EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif aux prélèvements d’oies en février 2019.

Du 03/01/2019 au 24/01/2019 - 52652 commentaires

Le présent arrêté vise à permettre pour l’oie cendrée, espèce en très bon état de conservation et causant des dommages aux cultures ou aux écosystèmes, d’être chassée par dérogation jusqu’au 28 février. Les deux autres oies (rieuse et des moissons) peuvent être chassées jusqu’au 10 février.

Mise à jour du 31 janvier 2019 : vous pouvez consulter ci-dessous la synthèse des observations ainsi que, dans un document séparé, les motifs de la décision.

La question de la date de fermeture de la chasse des oies fait l’objet d’études et de débats depuis plusieurs années.

La population européenne des oies cendrée est en forte expansion, plus qu’aucune autre espèce d’oiseau chassable, en raison notamment des modifications d’habitats et des pratiques de chasse.

L’effectif global de cette population a augmenté d’environ 30 000 individus au milieu des années 1960, est passé à un effectif de 120 000-130 000 au milieu des années 1980, pour atteindre environ 1 200 000 en 2017.

Du fait de cette expansion, les dégâts agricoles sont de plus en plus importants, ce qui conduit notamment les Pays-Bas à détruire une partie importante de la population.
La directive 2009/147CE du 30 novembre 2009 concernant la conservation des oiseaux sauvages, énonce en son article 2 que « les Etats membres prennent toutes les mesures nécessaires pour maintenir ou adapter la population de toutes les espèces d’oiseaux visées à l’article 1er à un niveau qui corresponde notamment aux exigences écologiques, scientifiques et culturelles, compte tenu des exigences économiques et récréationnelles ».
Ces dernières exigences signifient que la régulation peut viser à la protection d’intérêts économiques (comme la prévention de dégâts).

Cet arrêté comporte des mesures d’atténuation de nature à prévenir notamment le risque de dérangement sur les autres espèces (prélèvements pratiqués à poste fixe, usage d’autres appelants interdits, chiens tenus en laisse).


Télécharger :

Commentaires
  •  hervé 80 Somme, par LOUIS , le 23 janvier 2019 à 13h47

    oui à cette prolongation en février, qui avait été négociée sous le mandat présidentiel Sarkozy avec des associations dites de protection de la nature qui les avaient dans la foulée dénoncées auprès des instances européennes. L’acte de chasse est révélateur d’une biodiversité : pour chasser d’une année sur l’autre il faut justement veiller à cette biodiversité et y travailler toute l’année. on y voit alors pas beaucoup de ces citadins qui prétendent connaître la nature sans la vivre.
    oui et encore oui.

  •  Contre la chasse aux oies cendrées jusqu’au 28 février, par TAUPIAC Jean-Marc , le 23 janvier 2019 à 13h47

    Bonjour je suis contre la chasse aux oies jusqu’au 28 février 2019 pour deux raisons principales :
    - L’expertise scientifique montre que les
    oies cendrées qui migrent en retour vers leur aire de nidification ne sont pas celles, sédentaires, qui occasionnent des dégâts aux Pays-Bas. Dès la mi janvier, la migration de retour a commencé
    – Le respect de l’Etat de droit. En effet, la directive européenne est très claire, soulignée déjà par une multitude de décisions du Conseil d’Etat dont celles annulant les précédents arrêtés ministériels prolongeant cette chasse à l’oie cendrée. Il n’y a d’ailleurs pas de dégâts recensés en France pouvant être imputés aux oies cendrées. C’est se moquer de l’Union européenne, des naturalistes et même des chasseurs que de faire croire que la chasse aux oies cendrées jusqu’à fin février serait justifiée et légale. Une chasse responsable, durable et raisonnée conduirait en revanche à suspendre immédiatement la chasse des 26 espèces chassées en mauvais état de conservation sur le territoire français et à se concentrer sur la régulation du sanglier (dégâts
    agricoles avérés, risque de propagation de la fièvre porcine africaine).

  •  Non a la chasse, par Bonnaire , le 23 janvier 2019 à 13h47

    Non a la chasse des oies !

  •  Non à la chasse ! , par Lorenzin , le 23 janvier 2019 à 13h47

    Arrêtez tout type de chasse, sauf la chasse à l’homme, responsable de tous les maux sur Terre.

  •  je ne suis absolument pas d’accord, par BERNASCONI FREDERIQUE , le 23 janvier 2019 à 13h45

    Je ne suis absolument pas d’accord avec votre projet.
    La pauvre planète ! mais qu’allons nous laisser à nos enfants.
    L’Homme doit détruire ! Mais le monde ne serait pas plus heureux si on protégeait la nature.
    Bientôt la NATURE va se venger de tout ce qu’on a pu lui faire subir. D’ailleurs cela a déjà commencé !
    Alors grâce, laissez ces pauvres oies vivrent en paix.

  •  Chasse à l’oie, par Dussarps , le 23 janvier 2019 à 13h45

    Je soutiens la prolongation de la chasse à l’oie en Février.

  •  Contre, par Lucille , le 23 janvier 2019 à 13h45

    Absolument contre !!! Contre la chasse en général d’ailleurs !! Arrêtons ces massacres !!

