EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif à la chasse de la tourterelle des bois en France métropolitaine pendant la saison 2019-2020

Du 03/07/2019 au 25/07/2019 - 11070 commentaires

{}
Le projet d’arrêté soumis à la présente consultation du public fixe un prélèvement de 30 000 tourterelles des bois pour la saison cynégétique 2019-2020, et prévoit des modalités nouvelles de transmission des données.

{}
Au niveau international, la tourterelle des bois a vu son statut sur la liste rouge UICN passer de préoccupation mineure à vulnérable en 2015 (Birdlife 2017). A l’échelle de l’Europe, l’espèce est classée comme vulnérable et les effectifs sont en déclin (-78% entre 1980 et 2015, Birdlife international 2015). Ce déclin apparaît comme particulièrement prononcé sur la voie de migration occidentale dont fait partie la France.

La population nicheuse de tourterelle des bois (Streptopelia turtur), estimée en 2009 entre 397 000 et 480 000 couples, a diminué de 48% entre 1989 et 2015 et de 44% sur les 10 dernières années. Cette tendance à la baisse, due en grande partie à la disparition des habitats de l’espèce, est aussi observée pour les oiseaux non nicheurs ou migrateurs.

L’objectif du plan d’action international pour la conservation de la tourterelle des bois, est de rétablir le statut de population de la tourterelle des bois européenne, actuellement classée vulnérable (VU) dans la liste rouge de l’UICN.
Au niveau européen, la Commission européenne souhaite mettre en place une gestion adaptative de la tourterelle des bois visant à élaborer un cadre de modélisation de la gestion adaptative de la chasse, pour chaque voie de migration.

Le ministre en charge de l’écologie a mis en place en janvier 2019 un comité d’experts sur la gestion adaptative. Il a demandé à ce comité de lui fournir un avis relatif à la gestion de la tourterelle des bois.

Dans son avis en date du 13 mai 2019, le Comité d’experts a préconisé deux scenarios :
- la mise en place temporaire de quotas de prélèvement fixés à 0, afin de maximiser les chances d’une stabilisation des effectifs à court terme
- un scénario à 1,3% soit un prélèvement de 18 300 oiseaux qui correspond à 50% de la valeur maximale estimée comme soutenable par les modèles démographiques.

Actuellement la tourterelle des bois est prélevée en France sans restriction. Le tableau de la saison de chasse 2013-2014 a été évalué à environ 92 000 individus par l’Enquête Nationale sur les Tableaux de Chasse à Tir publiée par l’ONCFS en 2016. Ce tableau de chasse est inférieur à celui des pays d’Europe du sud où l’espèce est chassée (Portugal : 110 000, Bulgarie : 145 000, Italie : 250-350 000, Grèce : 300-600 000, Espagne : 440-800 000).

Le projet d’arrêté soumis à la présente consultation du public fixe un prélèvement de 30 000 tourterelles des bois pour la saison cynégétique 2019-2020.
Les chasseurs sont tenus de transmettre les données de prélèvements à l’aide de l’application mobile Chassadapt mise à disposition gratuitement par la fédération nationale des chasseurs.
Pour améliorer la connaissance, les chasseurs doivent envoyer une aile de l’oiseau prélevé à l’ONCFS.

Ce projet a fait l’objet d’un vote favorable lors du Conseil national de la chasse et de la faune sauvage (comité consultatif rassemblant des représentants de chasseurs, des acteurs scientifiques et associatifs) du 2 juillet 2019.

