EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif à la chasse de la tourterelle des bois en France métropolitaine pendant la saison 2019-2020

Du 03/07/2019 au 25/07/2019 - 11070 commentaires

{}
Le projet d’arrêté soumis à la présente consultation du public fixe un prélèvement de 30 000 tourterelles des bois pour la saison cynégétique 2019-2020, et prévoit des modalités nouvelles de transmission des données.

{}
Au niveau international, la tourterelle des bois a vu son statut sur la liste rouge UICN passer de préoccupation mineure à vulnérable en 2015 (Birdlife 2017). A l’échelle de l’Europe, l’espèce est classée comme vulnérable et les effectifs sont en déclin (-78% entre 1980 et 2015, Birdlife international 2015). Ce déclin apparaît comme particulièrement prononcé sur la voie de migration occidentale dont fait partie la France.

La population nicheuse de tourterelle des bois (Streptopelia turtur), estimée en 2009 entre 397 000 et 480 000 couples, a diminué de 48% entre 1989 et 2015 et de 44% sur les 10 dernières années. Cette tendance à la baisse, due en grande partie à la disparition des habitats de l’espèce, est aussi observée pour les oiseaux non nicheurs ou migrateurs.

L’objectif du plan d’action international pour la conservation de la tourterelle des bois, est de rétablir le statut de population de la tourterelle des bois européenne, actuellement classée vulnérable (VU) dans la liste rouge de l’UICN.
Au niveau européen, la Commission européenne souhaite mettre en place une gestion adaptative de la tourterelle des bois visant à élaborer un cadre de modélisation de la gestion adaptative de la chasse, pour chaque voie de migration.

Le ministre en charge de l’écologie a mis en place en janvier 2019 un comité d’experts sur la gestion adaptative. Il a demandé à ce comité de lui fournir un avis relatif à la gestion de la tourterelle des bois.

Dans son avis en date du 13 mai 2019, le Comité d’experts a préconisé deux scenarios :
- la mise en place temporaire de quotas de prélèvement fixés à 0, afin de maximiser les chances d’une stabilisation des effectifs à court terme
- un scénario à 1,3% soit un prélèvement de 18 300 oiseaux qui correspond à 50% de la valeur maximale estimée comme soutenable par les modèles démographiques.

Actuellement la tourterelle des bois est prélevée en France sans restriction. Le tableau de la saison de chasse 2013-2014 a été évalué à environ 92 000 individus par l’Enquête Nationale sur les Tableaux de Chasse à Tir publiée par l’ONCFS en 2016. Ce tableau de chasse est inférieur à celui des pays d’Europe du sud où l’espèce est chassée (Portugal : 110 000, Bulgarie : 145 000, Italie : 250-350 000, Grèce : 300-600 000, Espagne : 440-800 000).

Le projet d’arrêté soumis à la présente consultation du public fixe un prélèvement de 30 000 tourterelles des bois pour la saison cynégétique 2019-2020.
Les chasseurs sont tenus de transmettre les données de prélèvements à l’aide de l’application mobile Chassadapt mise à disposition gratuitement par la fédération nationale des chasseurs.
Pour améliorer la connaissance, les chasseurs doivent envoyer une aile de l’oiseau prélevé à l’ONCFS.

Ce projet a fait l’objet d’un vote favorable lors du Conseil national de la chasse et de la faune sauvage (comité consultatif rassemblant des représentants de chasseurs, des acteurs scientifiques et associatifs) du 2 juillet 2019.

En pièce jointe, la synthèse de la consultation du public, les motifs de la décision retenue suite à cette consultation, ainsi que le texte publié au journal officiel (JO) de la République française


Télécharger :

Commentaires
  •  mesures de protection étendues pour la Tourterelle des bois, par Cordier , le 4 juillet 2019 à 14h06

    le prélèvement par la chasse d’un tiers de l’effectif de cette espèce menacée est aberrant. je sui contre le projet d’arrêté.

  •  Pour, par Christophe , le 4 juillet 2019 à 14h05

    Favorable à la chasse de la tourterelle des bois.