  •  Favorable, par Joel , le 23 janvier 2019 à 13h44

    Oui mais sans massacre juste pour reguler les especes.je lis un peu les messages des non chasseurs qui nous prennes pour des ivrognes des fous de la guachette etc... J’ai envie de leur repondre que les chasseurs ces comme dans tous il y a des chasseurs sérieux qui ont se loisirs pour se detendre de leur semaine sans forcément prélever du gibier ce qui est mon cas aucun prélèvement cette saison, mais pour profiter de la nature. Aussi quand j’entends les non chasseurs dirent que l’on ne saurait pas reconnaitre une oie cendrée d’une rieuse ou une moisson je leurs réponds que ces magnifiques oiseaux ont une voix comme vous pour les reconnaitres. Et aussi quand j’entend que les oies gazer en hollande sont des cedentaires ou des pays nordique donc certainement comme les siffleurs et autre espece de canards qu’ils gazent par milliers donc si ce sont vraiment des cedentaires arretont de prendrent de l’argent au chasseurs qui payent pour leur loisirs (le plus ancien qui existe) et en prendre a l’europe et laissons les continuer leur massacres avec leur moyen car même si celles-ci sont vraiment des cedentaires où des pays nordiques cela ne dérange pas la lpo qu’elles se fassent gazer. A bon entendeur salut.

  •  favorable, par theo , le 23 janvier 2019 à 13h44

    avis favorable au projet

  •  Je donne un avis favorable au texte proposé, par Dehez , le 23 janvier 2019 à 13h43

    Les populations des oies se portent a merveille, nous ne pouvions jusqu’alors que les observer une fois la chasse fermée, les chasser me semblerait logique au vu des populations grandissantes.

  •  Dérogation chasse aux oies, par Guillaume KAMMER , le 23 janvier 2019 à 13h43

    Je suis pour une prolongation de la chasse aux oies.

  •  Je donne un avis positif au texte proposé, par Theo darroman , le 23 janvier 2019 à 13h42

    Je donne un avis favorable au texte proposé .

  •  les antis chasses non rien compris ! tous des con !, par roger , le 23 janvier 2019 à 13h42

    Chers amis, écolo bobo, végane et malades en tous genres !!
    L’homme et les animaux ne sont pas à égale ! STOP ! vive la chasses !
    Vive la chasse à l’oie

  •  Stop à la chasse aux oies !, par Gackiere , le 23 janvier 2019 à 13h42

    Laissez les animaux tranquilles ! La nature se régule toute seule.
    Les chasseurs qui demandent à ce que la chasse aux oies soit prolongée jusqu’au 28 février devraient arrêter de prendre les gens pour des idiots car ce sont ceux-là mêmes qui élèvent des animaux par millions rien que pour avoir le plaisir de les exterminer.
    Arrêtez le massacre. !!!!! 16 à 20 millions d’animaux sont élevés en France chaque année pour être relâchés 30 secondes devant les canons de fusil des adeptes de la cruauté.
    les français sont majoritairement opposés à la chasse , alors ecoutez les français .

  •  chasse des oies en février, par loy , le 23 janvier 2019 à 13h42

    oui pour la chasse des oies en février

    jacques dans la somme

  •  Favorable pour la chasse aux oies en fevrier., par Joel , le 23 janvier 2019 à 13h42

    Oui pour la chasse des oies en fevrier mais sans massacre juste pour reguler les especes.je lis un peu les messages des non chasseurs qui nous prennes pour des ivrognes des fous de la guachette etc... J’ai envie de leur repondre que les chasseurs ces comme dans tous il y a des chasseurs sérieux qui ont se loisirs pour se detendre de leur semaine sans forcément prélever du gibier ce qui est mon cas aucun prélèvement cette saison, mais pour profiter de la nature. Aussi quand j’entends les non chasseurs dirent que l’on ne saurait pas reconnaitre une oie cendrée d’une rieuse ou une moisson je leurs réponds que ces magnifiques oiseaux ont une voix comme vous pour les reconnaitres. Et aussi quand j’entend que les oies gazer en hollande sont des cedentaires ou des pays nordique donc certainement comme les siffleurs et autre espece de canards qu’ils gazent par milliers donc si ce sont vraiment des cedentaires arretont de prendrent de l’argent au chasseurs qui payent pour leur loisirs (le plus ancien qui existe) et en prendre a l’europe et laissons les continuer leur massacres avec leur moyen car même si celles-ci sont vraiment des cedentaires où des pays nordiques cela ne dérange pas la lpo qu’elles se fassent gazer. A bon entendeur salut.

  •  Non au projet d’arrêté relatif aux prélèvements d’oies en février 2019, par Bailly Michelle , le 23 janvier 2019 à 13h41

    Il est complètement irraisonnable de ne pas respecter la directive Oiseau, qui interdit de chasser les oiseaux lorsque la période de reproduction est engagée, ce qui est le cas de l’oie cendrée. Un peu de bon sens !!!

  •  Je donne un avis favorable au texte proposé , par Desfosses alain , le 23 janvier 2019 à 13h41

    Le gazage des oies en Hollande est le triste exemple de ce que le jusqueboutisme écologique peut aboutir.!

  •  oies, par hugo , le 23 janvier 2019 à 13h41

    avis favorable a ce projet

  •  Chasse oie cendrée , par Meziere , le 23 janvier 2019 à 13h41

    Pourquoi toujours exterminer n’y a t’il pas d’autres méthodes pour les éloigner ? Par exemple ultrasons ou autres
    quand va-t-on arrêter toutes ces complaisances vis à Vis de ces fichus électeurs - chasseurs
    Mr Macron, vous parlez de réchauffement climatique, de protection de la biodiversité mais il semble qu’à chaque fois qu’il y a un vote il se passe tout à fait l’inverse pour ne pas contrer les diverses pressions exercées par différents groupes dont le seul intérêt est l’argent.......après moi le déluge ? Comme a dit un célèbre souverain ?
    plus ça va plus je suis déçue et écœurée