EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif à la chasse de la tourterelle des bois en France métropolitaine pendant la saison 2019-2020

Du 03/07/2019 au 25/07/2019 - 11070 commentaires

{}
Le projet d’arrêté soumis à la présente consultation du public fixe un prélèvement de 30 000 tourterelles des bois pour la saison cynégétique 2019-2020, et prévoit des modalités nouvelles de transmission des données.

{}
Au niveau international, la tourterelle des bois a vu son statut sur la liste rouge UICN passer de préoccupation mineure à vulnérable en 2015 (Birdlife 2017). A l’échelle de l’Europe, l’espèce est classée comme vulnérable et les effectifs sont en déclin (-78% entre 1980 et 2015, Birdlife international 2015). Ce déclin apparaît comme particulièrement prononcé sur la voie de migration occidentale dont fait partie la France.

La population nicheuse de tourterelle des bois (Streptopelia turtur), estimée en 2009 entre 397 000 et 480 000 couples, a diminué de 48% entre 1989 et 2015 et de 44% sur les 10 dernières années. Cette tendance à la baisse, due en grande partie à la disparition des habitats de l’espèce, est aussi observée pour les oiseaux non nicheurs ou migrateurs.

L’objectif du plan d’action international pour la conservation de la tourterelle des bois, est de rétablir le statut de population de la tourterelle des bois européenne, actuellement classée vulnérable (VU) dans la liste rouge de l’UICN.
Au niveau européen, la Commission européenne souhaite mettre en place une gestion adaptative de la tourterelle des bois visant à élaborer un cadre de modélisation de la gestion adaptative de la chasse, pour chaque voie de migration.

Le ministre en charge de l’écologie a mis en place en janvier 2019 un comité d’experts sur la gestion adaptative. Il a demandé à ce comité de lui fournir un avis relatif à la gestion de la tourterelle des bois.

Dans son avis en date du 13 mai 2019, le Comité d’experts a préconisé deux scenarios :
- la mise en place temporaire de quotas de prélèvement fixés à 0, afin de maximiser les chances d’une stabilisation des effectifs à court terme
- un scénario à 1,3% soit un prélèvement de 18 300 oiseaux qui correspond à 50% de la valeur maximale estimée comme soutenable par les modèles démographiques.

Actuellement la tourterelle des bois est prélevée en France sans restriction. Le tableau de la saison de chasse 2013-2014 a été évalué à environ 92 000 individus par l’Enquête Nationale sur les Tableaux de Chasse à Tir publiée par l’ONCFS en 2016. Ce tableau de chasse est inférieur à celui des pays d’Europe du sud où l’espèce est chassée (Portugal : 110 000, Bulgarie : 145 000, Italie : 250-350 000, Grèce : 300-600 000, Espagne : 440-800 000).

Le projet d’arrêté soumis à la présente consultation du public fixe un prélèvement de 30 000 tourterelles des bois pour la saison cynégétique 2019-2020.
Les chasseurs sont tenus de transmettre les données de prélèvements à l’aide de l’application mobile Chassadapt mise à disposition gratuitement par la fédération nationale des chasseurs.
Pour améliorer la connaissance, les chasseurs doivent envoyer une aile de l’oiseau prélevé à l’ONCFS.

Ce projet a fait l’objet d’un vote favorable lors du Conseil national de la chasse et de la faune sauvage (comité consultatif rassemblant des représentants de chasseurs, des acteurs scientifiques et associatifs) du 2 juillet 2019.

En pièce jointe, la synthèse de la consultation du public, les motifs de la décision retenue suite à cette consultation, ainsi que le texte publié au journal officiel (JO) de la République française


Télécharger :

Commentaires
  •  DEFAVORABLE !, par SANE Fabien , le 4 juillet 2019 à 12h32

    On ne chasse pas une espèce qui a perdu 85% de ses effectifs en 40 dernières années, ceci en pleine crise biologique mondiale !
    Ce projet d’arrêté est une aberration et montre à quel point le monde de la chasse est incapable de s’autoréguler et est incompétent en matière de préservation du patrimoinbe biologique commun.

