EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif à la suspension de la chasse de la barge à queue noire en France métropolitaine pendant la saison 2019-2020

Du 03/07/2019 au 25/07/2019 - 7057 commentaires

{}
Le projet d’arrêté propose pour la saison 2019-2020 une reconduction de la suspension de la chasse de la barge à queue noire jusqu’au 30 juillet 2020.

{}
La barge à queue noire est classée « vulnérable » sur la liste rouge France et « quasi menacée » sur la liste rouge mondiale de l’UICN. Elle fait l’objet d’un plan international dans le cadre de l’Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA). Ce plan a été renouvelé en décembre 2018 pour une période de 10 ans. Il interdit la chasse dans tous les pays.

C’est pour tenir compte de ce plan international que le ministre en charge de l’écologie a décidé par arrêté du 1er août 2018, de prolonger d’un an le moratoire sur la chasse de la barge à queue noire, soit jusqu’au 30 juillet 2019. Cette période fait suite à deux périodes de suspension de la chasse : de 2008 à 2013, de 2015 à 2018.

Le ministre en charge de l’écologie a mis en place en janvier 2019 un comité d’experts sur la gestion adaptative. Avant le 30 juillet, date de fin du moratoire, il a demandé à ce comité de lui fournir un avis relatif à la gestion de la barge à queue noire.

Dans son avis en date du 13 mai 2019, le Comité d’experts a préconisé un quota de 210 individus pour la seule sous-espèce islandaise, chassable en novembre et décembre. En effet, la sous-espèce continentale étant en mauvais état de conservation, toutes les mesures doivent être prises pour ne pas prélever d’oiseaux de cette sous-espèce, d’où la mesure de restriction sur les deux derniers mois de l’année.

Cependant, compte tenu du renouvellement en décembre 2018 du plan international de l’AEWA pour une période de 10 ans, qui interdit la chasse dans tous les pays, seule une révision de ce plan permettrait d’examiner la possibilité de chasser des individus de la sous-espèce islandaise.

C’est pourquoi, le projet d’arrêté soumis à la consultation du public propose pour la saison 2019-2020 une reconduction de la suspension de la chasse de la barge à queue noire jusqu’au 30 juillet 2020.

Ce projet a fait l’objet d’un vote défavorable lors du Conseil national de la chasse et de la faune sauvage (comité consultatif rassemblant des représentants de chasseurs, des acteurs scientifiques et associatifs) du 2 juillet 2019

La synthèse de la consultation du grand public est disponible au lien ci-dessous.


Télécharger :

Commentaires
  •  Avis sur l’arrêté de suspension de la chasse pour la barge a queue noire, par Sébastien Dellac , le 4 juillet 2019 à 16h02

    Je suis défavorable a ce projet d’arrêté, une gestion adaptative est tout a fait pertinente pour gérer cette espèce.

  •  Pour la chasse avec quotas, par Lepoli , le 4 juillet 2019 à 15h59

    Les chasses adaptatives sont un bon remede pour la sauvegarde sans en interdire la chasse qui est essentielle pour beaucoup de choses

  •  Avis favorable, par Jean-Jacques Beley , le 4 juillet 2019 à 15h58

    Je suis favorable à cet avis vu le mauvais état de conservation de l’espèce au niveau national et européen. La France est le dernier pays où elle est chassée, nous devons impérativement nous conformer à notre accord international (AEWA).

  •  défavorable à la suspension de la chasse de la barge à queue noire, par Didier du 62 , le 4 juillet 2019 à 15h52

    Je suis contre cet arrêté qui marque le début de la fermeture définitive de cette espèce : il n’y a qu’à lire les commentaires des anti-chasse pour comprendre que pour eux c’est une victoire qu’ils veulent définitive, alors qu’une chasse adaptative a par ailleurs été promise par le président de la République : pourquoi ne la met-on pas en place pour cette espèce, avec un faible quota pour commencer, quota qui pourrait ainsi être revu à la hausse si les relevés scientifiques le rendent possible.

  •  contre la chasse, par jean-pierre Rivière , le 4 juillet 2019 à 15h51

    favorable à l’interdiction totale de la chasse aux espèces menacées.

  •  Avis favorable à la poursuite du moratoire, par Delfosse , le 4 juillet 2019 à 15h50

    Faites bien plus, il faut protéger les habitats, les milieux, les restaurer ! Moins de pollution, moins de pression humaine, il faut aller plus loin. Arreter de chasser c’est bien mais ce n’est pas suffisant !

