EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif à la suspension de la chasse de la barge à queue noire en France métropolitaine pendant la saison 2019-2020

Du 03/07/2019 au 25/07/2019 - 7057 commentaires

{}
Le projet d’arrêté propose pour la saison 2019-2020 une reconduction de la suspension de la chasse de la barge à queue noire jusqu’au 30 juillet 2020.

{}
La barge à queue noire est classée « vulnérable » sur la liste rouge France et « quasi menacée » sur la liste rouge mondiale de l’UICN. Elle fait l’objet d’un plan international dans le cadre de l’Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA). Ce plan a été renouvelé en décembre 2018 pour une période de 10 ans. Il interdit la chasse dans tous les pays.

C’est pour tenir compte de ce plan international que le ministre en charge de l’écologie a décidé par arrêté du 1er août 2018, de prolonger d’un an le moratoire sur la chasse de la barge à queue noire, soit jusqu’au 30 juillet 2019. Cette période fait suite à deux périodes de suspension de la chasse : de 2008 à 2013, de 2015 à 2018.

Le ministre en charge de l’écologie a mis en place en janvier 2019 un comité d’experts sur la gestion adaptative. Avant le 30 juillet, date de fin du moratoire, il a demandé à ce comité de lui fournir un avis relatif à la gestion de la barge à queue noire.

Dans son avis en date du 13 mai 2019, le Comité d’experts a préconisé un quota de 210 individus pour la seule sous-espèce islandaise, chassable en novembre et décembre. En effet, la sous-espèce continentale étant en mauvais état de conservation, toutes les mesures doivent être prises pour ne pas prélever d’oiseaux de cette sous-espèce, d’où la mesure de restriction sur les deux derniers mois de l’année.

Cependant, compte tenu du renouvellement en décembre 2018 du plan international de l’AEWA pour une période de 10 ans, qui interdit la chasse dans tous les pays, seule une révision de ce plan permettrait d’examiner la possibilité de chasser des individus de la sous-espèce islandaise.

C’est pourquoi, le projet d’arrêté soumis à la consultation du public propose pour la saison 2019-2020 une reconduction de la suspension de la chasse de la barge à queue noire jusqu’au 30 juillet 2020.

Ce projet a fait l’objet d’un vote défavorable lors du Conseil national de la chasse et de la faune sauvage (comité consultatif rassemblant des représentants de chasseurs, des acteurs scientifiques et associatifs) du 2 juillet 2019

La synthèse de la consultation du grand public est disponible au lien ci-dessous.


Télécharger :

Commentaires
  •  favorable à une reconduction de la suspension de la barge à queue noire, par bulté , le 4 juillet 2019 à 15h33

    Je suis favorable à une reconduction de la suspension de la barge à queue noire

  •  Avis défavorable, par Antoine Guéant , le 4 juillet 2019 à 15h29

    Avis défavorable concernant l’arrêté relatif à la suspension de la chasse de la barge à queue noire en France métropolitaine pendant la saison 2019-2020

  •  avis favorable au moratoire sur la chasse de la barge à queue noire, par Nicolas Husson , le 4 juillet 2019 à 15h29

    avis favorable au moratoire sur la chasse de la barge à queue noire, mais sa durée doit être portée à cinq ans, au lieu d’une seule année

    Cette espèce est menacée au niveau mondial : elles est classée sur la Liste Rouge de l’UICN, un indicateur largement reconnu au plan scientifique, qui évalue le risque d’extinction des espèces à court et moyen terme.

    Elles est encore plus menacées au niveau national : la Liste rouge française les a classées comme « vulnérables ».

    La barge à queue noire est protégée dans tous les autre pays d’Europe : la France est le dernier pays où ces deux espèces sont encore chassables.

    Les accords internationaux signés par la France prévoient que la barge à queue noire ne doit pas être chassée.

  •  avis favorable , par keuck , le 4 juillet 2019 à 15h28

    je suis favorable à la chasse de la barge à queue noire en France

  •  Avis favorable, par Julien , le 4 juillet 2019 à 15h27

    Je suis favorable à la chasse de la barge a queue noire

  •  avis défavorable, par georges , le 4 juillet 2019 à 15h22

    je suis pour la chasse de la barge a queue noire

  •  avis favorable, par collange , le 4 juillet 2019 à 15h19

    Je suis pour une reconduction de la suspension de la chasse de la barge à queue noire et cela pour au moins 10 ans

  •  Pour la chasse de la barge à queue noir , par Delannoy , le 4 juillet 2019 à 15h16

    Il y à 2 sous espèces de barge à queue noir... Faite les expertises sur les bonnes souches et ça ce dit expert?...