  •  Favorable, par Laurent , le 4 juillet 2019 à 12h24

    Populationsà suivre malgré tout.

  •  La tourterelle des bois, par HOLDER , le 4 juillet 2019 à 11h57

    La population de tourterelle des bois a chuté de 85% depuis 1980, la commission européenne a proposé la mise en place d’un moratoire sur la chasse de cette espèce au niveau européen. Membre de cette commission, la France se doit de respecter son statut.

  •  Pour un arrêt de la chasse à la tourterelle des bois, par Jean Noël Ballot , le 4 juillet 2019 à 11h38

    Les populations de tourterelles des bois sont classées vulnérables.
    Un pays ne peux se targuer de vouloir protéger la biodiversité et continuer d’autoriser la chasse d’espèces en fort déclin sous la pressions de lobbys irresponsables qui n’ont d’autres objectifs que de satisfaire leur passion égoïste au détriment du bien commun.
    Il est temps de réduire drastiquement le nombre d’espèces chassables en France.

  •  projet d’arrêté relatif à la chasse des tourterelles des bois, par ANDRE , le 4 juillet 2019 à 11h36

    NON NON ET NON...... QUE L’ON RETIRE LES TOURTERELLES DES BOIS DE LA LISTE.. COMME TOUS LES AUTRES ANIMAUX D’AILLEURS.

  •  avis défavorable , par Lhuillier Robin , le 4 juillet 2019 à 11h33

    je suis absolument contre cette autorisation de chasse d’une espèce en déclin . Quelle aberration ! En plus du problème de conservation des espèces les chasseurs créent des vrais problème s de diplomatie en s’appropriant un patrimoine mondial vivant qui malheureusement passe par la France lors de ses migrations et de ses hivernages...Quelle ironie de parler de "gestion adaptative ",on ne demande pas aux chasseurs de gérer quoi que ce soit de toutes façon ils en sont incapables (cf sanglier) et tentent vainement je l’espère de trouver une sorte de caution scientifique pour justifier leur loisir. La base de la gestion d’une espèce c’est d’arrêter de la tirer quand elle es en déclin...

  •  STOP à la chasse aux tourterelles des bois, par Waeffler , le 4 juillet 2019 à 11h26

    La Tourterelle des bois doivent être sortie des la liste des espèces chassables et être strictement protégées en France.

  •  Contre ce projet, par Rafael Munoz , le 4 juillet 2019 à 11h13

    Je suis contre ce projet qui va à contre-sens de la protection de la biodiversité.

    La tourterelle des bois a perdu 80% de ses effectifs. Elle est inscrite sur la liste rouge de l’UICN comme une espèce en danger au niveau mondial.

    Aucune « gestion adaptative » permettent de laisser chasser 30.000 oiseaux cette année encore ne peut être justifiée.

    Petit rappel : l’avis du Conseil d’experts de la gestion adaptative (CEGA) créé à cet effet, avait recommandé de suspendre la chasse, et de la demande de moratoire faite par l’Europe aux Etats membres en 2018.

  •  Favorable à un quota de prélèvement , par Fauconnier , le 4 juillet 2019 à 11h08

    Les quotas de prélèvement permet une gestion adaptée à l’évolution des populations et des éventuels dégâts causés par les différentes espèces .

  •  Non, par sylvie de Comte , le 4 juillet 2019 à 11h06

    Ce projet d’arreté est un non sens complet ! le comité d’expert a fixé 2 scénarios et le projet est de doubler le scenario le plus excessif (prélèvement de 18 300 oiseaux qui correspond à 50% de la valeur maximale estimée comme soutenable par les modèles démographiques) !!!
    Le gouvernement voudrait éradiquer la tourterelle des bois qu’il ne ferait pas différemment ! les chasseurs doivent déclarer leur prélèvement (qui contrôle?), et envoyer une aile....Là, on touche le fond.
    Le CNCFS est noyauté par les chasseurs et je me doute bien que son avis est favorable.
    Ce projet d’arreté est dans la ligne de gouvernement qui joue au champion de la terre et qui, dans les faits, ne cesse d’encourager la pratique de la chasse dans ce qu’elle a de plus destructeur
    Je suis scandalisée et je demande fermement que ce ministre arrete de se moquer des citoyens qui ne chassent pas et tienne enfin compte de l’opinion publique et du résultat des consultations