  •  Contre la chasse de la tourterelle des bois, par Gys Michel , le 4 juillet 2019 à 14h04

    Les données scientifiques sur l’évolution défavorable des populations abondent.
    Un comité d’experts propose un prélèvement à 0.
    Malgré cela, le ministre propose un prélèvement de 30000.
    J’avoue que la position est incompréhensible.
    A quoi servent les suivis d’espèce et les comités d’experts si ensuite il est décidé d’ignorer les données et les préconisations ? Ce sont ces attitudes qui rendent non crédibles les actions du Ministère. Alors Monsieur le Ministre, merci d’interdire la chasse à la tourterelle des bois, espèce classée vulnérable et d’agir pour la restauration des habitats détruits par l’agriculture intensive et la disparition des haies bocagères.

  •  un non-sens... , le 4 juillet 2019 à 13h57

    Le comité d’experts préconise un quota de 0 prélèvement, ou au pire de 18300 prélèvements , et le projet d’arrêté part sur une base de 30000 prélèvements ! La France doit prendre ses responsabilités et suivre a minima les recommandations du comité d’expert !

  •  Arrêt de la chasse, par IACONELLI , le 4 juillet 2019 à 13h50

    Il faut absolument protéger la tourterelle des bois
    Et arrêter de la chasser

  •  Je suis opposé à la chasse de la Tourterelle des bois en France, par Hugo , le 4 juillet 2019 à 13h47

    Le « comité d’experts pour la gestion adaptative », qui conseille le ministre de la transition écologique, recommande un moratoire complet sur la chasse de la tourterelle des bois. Le statu de conservation de l’espèce est classé « vulnérables » en France. L’étude du très fort déclin de la tourterelle des bois, dont la population a chuté de 85% depuis 1980, a mené la Commission européenne à proposer un moratoire sur la chasse de cette espèce au niveau européen.

  •  Contre l’autorisation de tir de 30000 tourterelles des bois, par Louis , le 4 juillet 2019 à 13h34

    La tourterelle des bois est sur la liste rouge de l’UICN et Vulnérable selon la liste rouge française. Sa population mondiale connaît un déclin catastrophique : -85% depuis 1980, selon des chiffres incontestables ! Pour ces raisons, le Comité d’Expert pour la Gestion Adaptative mandaté par l’état (et dont un tiers des membres sont des chasseurs) a OFFICIELLEMENT recommandé un quota zéro. Cet arrêté autorisant le tir de 30 000 oiseaux est donc pris sous la pression d’un lobbying intense de la FDC et en dépit des faits scientifiques, du principe de précaution, de la mission de protection de la biodiversité de l’état, et pour finir, du bon sens. Il faut cesser une bonne fois pour toutes la chasse de la tourterelle des bois.

  •  Pour le prelevemént raisonné, par Rendu , le 4 juillet 2019 à 13h34

    Pour ce prelevemént àvec quota

  •  CONTRE, par Benoit Marchadour , le 4 juillet 2019 à 13h33

    Contre cet arrêté, les espèces vulnérables menacées n’ont pas besoin de subir d’autres pressions telles que la chasse !

  •  Chasse adaptative, par Ribaud pascal , le 4 juillet 2019 à 13h32

    Bonjour,

    Dans une démarche d’une gestion adaptative de la chasse et compte tenu de l’avis du conseil, je suis favorable.
    j’aimerai que dans cette démarche les éspèces dont les populations ont fortement augmentées (il y en a mais on en parle peu.. ex oies))cela s’applique aussi si le conseil émet un avis favorable ceci en dehors de toute polémique ..
    par contre , origines de la diminution ? J’en voyais tous les ans (milieu bocager polyculture élevage ) mais elles ont disparues depuis que le nombre d’agriculteur à baisser (moins de culture ou elles se nourrissaient et beaucoup plus de maisons.. attention à l’urbanisation ...)
    cdlt

  •  Contre le prélévement - demande de moratoire total sur la chasse de la tourterelle des bois, par Rolin Catherine , le 4 juillet 2019 à 13h24

    J’émets un avis défavorable au prélévement et demande de moratoire total (minimum 5 ans) sur la chasse de la tourterelle des bois.