  •  Suspension de la chasse de la barge à queue noire, par Serge Salanove , le 4 juillet 2019 à 15h48

    Il faut continuer à interdire la chasse de la barge à queue noire, vue la vulnérabilité de l’espèce.
    Ce n’est pas pour rien que tous les pays européens interdisent sa chasse.
    Et si nos chasseurs étaient vraiment écologistes comme ils le prétendent, ils arrêteraient d’eux-mêmes cette chasse.

  •  chasse barge a queue noire, par Fabienne koczwara , le 4 juillet 2019 à 15h47

    je suis favorable a la suspension de la chasse de la barge à queue noire comme préconisé par le plan international.

  •  Défavorable , par Guyard , le 4 juillet 2019 à 15h46

    Le précédent moratoire n’a servi a rien pour la conservation de l’espèce c’est donc que le problème est ailleurs. Ce nouveau moratoire ne changera rien lui non plus.

  •  avis defavorable, par BRACHET MARC , le 4 juillet 2019 à 15h45

    Avis défavorable concernant l’arrêté relatif à la suspension de la chasse de la barge à queue noire en France métropolitaine pendant la saison 2019-2020

  •  Projet d’arrêté relatif à la suspension de la chasse de la barge à queue noire en France métropolitaine pendant la saison 2019-2020, par BARRERE Roland , le 4 juillet 2019 à 15h45

    Contre la suspension de la chasse de la barge à queue noire en France car l’avis du CNCFS du 2 juillet 2019 préconise majoritairement un quota expérimental de 600 oiseaux en gestion adaptative pendant la saison 2019/2020

  •  Avis favorable , par Gédho , le 4 juillet 2019 à 15h45

    Je suis favorable à cet arrêté pour la saison 2019-2020.

  •  Avis favorable au moratoire sur la chasse de la barge à queue noire, par Le Nevé Marie-Claude , le 4 juillet 2019 à 15h44

    Ne tuons plus les oiseaux qu’ils soient menacés ou non. A force de les tuer, ils finissent d’ailleurs par devenir une espèce menacée. Autant, commencer par ne plus les tuer... Donc, je suis favorable à ce moratoire mais qu’il soit le plus long possible...
    Vive la biodiversité !...

  •  Avis favorable, par Perche , le 4 juillet 2019 à 15h43

    Pour une chasse adaptative de la barge a queue noire

  •  Suspension de la chasse de la Barge à queue noire , par MICHON , le 4 juillet 2019 à 15h39

    Une espèce vulnérable ne doit pas être chassée ; plus qu’un moratoire, il faut simplement interdire la chasse pour cette espèce.

  •  barge a queue noire, par Gerard Audegond , le 4 juillet 2019 à 15h38

    je suis favorable a l arete propose pour 2019 2020

  •  Défavorable à la reconduction de la suspension de la chasse de la barge à queue noire, par WILLY FAUCHOIT , le 4 juillet 2019 à 15h38

    Cette espèce peut être chassé au travers de la gestion adaptative des espèces ce qui permettra d’augmenter ou diminuer les prélèvements en fonction de l’état de la population. Ce n’est pas la chasse qui éradiquera la barge ou n’importe quelle espèce , sortez de votre canapé et de vos livres vieux de 30ans et vous commencerez peut être à comprendre !

  •  Pour si les études en donnent la possibilité, par ed , le 4 juillet 2019 à 15h36

    Pour si les études démontrent que la population peut le supporter.
    Faites confiances aux relevés des personnes de terrains, les personnes les plus proches de la biodiversité, FDC et ONCFS.
    Un chasseur n’a aucun intérêt à chasser une espèce quel quelle soit pour la faire disparaître, on contraire même son intérêt et qu’il y en ai asse pour le chasser !

  •  Défavorable à la reconduction de la suspension de la chasse de la barge à queue noire, par LAURA FAUCHOIT , le 4 juillet 2019 à 15h35

    Seuls les chasseurs avec les nouveaux outils scientifiques comme nos radars peuvent mettre en évidence l’évolution des populations. Cette espèce peut être chassé au travers de la gestion adaptative des espèces ce qui permettra d’augmenter ou diminuer les prélèvements en fonction de l’état de la population.

  •  Projet d’arrêté relatif à la suspension de la chasse de la barge à queue noire en France métropolitaine pendant la saison 2019-2020, par EVERAERT Jacques , le 4 juillet 2019 à 15h34

    Avis favorable à la suspension de la chasse à la barge à queue noire