EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif à la suspension de la chasse de la barge à queue noire en France métropolitaine pendant la saison 2019-2020

Du 03/07/2019 au 25/07/2019 - 7057 commentaires

{}
Le projet d’arrêté propose pour la saison 2019-2020 une reconduction de la suspension de la chasse de la barge à queue noire jusqu’au 30 juillet 2020.

{}
La barge à queue noire est classée « vulnérable » sur la liste rouge France et « quasi menacée » sur la liste rouge mondiale de l’UICN. Elle fait l’objet d’un plan international dans le cadre de l’Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA). Ce plan a été renouvelé en décembre 2018 pour une période de 10 ans. Il interdit la chasse dans tous les pays.

C’est pour tenir compte de ce plan international que le ministre en charge de l’écologie a décidé par arrêté du 1er août 2018, de prolonger d’un an le moratoire sur la chasse de la barge à queue noire, soit jusqu’au 30 juillet 2019. Cette période fait suite à deux périodes de suspension de la chasse : de 2008 à 2013, de 2015 à 2018.

Le ministre en charge de l’écologie a mis en place en janvier 2019 un comité d’experts sur la gestion adaptative. Avant le 30 juillet, date de fin du moratoire, il a demandé à ce comité de lui fournir un avis relatif à la gestion de la barge à queue noire.

Dans son avis en date du 13 mai 2019, le Comité d’experts a préconisé un quota de 210 individus pour la seule sous-espèce islandaise, chassable en novembre et décembre. En effet, la sous-espèce continentale étant en mauvais état de conservation, toutes les mesures doivent être prises pour ne pas prélever d’oiseaux de cette sous-espèce, d’où la mesure de restriction sur les deux derniers mois de l’année.

Cependant, compte tenu du renouvellement en décembre 2018 du plan international de l’AEWA pour une période de 10 ans, qui interdit la chasse dans tous les pays, seule une révision de ce plan permettrait d’examiner la possibilité de chasser des individus de la sous-espèce islandaise.

C’est pourquoi, le projet d’arrêté soumis à la consultation du public propose pour la saison 2019-2020 une reconduction de la suspension de la chasse de la barge à queue noire jusqu’au 30 juillet 2020.

Ce projet a fait l’objet d’un vote défavorable lors du Conseil national de la chasse et de la faune sauvage (comité consultatif rassemblant des représentants de chasseurs, des acteurs scientifiques et associatifs) du 2 juillet 2019

La synthèse de la consultation du grand public est disponible au lien ci-dessous.


Télécharger :

Commentaires
  •  Avis favorable , par Condom mickael , le 25 juillet 2019 à 17h15

    Je donne un avis favorable à la chasse en France de cette espèce

  •  Avis favorable , par Condom mickael , le 25 juillet 2019 à 17h14

    Je donne un avis favorable à la chasse de cette espèce

  •  Oui au projet d’arrêté relatif à la suspension de la chasse de la barge à queue noire en France métropolitaine mais pour 3 ans, par MARTRAY Joëlle , le 25 juillet 2019 à 17h13

    1 an de suspension, c’est trop peu pour ces populations "vulnérables".
    Il faut interdire la chasse pendant 3 ans.

  •  CONTRE cet arrêté , le 25 juillet 2019 à 17h08

    Je suis CONTRE cet arrêté qui ne prend pas en compte la sous espèce islandaise qui est en plein développement et qui pourrait, sans crainte, faire l’objet d’un prélèvement de 600 oiseaux du 1er octobre au 31 décembre.

  •  Totalement opposé a la chasse, par Veys , le 25 juillet 2019 à 16h58

    Bonjour autant la chasse a une raison d être sur certaines especes autant il faut maintenant s adapter à notre temps. Lequel est en déclin, de moins en moins d espèces d oiseaux , au lieu de s acharner aidons les ! Car bientôt messieurs les chasseurs vous n aurez plus des rats à chasser.

  •   queue noire en France , par Nabet , le 25 juillet 2019 à 16h54

    Totalement opposé à ce projet de prélèvement d’une espèce quasi menacée.

