à l’article 7 de la Directive oiseaux qui précise que les oiseaux migrateurs ne peuvent être chassés en période de migration pendant le trajet de retour vers leur lieu de nidification.

    Ce principe a été rappelé par la Cour de justice de l’union européenne en 2003 et plus récemment par le Commissaire européen Karmenu Vella qui, en 2015, a rappelé à S. Royal et à la France qu’une dérogation au titre de l’article 9 de la Directive oiseaux ne peut avoir pour réel objectif de prolonger la période de chasse des oiseaux migrateurs.

  •  chasse des oie, par kevin charriau , le 23 janvier 2019 à 13h17

    je donne un avis favorable au texte propose

  •  Oui à la chasse aux oies en fevrier, par Portois , le 23 janvier 2019 à 13h17

    Je suis pour la chasse aux oies en février afin d éviter des gazage massif

  •  Martine Decrette , par Decrette Martine , le 23 janvier 2019 à 13h16

    La protection de l’environnement commence par la protection des espèces . Non aux nouvelles réglementation pour le prélèvement des oies.

  •  Opposée à cette prolongation et Pour le respect de la Directive oiseaux, par Lily , le 23 janvier 2019 à 13h15

    Comment parler de biodiversité en massacrant des espèces.
    Merci d’appliquer et de respecter la Directive oiseaux : les oiseaux migrateurs ne peuvent être chassés en période de migration pendant le trajet de retour vers leur lieu de nidification !
    Déjà beaucoup trop de chasse pour le plaisir de tuer et une absence de contrôle des conditions dans lesquelles elle se pratique.

  •  Arrêtons le massacre, par Laurent , le 23 janvier 2019 à 13h15

    Il faudrait arrêter de vouloir tuer tous les animaux qui nous dérange je pense qu’ils souffrent assez de nos modes de vie et de consommation !!

  •  oui pour le prélevement d’oies en février, par jean-luc , le 23 janvier 2019 à 13h15

    je suis pour la chasse aux oies en février la chasse est naturelle le gazage ne l’est pas

  •  Chasse aux oies en février, par Darsin yves , le 23 janvier 2019 à 13h15

    Je suis entièrement pour la chasse aux oies en février plutôt que les laisser détruire gazées en hollande.

  •  Oies en février , par Jean-Paul Albert , le 23 janvier 2019 à 13h15

    Je suis pour la chasse des oies en février 2019.

  •  JE SUIS FAVORABLE AU TEXTE PROPOSÉ , par LALLIER GILLES , le 23 janvier 2019 à 13h14

    Je suis effectivement pour la chasse de l’oie en février pour la régulation de l’espèce car oui je m’adresse aux anti-chasse la chasse n’est pas qu’un abattage ou maltraitance de l’espèce animale mais malheureusement pour vous votre petit cerveau de citadins ne vous permet pas d’émettre des analyses fondées et intelligentes sur des sujets dont vous ni connaissez strictement rien et pour cause vous n’avez même pas une paire de bottes chez vous pour vous rendre sur le terrain au coeur de la nature pour y comprendre ce qui s’y passe mais attention ce n’est pas en y faisant une sortie hebdomadaire de 30min qui vous permettra d’espérer atteindre notre niveau de connaissances car pour la plupart d’entre nous nous y vivons...

  •  Stop à la chasse au moindre prétexte. Seule la nature sait faire des équilibres durables !, par Bernard MAGAUD , le 23 janvier 2019 à 13h14

    Tout est dit dans le titre :-) !

  •  Laissons les Oies tranquilles , par Vaucelle , le 23 janvier 2019 à 13h14

    Il n’y a pas d’excuse d’animaux nuisibles ici, c’est juste pour le plaisir de tuer des êtres.
    Évoluons, réduisons les périodes de chasse plutôt.

  •  je donne un avis favorable au texte propose, par roussel , le 23 janvier 2019 à 13h14

    apres une saison de chasse defavorable il serais bien de pouvoir chasser l oies en fevrier