En pièce jointe, la synthèse de la consultation du public, les motifs de la décision retenue suite à cette consultation, ainsi que le texte publié au journal officiel (JO) de la République française


Télécharger :

Commentaires
  •  Non à la chasse à la Tourterelle des bois, par Rudy Pischiutta , le 25 juillet 2019 à 17h06

    Alors que la Tourterelle des bois apparaît comme l’un des oiseaux "communs" les plus menacés d’Europe, comment peut-on autoriser la destruction de 30 000 oiseaux ?
    Comment passer outre de sa classification UICN à différentes échelles, et de l’évolution catastrophique de ses effectifs révélés par le STOC en France mais aussi par d’autres protocoles et dispositifs de suivis mis en place partout en Europe ?
    Comment ose t-on comparer le tableau de chasse français (issue d’une extrapolation statistique basée sur une enquête déclarative) à celui d’autres états membres pour se déresponsabiliser ?
    Quelle justification allons-nous apporter aux autres pays membres de l’UE qui ne chassent pas cet oiseau ou ont accepté de mettre en place un moratoire (pour rappel, seuls 6 pays de l’UE, dont la France, ont refusé le moratoire au prétexte de la mise en place d’une "gestion adaptative" aux contours plus que flous), quand leurs efforts sont piétinés par les chasseurs des autres pays ?
    La responsabilité de l’Etat consiste à prendre des décisions justes et pondérées, en se basant sur des arguments scientifiques. En l’occurrence, au regard de l’état de ses populations et de l’évolution de ses effectifs, il n’y a aucune autre alternative raisonnable au fait d’interdire les prélèvements sur cette espèce pendant au moins 5 années

  •  Contre ce projet d’arrêté, par Capelle , le 25 juillet 2019 à 17h06

    En tant que citoyenne soucieuse de la biodiversité et des écosystèmes, je suis contre ce projet d’arrêté autorisant la chasse de dizaines de milliers de tourterelles des bois. La population est en déclin, classée comme vulnérable. Les faits et les chiffres sont là. Le lobbying de la chasse est une vraie mafia et doit cesser d’influencer les lois.

  •  stop à l’autorisation de chasse d’espèces en déclin, par mariage , le 25 juillet 2019 à 17h04

    Projet inacceptable : ces animaux sont en déclin : foutez leur la paix. Arrêtez de détruire notre patrimoine vivant pour le plaisir de quelques individus.

  •  Non a la chasse à la tourterelle des bois, par Veys , le 25 juillet 2019 à 17h02

    Je dis non à la chasse à la tourterelle des bois. Laissez ces pauvres oiseaux tranquilles ils ne font pas partis des especes nuisibles mais à protéger ! Messieurs les chasseurs si vous voulez du sport mettez vous au footing !

  •  Non au projet relatif à la chasse à la tourterelle des bois en France métropolitaine 2019-2020 2019-2020, par MARTRAY Joëlle , le 25 juillet 2019 à 16h56

    La tourterelle des bois est menacée d’extinction. Les quotas de prélèvement doivent être = zéro.

  •  Chasse de la tourterlle des bois , par Kerjouan , le 25 juillet 2019 à 16h55

    Ici comme ailleurs la chasse de la tourterelle des bois doit etre autorisee , reglementee avec un suivi de population que les chasseurs contribuent a etablir. Chasser ne veut pas dire seulement prelever ou tuer mais connaitre dans la duree.

  •  Le Groupe ornithologique et naturaliste du Nord - Pas-de-Calais (GON) dit « NON » à la proposition de chasser 30 000 Tourterelles des bois durant la saison de chasse 2019-2020., par Christian BOUTROUILLE, Président du GON , le 25 juillet 2019 à 16h53

    Le Groupe ornithologique et naturaliste du Nord - Pas-de-Calais (GON) s’oppose fermement à la proposition d’arrêté qui fixe un quota de 30 000 Tourterelles des bois durant la saison de chasse 2019-2020.
    Le sens de la responsabilité doit primer, pour l’Etat français comme pour les acteurs du monde cynégétique : comment autoriser encore la chasse d’une espèce tant un tel état de conservation ? Les constats scientifiques - étayées par de nombreuses études - sont sans appel et nous alertent sur la situation dramatique de cette espèce, probablement l’une des espèces "communes" les plus menacées d’Europe à l’heure actuelle (au point de faire l’objet d’un Plan d’action/restauration en Grande -Bretagne !).
    Si la chasse n’apparaît pas comme la cause principale du déclin (cf la modification des habitats) , elle y contribue sans aucun doute dans un contexte de déclin alarmant de la population. D’autant que les chiffres annoncés pour les tableaux de chasse reposent sur des estimations calculées sur la base de déclarations (l’ONCFS insistant sur ce point dans ses publications).
    L’Etat français trahirait gravement ses obligations en autorisant le tir de ces oiseaux pour la saison 2019/2020 comme pour les suivantes. Au regard de la situation, un moratoire d’au moins 5 ans devrait être instauré.

