EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif à la chasse du courlis cendré en France métropolitaine pendant la saison 2020-2021

Du 26/06/2020 au 17/07/2020 - 3869 commentaires

Ce projet d’arrêté prévoit la suspension de la chasse du courlis cendré pour la saison 2020-2021.

Le courlis cendré sous-espèces Numenius arquata arquata, N. a. orientalis et N. a. suschkini) est une espèce chassable au sens de la directive oiseaux -2009/147/CE. Elle y est inscrite à l’Annexe II et fait l’objet d’un Plan d’action international adopté par les Parties signataires de l’Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA), dont la France est membre et se trouve ainsi légalement engagée. Ce plan, adopté en 2015, concerne plus de 20 pays. Il prévoit que la réouverture de la chasse en France dépend de la mise en place d’un plan international de gestion adaptative des prélèvements.

L’objectif global du Plan d’action international est de restaurer le statut de conservation mondial dans la Liste rouge UICN de cette espèce en la faisant passer de la catégorie : « Quasi-menacé » attribuée en 2007, à la catégorie : « Préoccupation mineure » à l’horizon 2025.

Le plan d‘action validé lors de la réunion de Paris le 18 septembre 2019 conclut que « les pays de l’aire de répartition sont d’accord pour lancer un processus de gestion adaptative au niveau international. La chasse ne pourra reprendre dans aucun pays membre et donc en France, tant que le processus ne sera pas effectif. ».

En suspendant en référé l’arrêté d’ouverture pris en 2019, le Conseil d’État a notamment pris en compte le plan d’action international, considérant que la gestion adaptative de cette espèce n’était pas encore mise en œuvre.

Considérant que la chasse ne peut pas être ouverte en France tant que le plan de gestion adaptative international n’est pas mis en place au niveau européen, le projet d’arrêté ministériel soumis à la consultation publique propose pour la saison 2020-2021 une suspension de la chasse du courlis cendré jusqu’au 30 juillet 2021.

La synthèse de la consultation du public, les motifs de la décision seront publiés en bas de page, ainsi que le texte publié au journal officiel de la République française.


Télécharger :

Commentaires
  •  Défavorable à la fermeture du courlis cendré, par Frank , le 27 juin 2020 à 16h39

    Contre la fermeture de la chasse du courlis cendré. Cette espèce n’est absolument pas en voie d’extinction. Les couloirs migratoires et les lieux de reproduction ont évolué.
    Je peux vous assurer que sur le Domaine Public Maritime et au large des côtes atlantiques, ce sont des milliers d oiseaux qui migrent chaque année ! Demandez donc aux pêcheurs professionnels si ils ne voient pas de limicoles au large ! Analysez les balises posées sur ces oiseaux. Vous verrez que ces oiseaux passent à plus de 100km au large de nos côte. Tout est en fonction des vents porteurs.

  •  Oui !, par B.Mb , le 27 juin 2020 à 16h38

    Oui à cet arrêté, oui à la suspension de la chasse du courlis cendré jusqu’au 30 juillet 2021 ... et si possible au-delà !

  •  Courlis toujours, par Gaillard , le 27 juin 2020 à 16h34

    Défavorable au moratoire du courlis retour à une chasse en gestion de l espece

  •  Avis defavorable, par B.B , le 27 juin 2020 à 16h34

    Dans la mesure ou l’on peut fixer et gérer des quotas de prélévements mêmes minimes, je suis contre l’interdiction totale.

  •  une bonne chose, par Françoise Jouve , le 27 juin 2020 à 16h24

    Il vaudrait mieux lire attentivement plutôt que de réagir sans réfléchir :
    le projet d arrêté prévoit de SUSPENDRE jusqu en juillet 2021 puisque le plan de gestion adaptative n est pas en place. Très bien ! Suspendons. J espère simplement que ce processus va trainer aussi longtemps que possible pour que l on oublie que cette espèce puisse être chassée. Et j espère que les chasseurs sauront appliquer cette suspension. Mais ce ci est une autre histoire

  •  Défavorable. C’est cela l’Europe., par Roualet , le 27 juin 2020 à 16h20

    L’espèce est chassable, les populations ne sont pas en danger et les données contestables, les prélèvements sont très faibles, c’est une nouvelle raison de ne pas vouloir de cette Europe là.

  •  Chasse du Courlis cendré, par Murat , le 27 juin 2020 à 16h18

    NON, je ne suis pas d’accord.

  •  Seuls contre tous, par Tridor Jerome , le 27 juin 2020 à 16h11

    Défavorable .

  •  Seuls contre tous, par Tridor Jerome , le 27 juin 2020 à 16h11

    Défavorable , il est temps d’interdire toutes les chasses.