  •  Moratoire de la chasse à la barge à queue noire, par Noblet jean françois membre du CNPN , le 4 juillet 2019 à 15h15

    Bonjour
    Je suis pour la poursuite de ce moratoire car il est peu probable qu’une seule saison d’arrêt de la chasse suffise à rétablir les populations. Je suggère que ce moratoire dure au moins 5 années. Cordialement JF Noblet www.noblet.me (http://www.noblet.me)

  •  POUR la reconduction de la SUSPENSION de la chasse de la barge à queue noire, par Angélique PAQUIN-LE GALLIC , le 4 juillet 2019 à 15h14

    C’est une espèce menacée, donc il n’y a même pas à tergiverser, ni faire même une consultation publique, il ne faut plus chasser cette espèce, point final !
    Faudrait-il que toutes les espèces vivantes sauvages, de terre, de mer et de ciel soient systématiquement chassables pour des raisons obscures ?? ou pour le plaisir de certains ???
    C’est aberrant.
    Donc je suis POUR la reconduction de la SUSPENSION de la chasse.
    Et je suis POUR que cette espèce ne soit plus tout CHASSEE.

  •  CONTRE cet arrêté, par Tristan , le 4 juillet 2019 à 15h13

    On interdit la chasse et on assèche ou on laisse en friche les zones humides... Cherchez l’erreur. On prend toujours le problème par le mauvais bout.
    Ceci dit, il est possible de laisser tirer quelques oiseaux, on le fera bien pour le courlis. Mais non, on préfère toujours tout interdire.

  •  Barge, par Meunier , le 4 juillet 2019 à 15h13

    Je donne un avis favorable à la chasse de la barge a queu noir.

  •  Contre ce projet, par Roualet , le 4 juillet 2019 à 15h12

    Avis défavorable. Seul les chasseurs avec les nouveaux outils de gestion peuvent mettre en évidence l’évolution des populations. Mais pour cela il faut pouvoir les chasser. Les écolos du fond de leur canapé ne font que répéter ce que des intégristes anti chasse leur dise d’écrire.

  •  Avis favorable, par Nicolas Aubry , le 4 juillet 2019 à 15h11

    avis favorable avec extension de la période à 10 ans pour suivre l’avis international.

  •  Cet arreté doit être étendu à 5 ans de moratoire, par sylvie de Comte , le 4 juillet 2019 à 15h06

    Cette idée de chasse adatative est stupide. les espèces menacées ne doivent pas être chassées pendant au moins 5 ans. Ce qui ne permets même pas de garantir leur conservation au vu des autres menaces qui pèsent sur elles
    Les chasseurs ne sont pas les garnats de la biodiversité, il n’y a qu’à voir ce qu’ils font avec les sangliers

  •  AVIS DEFAVORABLE, par Jmax BERTOUT , le 4 juillet 2019 à 14h59

    Je suis contre cet arrêté dans l’état.

    En effet, la BQN pourrait être chassé, en très petite quantité grace à la chasse adaptation et l’application Chassadapt.

    La population Nord Europenne se porte bien, il est idiot de tout ferme.

    De plus, cela montrerait une véritable gestion des espèces.

  •  Avis défavorable , par Bouteiller J. , le 4 juillet 2019 à 14h54

    Je suis contre cet arrêté

  •  pour la reconduction de la suspension de cette chasse, par C. Lambert , le 4 juillet 2019 à 14h51

    Une espèce internationalement vulnérable ne doit pas être chassée ; plus qu’un moratoire, il faut simplement interdire la chasse pour ces oiseaux.

  •  BARGE à QUEUE NOIRE , par DROUVILLE ALAIN Maurice , le 4 juillet 2019 à 14h46

    en fait ce n’est ni les barges ni les autres espéces d’animaux qui sont visées en particuliers mais bien les espaces naturels et le vivant en général car on ne veut plus s’emmerder avec tous ces associations qui défendent et qui empêchent de SACCAGER LA FRANCE, pensez un peu, on veut faire une autoroute, le lendemain , levée de bouclier dans les campagnes, un tyran pétrolier veut construire le palais des mille et une nuit sur la plage de st TROP4 levée de boucliers, un aéroport, encore et encore LDB, toujours et des gilets jaune qui saccagent les préciosité des CHAMPS’ y en a marre les gueux depuis 1789 réclament toujours alors qe l’on peut leur imposser une dictature de merde et les faire taire ils faut lacher les gens plein de bon sens qui savent manier un fusil et leus empecher de ramener leur gueule pour tout et n’importe quoi mais enfin …………….!!! quelque part je me demande si on a pas voter pour des racailles de banlieux parties de rien, trafiquant d’armes, de drogues et autres ………..!

  •  Avis favorable à un moratoire sur 5 ans , le 4 juillet 2019 à 14h42

    Une extension à 5 ans me paraît nécessaire au vu de l’inscription de cette espèce sur la liste rouge de l’UICN.