  •  Arrêt de la chasse à la tourterelle des bois, par François Moutou, docteur vétérinaire , le 4 juillet 2019 à 11h05

    Comment réunir un comité d’experts, reconnus au niveau national et international, proposant un quota 0 et afficher un tel projet d’arrêté ? Quels sont les intérêts majeurs et généraux pour l’ensemble du pays qui justifient une telle proposition d’un côté, un tel déni de la démarche scientifique de l’autre ?
    Les données biologiques sont tristement connues, depuis des années, le statut défavorable de l’espèce est acté. Veut-on accélérer le processus de régression de l’espèce en France ?
    Il serait temps de donner un signal fort indiquant que l’urgence écologique régulièrement citée est enfin prise en compte. Le gouvernement doit aller au-delà des mots, des intentions, il faut des faits. Il en va de sa crédibilité. Quel autre enjeu à ce niveau ?

  •  Arrêt de la chasse à la tourterelle des bois., par Joncour , le 4 juillet 2019 à 11h02

    La tourterelle des bois à quasiment disparu du Centre - Bretagne en 10 ans. La chasse aberrante de l’espèce en migration vers ses sites de reproduction EN MAI est un des facteurs qui ont contribué à sa quasi extinction. A ceci s’ajoute monoculture et baisse de biodiversite.

  •  AVIS FAVORABLE, par Jmax BERTOUT , le 4 juillet 2019 à 11h00

    Je suis totalement pour cet arrêté. Pas de modification par rapport à l’an dernier et suivi en temps réel des prélèvemnts grace à l’application chassadapt.

    Très bonne évolution de la gestion.

  •  Arrêt de la chasse à la tourterelle des bois., par Joncour , le 4 juillet 2019 à 10h46

    Disparue du Centre Bretagne en 10 ans.

  •  Guy du Conseil départemental de la chasse et de la faune sauvage des Côtes d’Armor, par Joncour , le 4 juillet 2019 à 10h41

    Pour un long moratoire concernant la chasse à la tourterelle des bois qui a complètement disparu en 10 ans du Centre - Bretagne. Le tir de reproducteurs potentiels en Mai du côté de la Gironde -aberration !- n’a pas favorisé l’espèce. Protection totale ! PS : Où en est la campagne de baguage des colombides où L’ON CES était très investi ?

  •  Contre la chasse de la Tourterelle des bois, par AnimNat , le 4 juillet 2019 à 10h34

    Je suis contre cet arrêté permettant la chasse de la Tourterelle des bois. Les populations de cette espèce ne se portent pas bien, surtout dans certains départements. Il faut arrêter de vouloir chasser toujours plus d’espèces ! surtout si celles-ci ne causent pas de dégâts, pourquoi vouloir en prélever ???
    Dans le contexte actuel d’érosion de la biodiversité, pour laquelle des moyens sont mis en place pour préserver la nature, n’est-ce pas un peu contradictoire de proposer un tel arrêté ? Quelle honte ...

  •  Pour une chasse résonné , par Alexpaca , le 4 juillet 2019 à 10h29

    Il vaut mieux pratiquer une chasse raisonné et l adaptation de quotas en fonction de la démographie de la tourterelle des bois

  •  Pour, par Alex , le 4 juillet 2019 à 10h06

    Pour un prélèvement de 30 000 tourterelles des bois pour la saison cynégétique 2019-2020

  •  Pour un quota pour préserver les ressources , par Damien , le 4 juillet 2019 à 09h56

    Je suis pour un quota de prélèvement de la tourterelle des bois mais qui au vue des prélèvements hors France devrais être étendu au autre pays de l’UE qui font beaucoup plus de mal que nous .

  •  Projet quota prélèvements espèce tourterelle des bois , par Huguet , le 4 juillet 2019 à 09h47

    Je suis pour la chasse de la tourterelle des bois avec la mise en place d’un quota de 30000 oiseaux pour la saison 2019-2020.