EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif à la suspension de la chasse de la barge à queue noire en France métropolitaine pendant la saison 2019-2020

Du 03/07/2019 au 25/07/2019 - 7057 commentaires

{}
Le projet d’arrêté propose pour la saison 2019-2020 une reconduction de la suspension de la chasse de la barge à queue noire jusqu’au 30 juillet 2020.

{}
La barge à queue noire est classée « vulnérable » sur la liste rouge France et « quasi menacée » sur la liste rouge mondiale de l’UICN. Elle fait l’objet d’un plan international dans le cadre de l’Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA). Ce plan a été renouvelé en décembre 2018 pour une période de 10 ans. Il interdit la chasse dans tous les pays.

C’est pour tenir compte de ce plan international que le ministre en charge de l’écologie a décidé par arrêté du 1er août 2018, de prolonger d’un an le moratoire sur la chasse de la barge à queue noire, soit jusqu’au 30 juillet 2019. Cette période fait suite à deux périodes de suspension de la chasse : de 2008 à 2013, de 2015 à 2018.

Le ministre en charge de l’écologie a mis en place en janvier 2019 un comité d’experts sur la gestion adaptative. Avant le 30 juillet, date de fin du moratoire, il a demandé à ce comité de lui fournir un avis relatif à la gestion de la barge à queue noire.

Dans son avis en date du 13 mai 2019, le Comité d’experts a préconisé un quota de 210 individus pour la seule sous-espèce islandaise, chassable en novembre et décembre. En effet, la sous-espèce continentale étant en mauvais état de conservation, toutes les mesures doivent être prises pour ne pas prélever d’oiseaux de cette sous-espèce, d’où la mesure de restriction sur les deux derniers mois de l’année.

Cependant, compte tenu du renouvellement en décembre 2018 du plan international de l’AEWA pour une période de 10 ans, qui interdit la chasse dans tous les pays, seule une révision de ce plan permettrait d’examiner la possibilité de chasser des individus de la sous-espèce islandaise.

C’est pourquoi, le projet d’arrêté soumis à la consultation du public propose pour la saison 2019-2020 une reconduction de la suspension de la chasse de la barge à queue noire jusqu’au 30 juillet 2020.

Ce projet a fait l’objet d’un vote défavorable lors du Conseil national de la chasse et de la faune sauvage (comité consultatif rassemblant des représentants de chasseurs, des acteurs scientifiques et associatifs) du 2 juillet 2019

La synthèse de la consultation du grand public est disponible au lien ci-dessous.


Télécharger :

Commentaires
  •  Favorable, par HOYEZ , le 4 juillet 2019 à 21h03

    Je suis pour une chasse adaptative de la barge à queue noire.
    Les chasseurs de gibier d’eau sont des gens responsables et si l’espèce est vraiment en danger, ceux-ci agiront en conséquence.

  •  je donne avis favorable, par aaron , le 4 juillet 2019 à 21h00

    oui a la chasse de la barge

  •  Contre, par Valentin , le 4 juillet 2019 à 20h59

    Contre la reconduction de la suspension de la chasse de la barge à queue noir

  •  Contre le moratoire , par Laluce , le 4 juillet 2019 à 20h59

    Contre la reconduction du moratoire

  •  je suis favorable, par patrick , le 4 juillet 2019 à 20h56

    a la chasse de la barge avec un quota raisonable

  •  Contre la reconduction du moratoire , par Jeromelehuttier , le 4 juillet 2019 à 20h53

    La chasse de cette espèce est plus que réalisable au vu des effectifs et de la bonne conduite des chasseurs avec des prélèvements raisonnables

  •  Barge a queue noire, par Robert , le 4 juillet 2019 à 20h52

    Pour la chasse de la barge a queue noire avec un quota fixé avec l application chasse adapt

  •  Pour l’interdiction de la chasse de la barge à queue noire, par Christophe Winckler , le 4 juillet 2019 à 20h52

    La France se trouve sur l’axe migratoire de la barge à queue noire. Ce n’est donc pas un patrimoine français, il faut donc en réalité prendre en compte l’avis des populations qui ont le privilège de voir cette espèce se reproduire sur leur territoire.

    En France la Barge à queue noire est principalement un oiseau de passage. Cette espèce n’hésite pas à faire de très longue distance entre chaque étape. Les étapes sont principalement des prairies humides et des marais, soit des types de terrain qui ont été particulièrement dénaturés par les pratiques agricoles de la fin du XXième siècle. Il faut donc donner à cet oiseau une chance de retrouver des populations importantes à l’échelle européenne.

  •  Defavorable, par Decouvelaere , le 4 juillet 2019 à 20h46

    Je suis contre le projet d’arrêté

  •  Barge à queue noire, par Durand , le 4 juillet 2019 à 20h44

    Je suis pour la Chasse de la barge à queue noire. La chasse adaptative est une solution .

  •  chasse de la barge à queue noire, par lalloyeau , le 4 juillet 2019 à 20h41

    favorable au projet d arreté sur la chasse de la barge à queue noire

  •  Barge , par Fabrice , le 4 juillet 2019 à 20h39

    Contre le moratoire sur la barge et toutes les autres espèces.

  •  la chasse de la barge a queue noire, par Cordonnier Lucien , le 4 juillet 2019 à 20h37

    je suis pour la chasse de la barge a queue noire .
    Arrêtons de vouloir tout suspendre ,on sait ce que ça donne !! certains d’entre nous ne cherche qu’a faire interdire toutes formes de chasse !!!

  •  Avis défavorable , par Regnault , le 4 juillet 2019 à 20h35

    Je contre cet avis c est sur qd l interdisant la population va remonter pffff le peu de prélèvement en France n est pas la cause. Que faites vous des autres pays sur la voie migratoire qui la braconne regardez les canards attrapes en masse en irak par exemple c est au niveau mondial qu il faut réfléchir !!!!! Mais évidemment si on interdisait la chasse on ne pourrai plus mettre les pieds nul par vu que les oiseaux seraient en surnombre partout !!!!!!!!!

  •  chasse adaptative, par thery , le 4 juillet 2019 à 20h25

    avis favorable a la mise en place d’une chasse raisonnée.

  •  Non à la chasse à la barge à queue noire , par Alain Bajan Banaszak , le 4 juillet 2019 à 20h20

    Cet oiseau est sur la liste rouge d’espèce menacée !
    C’est du bon sens d’arrêter de prélever .
    Merci

  •  Madame, par Françoise Pironet , le 4 juillet 2019 à 20h19

    EN faveur d’une extension de l’interdiction de chasser la barge à queue noire sur 10 ans, un an est beaucoup trop court pour pour voir noter un impact sur les effectifs

  •  Barge à queue noire, par NIZZI Martial , le 4 juillet 2019 à 20h19

    Je donne un avis favorable à la chasse adaptative de la barge à queue noire

  •  Contre, la réponse est dans la question :, par FOUCHER , le 4 juillet 2019 à 20h18

    "un quota de 210 individus pour la seule sous-espèce islandaise, chassable en novembre et décembre"
    210 individus à l’échelle de la France ? C’est une seule journée de chasse ! Et vous faites comment pour contrôler partout en même temps ? L’ONCFS est déjà débordé !

  •  barge, par fleury , le 4 juillet 2019 à 20h18

    avis favorable vive la chasse française.