EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif à la suspension de la chasse de la barge à queue noire en France métropolitaine pendant la saison 2019-2020

Du 03/07/2019 au 25/07/2019 - 7057 commentaires

{}
Le projet d’arrêté propose pour la saison 2019-2020 une reconduction de la suspension de la chasse de la barge à queue noire jusqu’au 30 juillet 2020.

{}
La barge à queue noire est classée « vulnérable » sur la liste rouge France et « quasi menacée » sur la liste rouge mondiale de l’UICN. Elle fait l’objet d’un plan international dans le cadre de l’Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA). Ce plan a été renouvelé en décembre 2018 pour une période de 10 ans. Il interdit la chasse dans tous les pays.

C’est pour tenir compte de ce plan international que le ministre en charge de l’écologie a décidé par arrêté du 1er août 2018, de prolonger d’un an le moratoire sur la chasse de la barge à queue noire, soit jusqu’au 30 juillet 2019. Cette période fait suite à deux périodes de suspension de la chasse : de 2008 à 2013, de 2015 à 2018.

Le ministre en charge de l’écologie a mis en place en janvier 2019 un comité d’experts sur la gestion adaptative. Avant le 30 juillet, date de fin du moratoire, il a demandé à ce comité de lui fournir un avis relatif à la gestion de la barge à queue noire.

Dans son avis en date du 13 mai 2019, le Comité d’experts a préconisé un quota de 210 individus pour la seule sous-espèce islandaise, chassable en novembre et décembre. En effet, la sous-espèce continentale étant en mauvais état de conservation, toutes les mesures doivent être prises pour ne pas prélever d’oiseaux de cette sous-espèce, d’où la mesure de restriction sur les deux derniers mois de l’année.

Cependant, compte tenu du renouvellement en décembre 2018 du plan international de l’AEWA pour une période de 10 ans, qui interdit la chasse dans tous les pays, seule une révision de ce plan permettrait d’examiner la possibilité de chasser des individus de la sous-espèce islandaise.

C’est pourquoi, le projet d’arrêté soumis à la consultation du public propose pour la saison 2019-2020 une reconduction de la suspension de la chasse de la barge à queue noire jusqu’au 30 juillet 2020.

Ce projet a fait l’objet d’un vote défavorable lors du Conseil national de la chasse et de la faune sauvage (comité consultatif rassemblant des représentants de chasseurs, des acteurs scientifiques et associatifs) du 2 juillet 2019

La synthèse de la consultation du grand public est disponible au lien ci-dessous.


Télécharger :

Commentaires
  •  Bague à queue noir, par Troffigue , le 4 juillet 2019 à 16h56

    Défavorable au moratoire car, on en voit en nombre dans les marais

  •  Avis favorable à la chasse de la barge à queue noire, par Guerin , le 4 juillet 2019 à 16h56

    Avis favorable à la barge à queue noire

  •  Pour l’arrêt de la chasse, par Jean-Pierre Girardeau , le 4 juillet 2019 à 16h55

    Évidemment, pour les chasseurs, tuer... il n’y a que ça qui compte... l’espèce en danger, sur liste rouge... vie animale... écologie... Ce qui compte, c’est de s’amuser à tuer !
    JP Girardeau

  •  Défavorable , par Fort , le 4 juillet 2019 à 16h50

    Je suis défavorable à la prolongation du moratoire et Poutine gestion adaptative

  •  Avis défavorable à cet arrété, par Nicolas , le 4 juillet 2019 à 16h48

    Je suis contre la prolongation du moratoire de cette espèce.
    La gestion adaptative de l’espèce avec l’instauration d’un quota serait une très bonne chose.
    L’état de conservation de l’espèce le permet.

  •  barge à queue noire, contre la poursuite de la suspension de la chasse, par Issaly , le 4 juillet 2019 à 16h48

    je suis contre la reconduction de la suspension de la chasse de la barge à queue noire et pour une chasse raisonnée avec quota dans le cadre de la gestion adaptative.

  •  avis défavorable à la reconduction du moratoire, par Michel FAURE , le 4 juillet 2019 à 16h46

    Le cas de la barge à queue noire est emblématique de la notion de gestion adaptative d’une espèce chassable d’autant plus avec un quota aussi anecdotique (210 individus au niveau national) qui peut justement servir de test à l’efficacité du nouveau dispositif chassadapt mis en place cette année par la FNC.

  •  Favorable à la chasse de la barge à queue noir , par Desjardins , le 4 juillet 2019 à 16h44

    Je suis pour la chasse de la barge à queue noir

  •  Pour, par Quentin , le 4 juillet 2019 à 16h44

    Je suis favorable à la chasse de la barge à queue noire !

  •  Contre , par Coffigniez , le 4 juillet 2019 à 16h43

    Je suis contre ce projet

  •  Barge à queue noire, par RIVELON , le 4 juillet 2019 à 16h42

    Je suis pour la chasse de la barge à queue noire sur l’ensemble du territoire

  •  AVIS DEFORABLE A CET PROPOSITION , par DEVILLERS SACHA , le 4 juillet 2019 à 16h35

    Completement oppose a ce projet . a quand de varies etudes ??

  •  barge à queue noire, par Gonzalez Johnny , le 4 juillet 2019 à 16h32

    favorable à la continuité de la chasse de la barge à queue noire

  •  Avis favorable au moratoire sur la chasse de la barge à queue noire, par Dominique Le Nevé , le 4 juillet 2019 à 16h21

    Ne tuons plus les oiseaux qu’ils soient menacés ou non. A force de les tuer, ils finissent d’ailleurs par devenir une espèce menacée. Autant, commencer par ne plus les tuer... Donc, je suis favorable à ce moratoire mais qu’il soit le plus long possible...
    Vive la biodiversité !...

  •  Une chasse raisonnée La solution, par PERON Hervé , le 4 juillet 2019 à 16h20

    Un quota pour le Courlis Cendré et la tourterelle des bois qui permettent une gestion raisonnée et le comptage des prélèvements, de la santé des populations.Pourquoi donc interdire la chasse de la barge à queue noire ?Je suis contre cet arrêté d’interdiction totale et pour la chasse de cet oiseau avec quota et suivi des prélèvements et population.

  •   Chasse de la Barge à queue noire, par Facon , le 4 juillet 2019 à 16h20

    oui à la chasse mais avec une gestion adaptive

  •  barge à queue noire, par dubroeucq henri , le 4 juillet 2019 à 16h16

    Je suis pour la chasse de la barge avec une bonne gestion et un relevé des prélèvements pour connaitre l’évolution de l’espèce.

  •  respect des règles internationales, par LE BAIL , le 4 juillet 2019 à 16h13

    La France est le dernier pays européen où la barge est chassée. Je suis favorable à cet avis vu le mauvais état de conservation de l’espèce. Nous devons nous conformer à notre accord international (AEWA).

  •  avis favorable, par chambard , le 4 juillet 2019 à 16h04

    Ouvrir la chasse par le biais d’un quota permettra d’augmenter l’intérêt des chasseurs sur cette espèce..donc une récolte de données peut être possible...

  •  Pour , par Billard , le 4 juillet 2019 à 16h04

    Je suis pour la chasse sans restriction