  •  Non à la chasse des tourterelles des bois, par Milhet Christine , le 25 juillet 2019 à 16h53

    Cette espèce est en grand déclin. Il faut interdire de les chasser tant que leur population ne redevient pas normale

  •  pour un prelevement 0, par kevin robe , le 25 juillet 2019 à 16h50

    totalement opposé à la chasse de cette espèce qui connait une chute de ses effectifs.

  •  Non au projet de chasse à la tourterelle des bois, par Palardelle , le 25 juillet 2019 à 16h46

    Une fois de plus la France veut eliminer des oiseaux en déclin, et ceci contre les avis d’experts et a l’encontre des lois européennes. Ça suffit !

  •  Défavorable, par Fabien , le 25 juillet 2019 à 16h45

    Totalement défavorable à la chasse à la tourterelle des bois, espèce vulnérable et en déclin en Europe.
    En plus, c’est totalement incompatible avec le premier paragraphe : "ce déclin apparaît comme particulièrement prononcé sur la voie de migration occidentale dont fait partie la France".
    Complètement paradoxal de constater le déclin et d’autoriser des prélèvements qui ne servent à rien.

  •  Avis defavorable !, par Terres , le 25 juillet 2019 à 16h42

    Je suis contre, laissons ces oiseaux en paix !

  •  je suis favorable à l’arrêté., par CLB , le 25 juillet 2019 à 16h41

    Je suis pour l’adoption de ce texte sous réserve d’un contrôle des oiseaux prélevés.
    Les prélèvements, autrement plus importants, s’effectuent dans les pays plus au sud.

  •  Non à la chasse. , par Eric Baudet , le 25 juillet 2019 à 16h38

    Cessons de prêter une oreille attentive aux chasseurs qui s’estiment indispensable à une pseudo régulation.

  •  Non au décret prévu qui autorise la chasse de 30 000 Tourterelles des bois, par Anke Rienow , le 25 juillet 2019 à 16h37

    Les effectifs des Tourterelles des bois se sont effondrés ces dernières années. Dans plusieurs pays, cette espèce est considérée comme menacées. Je suis contre le décret prévu qui autorise de la chasse de 30 000 tourterelles des bois. J’exige la suspension totale de sa chasse (quota de chasse = 0,1).

  •  Protection de la tourterelle des bois, par Zirrelli , le 25 juillet 2019 à 16h36

    Cette espèce doit être protégée afin d’être préservée.
    L’exception de la loi française en Europe est inacceptable. Des sommes colossales sont également à payer à cause des dérives des chasseurs et ce sont les contribuables français qui les paient. C’est inacceptable.

  •  Non au projet de chasse aux tourterelles des bois , par Monique Poncet-Montange , le 25 juillet 2019 à 16h34

    Les oiseaux sont indispensables à l’environnement et à notre bien-être. Je refuse que soit autorisée la chasse aux oiseaux d’espèces en danger de disparition, comme la tourterelle des bois .

  •  Non à ce projet, par Leïla , le 25 juillet 2019 à 16h34

    Il faut instaurer un quota zéro !
    C’est une espèce en fort déclin

  •  Tourterelle, par Vollet Céline , le 25 juillet 2019 à 16h33

    Plus assez d’oiseaux ! Non au prélèvement
    Merci

  •  Non à ce projet, par Gelly , le 25 juillet 2019 à 16h33

    Non à ce projet de prélèvement de tourterelle des bois.
    Il faut suivre les conclusions du comité d’experts. Il faut suivre les conclusions scientifiques.
    Sinon, à quoi ça sert ?