  •  chasse de la barge à queue noire : suspension, par SIXDENIER Irène , le 25 juillet 2019 à 16h51

    La population de barges à queue noire est encore très fragile. Je me prononce pour une suspension de la chasse de la barge à queue noire non seulement pour 2019-2020 mais une durée de trois ans encore.

  •  Chasse de la barge a queue noire, par Kerjouan , le 25 juillet 2019 à 16h50

    Ici comme ailleurs , c’est là gestion de l’espece qui est a retenir , gestion a laquelle les chasseurs doivent etre associes et donc la chasse autorisee avec un suivi de populàtion

  •  Pour la suspension de la chasse à la barre a queue noire, par Palardelle , le 25 juillet 2019 à 16h49

    Je suis favorable à la suspension de la chasse de la barge à queue noire, mais pour 3 ans minimum.

  •  Je suis contre cet arrêté , par Amandine , le 25 juillet 2019 à 16h48

    Je suis pour la chasse de la barge a queue noire.

  •  ojet d’arrêté relatif à la suspension de la chasse de la barge à queue noire en France métropolitaine pendant la saison 2019-2020, par Volpatto , le 25 juillet 2019 à 16h45

    Il faut instaurer un quota ZERO sur 3 ans (et non 1 an) pour ne pas nuire à la conservation de l’espèce.

  •  Favorable à la chasse de la barge a queu noir, par Rufo , le 25 juillet 2019 à 16h42

    Je suis favorable à la chasse de la barge a queu noir

  •  Défavorable, par Fabien , le 25 juillet 2019 à 16h42

    Totalement opposé à ce projet de prélèvement d’une espèce quasi menacée. Et pourquoi les chasser... ça se mange ???
    De plus, aucun autre pays ne chasse plus ces deux espèces en Europe.

    Je demande au Ministère :
    - de confirmer le moratoire de suspension de la chasse de la barge à queue noire pour 5 ans
    - que les espèces chassables proches (barge rousse et courlis corlieu) soient aussi suspendues à la chasse en raison des risques élevés de confusion avec les deux espèces moratoires
    - enfin, que les moratoires soient élargis à d’autres espèces de limicoles en mauvais état de conservation (notamment la bécassine des marais chassée début août en France !) et à des canards marins menacés (macreuse brune et eider à duvet).

  •  quota 0 pour 3 ans minimum pour la chasse de la barge à queue noire, par Ondine Marciniak , le 25 juillet 2019 à 16h42

    Comment peut-on hésiter sur la chasse d’un oiseau classé "quasi menacé" sur la liste rouge mondiale de l’UICN? Il s’agit de notre patrimoine à tous ( même aux "bobos écolos" comme disent avec mépris les chasseurs qui protègent la nature en massacrant les animaux).
    Il faut arrêter de chasser cette espèce pour au moins 3 ans sinon définitivement.

  •  Oui au décret prévu qui suspend la chasse de la Barge à queue noire , par Anke Rienow , le 25 juillet 2019 à 16h42

    Je suis favorable au projet d’arrêté suspendant la chasse de la Barge à queue noire. À cet effet, il est nécessaire de suspendre la chasse pendant au moins cinq ans afin que cette espèce très menacée puisse se rétablir.

  •  Chasse favorable, par Samuel bertob , le 25 juillet 2019 à 16h40

    Favorable à la chasse des barges a queues noires

  •  Oui, mais pour 3 ans minimum !, par Terres , le 25 juillet 2019 à 16h38

    Je suis favorable à la reconduction de la suspension de la chasse de la barge à queue noire, mais pour 3 ans minimum.

  •  Pour Trois ans et pas un an, par Gelly , le 25 juillet 2019 à 16h37

    Il faut rallonger le temps à trois années. En terme d’écologie des espèces, une année est absolument dérisoire et un Laps de temps totalement insuffisant.

  •  Oui mais trois ans , par Leïla , le 25 juillet 2019 à 16h32

    Le moratoire doit être reconduit sur 3 ans.
    Les dernières reproductions ne sont pas rassurantes.

  •  protection de la barge à queue noire, par Zirrelli , le 25 juillet 2019 à 16h28

    Ces oiseaux doivent être protégés comme d’autres espèces menacées. L’exception de la loi française en matière de chasse nous oblige en plus à payer des sommes colossales à l’Europe...et ce sont donc les contribuables français qui paient.