EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif aux prélèvements d’oies en février 2019.

Du 03/01/2019 au 24/01/2019 - 52652 commentaires

Le présent arrêté vise à permettre pour l’oie cendrée, espèce en très bon état de conservation et causant des dommages aux cultures ou aux écosystèmes, d’être chassée par dérogation jusqu’au 28 février. Les deux autres oies (rieuse et des moissons) peuvent être chassées jusqu’au 10 février.

Mise à jour du 31 janvier 2019 : vous pouvez consulter ci-dessous la synthèse des observations ainsi que, dans un document séparé, les motifs de la décision.

La question de la date de fermeture de la chasse des oies fait l’objet d’études et de débats depuis plusieurs années.

La population européenne des oies cendrée est en forte expansion, plus qu’aucune autre espèce d’oiseau chassable, en raison notamment des modifications d’habitats et des pratiques de chasse.

L’effectif global de cette population a augmenté d’environ 30 000 individus au milieu des années 1960, est passé à un effectif de 120 000-130 000 au milieu des années 1980, pour atteindre environ 1 200 000 en 2017.

Du fait de cette expansion, les dégâts agricoles sont de plus en plus importants, ce qui conduit notamment les Pays-Bas à détruire une partie importante de la population.
La directive 2009/147CE du 30 novembre 2009 concernant la conservation des oiseaux sauvages, énonce en son article 2 que « les Etats membres prennent toutes les mesures nécessaires pour maintenir ou adapter la population de toutes les espèces d’oiseaux visées à l’article 1er à un niveau qui corresponde notamment aux exigences écologiques, scientifiques et culturelles, compte tenu des exigences économiques et récréationnelles ».
Ces dernières exigences signifient que la régulation peut viser à la protection d’intérêts économiques (comme la prévention de dégâts).

Cet arrêté comporte des mesures d’atténuation de nature à prévenir notamment le risque de dérangement sur les autres espèces (prélèvements pratiqués à poste fixe, usage d’autres appelants interdits, chiens tenus en laisse).


Télécharger :

Commentaires
  •  Vote contre ce projet, par Kim , le 23 janvier 2019 à 13h32

    Le seul animal qui nuit à l’écosystème aujourd’hui, c’est l’homme. Laissez les oies tranquilles et prenons nos responsabilités ! Je suis CONTRE ce projet et tous ceux qui visent à intervenir dans le cycle naturel de notre faune et flore française.

  •  Avis favorable, par Duflot , le 23 janvier 2019 à 13h32

    avis Favorable pour chasser les oies en février.
    Il est préférable de prélever quelques oies plutôt que de les gazer par centaine.

  •  Je donne un avis favorable au texte proposer, par Dubiez , le 23 janvier 2019 à 13h32

    Oui au prélèvement des oies en fevrier

  •  oui a la chasse, par de izarra regis , le 23 janvier 2019 à 13h32

    oui a la chasse des oies

  •  Contre la chasse aux oies cendrées en février. , par Joonnekindt , le 23 janvier 2019 à 13h31

    Je suis contre. La chasse, ou comment quelques personnes deciment et massacrent pour leur simple et égoïste plaisir, le bien de l’humanité entière. Rien ne justifie la chasse. Notre planète s éteint doucement, et on continue encore et encore à prendre et à voter des lois qui laissent de moins en moins de place au Vivant.

  •  Contre la chasse aux oies et contre la dérogation de les chasser jusqu’en février, par Virginie Devigne , le 23 janvier 2019 à 13h31

    Il est ahurissant que l’on pense octroyer une dérogation aux chasseurs-loisir pour qu’ils tuent les oies sauvages pour le plaisir en France jusqu’en février, à la période où elles cherchent à s’accoupler, ce qui est strictement interdit, sous prétexte que les oies font des "ravages" aux Pays-Bas ! C’est plutôt notre espèce qui fait des ravages et détruit la biodiversité ! Stop aux dérogations de chasse !

  •  Pour la chasse des oies en février, par BOIZARD Mathilde , le 23 janvier 2019 à 13h30

    Je suis pour cette prolongation de chasse aux oies il est nécessaire de réguler l’espèce d’une noble manière.

  •  Oies 2019, par Véronique , le 23 janvier 2019 à 13h30

    Non , non et encore non !!!!!!

  •  Contre ce texte , par Bérengère , le 23 janvier 2019 à 13h30

    Je suis contre ce texte.

  •  pour, par alban , le 23 janvier 2019 à 13h30

    il me semble que c la meilleure solution de regulation

  •  Chasse de l’oie cendrée en février , par Defer Pauline , le 23 janvier 2019 à 13h30

    Je suis d’accord avec la chasse de l’oie en février

  •  Au jeu de l’oie il faut savoir perdre, par Crindal , le 23 janvier 2019 à 13h29

    Dans le jeu de l’oie il y a une case Prison ceux qui « jouent » à tirer les oies devraient aller directement à la case prison !

  •  Stop aux meurtres, par Gaëlle , le 23 janvier 2019 à 13h29

    Quand est ce qu’on arrête de tuer notre nature !!!

  •  Chasse de l’oie cendrée , par Defer Pauline , le 23 janvier 2019 à 13h29

    Je suis d’accord avec la chasse l’oie cendrée

  •  oui pour la derogation de la chasse des oies , par calou , le 23 janvier 2019 à 13h28

    oui a la chasse des oies en fevrier la nature nous le permet et au vu de ce qui se passe dans certain pays nordique ’gazage ,tir au fusil,destruction des nids,

  •  Contre ce texte , par Bérengère , le 23 janvier 2019 à 13h28

    Je suis contre ce texte

  •  Je suis favorable au texte proposé , par Tomasi Guillaume , le 23 janvier 2019 à 13h27

    En respectant les règles ou quotas imposés

  •  favorable, par didier , le 23 janvier 2019 à 13h27

    c bizarre les ecolos disent pas stop au gazage

  •  Non à la chasse, par BRAUNE , le 23 janvier 2019 à 13h27

    Je suis contre la chasse aux oies. Et la chasse en général
    De toute façon les chasseurs ne prennent pas en compte les lois
    La soif de tuer est omniprésent même pour des animaux protégés
    STOP À LA CHASSE

  •  CONTRE, par chartier , le 23 janvier 2019 à 13h26

    JE SUIS CONTRE , bientôt plus rien à voir dansle ciel que des avions , laissons la vie aux oies sauvages .