    Espéce menacée et en fort déclin

  •  Défavorable, par Angela , le 4 juillet 2019 à 13h23

    Il est urgent que l’homme arrête de tuer les espèces qu’elles quelles soient ! Il en va de la survie de la planète et de la sienne ! Les lobbies de chasse n’ont aucun autre intérêt que financier (on le voit avec le développement volontaire des sangliers pour ensuite justifier la hausse des cartes de chasse et le recours massif à leur mise à mort), la nature leur importe peu, cela doit cesser.

  •  Défavorable, par Romain B. , le 4 juillet 2019 à 13h14

    La gestion adaptative d’une espèce ayant perdu plus de 80 % de ses effectifs en 30 ans sera de ne plus la chasser !

  •  Contre, par Alice D , le 4 juillet 2019 à 13h11

    à force de vouloir chasser tout et n’importe quoi sans véritable raison autre que le plaisir de tuer vous passez vraiment pour des rigolos aux yeux du monde ! Petite précision :je ne suis ni végan ni militante mais juste une personne logique. Posez vous les bonnes questions

  •  La Tourterelle des bois en chute libre...., par VERNIER François , le 4 juillet 2019 à 13h09

    Je suis pour une interdiction totale et définitive de la chasse à la Tourterelle des bois. Il y a quelques années encore j’en rencontrais, aujourd’hui il m’est difficile d’en voir...Ce n’est pas parce que les pays voisins prélèvent plus d’individus de cette espèces qu’il faut se "satisfaire" d’un prélèvement moindre. Montrons l’exemple, pour une fois...

  •  Largement pour sous certaines réserves , par Yoyo , le 4 juillet 2019 à 13h04

    Je suis bien sûr favorable cependant les quotas sont largement trop faibles cela représente 1 tourterelle pour 42 chasseurs laissez moi rire en une heure de chasse les quotas seront atteints alors que l année dernière il n y avait aucune contrainte d autant plus nous serons bien sur le seul pays a avoir des quotas pendant ce temps là en Espagne Italie Grèce Bulgarie Roumanie l Afrique du Nord etc des millions et des millions de tourterelles seront chassées voire souvent braconnees sans aucun contrôle protégez les milieux plutôt que de vous acharnez sur la chasse. Les espèces qui continueront d être chassées se porteront sûrement mieux que si elles ne l étaient pas sinon qui se souciera de savoir si il reste des tourterelles ou pas et qui se préoccupera de leur biotope plus personne

  •  Contre la chasse de la tourterelle des bois, par M. Granger , le 4 juillet 2019 à 12h56

    Je suis défavorable à sa chasse. Protéger est nécessaire. Tuer ne l’est pas.
    Assez d’animaux sont tués accidentellement ou intentionnellement.

  •  Chasse à la tourtetelle, par Siffredi , le 4 juillet 2019 à 12h54

    Je suis pour le maintien de la chase à la tourterelle des bois.

  •  Pour un quota zero, par Jean-Christophe Vié , le 4 juillet 2019 à 12h52

    Les populations de tourterelles des bois sont en chute libre et tous les experts sont unanimes. Le texte de l’arrété est d’ailleurs sans équivoque ; il fallait donc oser écrire le chiffre de 30’000 après avoir écrit et lu les premiers paragraphes !

    Un classement dans la catégorie UICN Vulnérable est loin d’être anecdotique (déclin supérieur à 30 % sur 10 ans !). L’Etat paie des chercheurs confirmés pour éclairer sa politique et ignore leur avis au profit de petits intérêts privés alors qu’il n’y a aucun autre enjeu que d’honorer les engagements internationaux de la France concernant l’arrêt du déclin de la biodiversité.

    Dire que les voisins font pire pour justifier une telle décision est indigne, surtout quand on prétend jouer un rôle de leader en matière d’environnement sur la scène internationale.
    L’urgence écologique n’est pas encore à l’ordre du jour semble t-il !

    Devant une situation aussi alarmante, les tourterelles des bois ne doivent faire l’objet d’aucune chasse jusqu’à ce que l’espèce repasse dans la catégorie "Préoccupation mineure"

  •  Je suis pour Le maintien de la chasse a la tourterelle , le 4 juillet 2019 à 12h39

    Je suis pour la chasse a la tourterelle des bois