EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif aux prélèvements d’oies en février 2019.

Du 03/01/2019 au 24/01/2019 - 52652 commentaires

Le présent arrêté vise à permettre pour l’oie cendrée, espèce en très bon état de conservation et causant des dommages aux cultures ou aux écosystèmes, d’être chassée par dérogation jusqu’au 28 février. Les deux autres oies (rieuse et des moissons) peuvent être chassées jusqu’au 10 février.

Mise à jour du 31 janvier 2019 : vous pouvez consulter ci-dessous la synthèse des observations ainsi que, dans un document séparé, les motifs de la décision.

La question de la date de fermeture de la chasse des oies fait l’objet d’études et de débats depuis plusieurs années.

La population européenne des oies cendrée est en forte expansion, plus qu’aucune autre espèce d’oiseau chassable, en raison notamment des modifications d’habitats et des pratiques de chasse.

L’effectif global de cette population a augmenté d’environ 30 000 individus au milieu des années 1960, est passé à un effectif de 120 000-130 000 au milieu des années 1980, pour atteindre environ 1 200 000 en 2017.

Du fait de cette expansion, les dégâts agricoles sont de plus en plus importants, ce qui conduit notamment les Pays-Bas à détruire une partie importante de la population.
La directive 2009/147CE du 30 novembre 2009 concernant la conservation des oiseaux sauvages, énonce en son article 2 que « les Etats membres prennent toutes les mesures nécessaires pour maintenir ou adapter la population de toutes les espèces d’oiseaux visées à l’article 1er à un niveau qui corresponde notamment aux exigences écologiques, scientifiques et culturelles, compte tenu des exigences économiques et récréationnelles ».
Ces dernières exigences signifient que la régulation peut viser à la protection d’intérêts économiques (comme la prévention de dégâts).

Cet arrêté comporte des mesures d’atténuation de nature à prévenir notamment le risque de dérangement sur les autres espèces (prélèvements pratiqués à poste fixe, usage d’autres appelants interdits, chiens tenus en laisse).


Télécharger :

Commentaires
  •  Non, par Isabelle , le 23 janvier 2019 à 13h40

    Non à la chasse aux oies, non à la chasse aux voix.
    Non aux guerres. Non aux violences. Non aux fusils, non aux flashballs. Non aux injures, non au mépris, non à la haine.
    Et non aux avis péremptoires.

  •  Contre, par Sacha Ghnassia , le 23 janvier 2019 à 13h39

    Cet arrêté ne prend en compte ni la biodiversité ni la souffrance des oies

  •  CONTRE la prolongation de la chasse aux oies, par Josiane PORCHET , le 23 janvier 2019 à 13h39

    Je suis absolument contre la prolongation de la chasse aux oies.

  •  Contre bien sûr, par Guillaume LAURENCIN , le 23 janvier 2019 à 13h39

    Que les ignobles chasseurs remballent leurs fusils : "traditions,", "coutumes", non mais il va falloir qu’ils se réveillent un peu les cocos... rachetez un cerveau à ces gens avec mes impôts pour une fois ils seront bien utilisés. Merci.
    En résumé non à la chasse aux oies.

  •  Stop au massacre, par Stef , le 23 janvier 2019 à 13h39

    Arrêtons de toujours vouloir tuer plus et plus longtemps. Laissons la nature se réguler seule, elle n’a pas besoin de nous. Sauf pour y foutre la merde

  •  Les consultations publiques du ministère de la Transition écologique et solidaire, par Pablo , le 23 janvier 2019 à 13h39

    Très sympa votre article. J'aime bien souvent votre site internet

    Feel free to surf to my web-site - [cadeau bapteme avion Lognes->https://www.tematis.com/bapteme-air-avion-lognes-paris.html]

  •  Vive la chasse et les jeunes chasseurs, par de F. , le 23 janvier 2019 à 13h39

    oui pour la chasse à l’oie en février ! Les chasseurs sont les premiers et les meilleurs écolos !!

  •  Je suis contre, par Lesage , le 23 janvier 2019 à 13h38

    ... contre toute forme de tuerie du règne Animal.

  •  oui pour la derogation de la chasse des oies , par calou , le 23 janvier 2019 à 13h37

    favorable pour la chasse des oies en fevrier les comptages’radars’nous prouvent que les effectifs se portent bien ça n ’est pas quelques oies qui vont etre prelevées ’et encore reste a voir selon conditions meteorologique’ qui vont les impactés

  •  Stop à la chasse aux oies, par Evoluons dans le bon sens , le 23 janvier 2019 à 13h36

    Que de traditions d’arriérés en France !!! Stop !!!

  •  Je suis contre, par Emmanuel COLLET , le 23 janvier 2019 à 13h36

    Je suis contre la prolongation de la chasse à l’oie. Comment peut-on prétendre que les dégats sont importants pour l’agriculture, quand il est difficile d’en observer 1 en france.

  •  Je suis favorable pour la chasse des oies au mois de février , par Patrick toufre , le 23 janvier 2019 à 13h36

    Je suis très favorable à la chasse au oies en février

  •  Contre la chasse des oies en février, par Lefebvre , le 23 janvier 2019 à 13h35

    Je suis CONTRE ce projet ! ..

  •  favorable, par sebastien , le 23 janvier 2019 à 13h35

    favorable a 200 pour 100

  •  Biodiversite, par Dumont nadia , le 23 janvier 2019 à 13h34

    Stop a la chasse aux oies

  •  Oie, par Decopman , le 23 janvier 2019 à 13h34

    Oui a la chasse a l oie en février

  •  Non à la prolongation de la période de chasse, par Eva Brigaudeau , le 23 janvier 2019 à 13h33

    La période est bien assez longue. Ça suffit comme ça

  •  Prélèvement d oies, par Lesage , le 23 janvier 2019 à 13h33

    Bounjour
    encore et encore en France tous ce qui est à deux ou quatre s pattes doit être chasser et tuer qui a eu cette idée de poursuivre la chasse jusqu au mois de février les gens en ont mare des chasseurs et en quoi les oies gênent aujourd hui nous payons nos impôts et nous ne pouvons plus nous promener en semaine ou le week-end dans la campagne ou dans les bois sous peine d être peut être tuer avec notre animal de compagnie,il faut que ça cesse c est de pire en pire lamentable .
    p.l

  •  Chasse des oies , par BOIZARD Thierry , le 23 janvier 2019 à 13h33

    Je suis bien évidemment en accord avec cet arrêté de prolongation de la chasse aux oies cendrées, préservons notre coutumes et traditions et partageons cette passion avec nos enfants.

  •  projet d’arrêté relatif aux prélèvements d’oies en février 2019, par Castagné Marc , le 23 janvier 2019 à 13h32

    En Argentine, au Chili, pas des pays les plus riches,les oies ne sont pas chassées et manges presque à vos pieds comme les pigeons en France. Personne ne s’y plaint de dégâts aux cultures. C’est une question culturelle et de rapport à la nature.
    Prenons exemple sur plus petits que nous. Nous ne voulons pas de lobby de l’agriculture industrielle et de chasseurs qui sont parfois les mêmes.
    Nous voulons de la biodiversité, pas un gouvernement de la compromission !