EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif à la chasse de la tourterelle des bois en France métropolitaine pendant la saison 2019-2020

Du 03/07/2019 au 25/07/2019 - 11070 commentaires


Le projet d’arrêté soumis à la présente consultation du public fixe un prélèvement de 30 000 tourterelles des bois pour la saison cynégétique 2019-2020, et prévoit des modalités nouvelles de transmission des données.


Au niveau international, la tourterelle des bois a vu son statut sur la liste rouge UICN passer de préoccupation mineure à vulnérable en 2015 (Birdlife 2017). A l’échelle de l’Europe, l’espèce est classée comme vulnérable et les effectifs sont en déclin (-78% entre 1980 et 2015, Birdlife international 2015). Ce déclin apparaît comme particulièrement prononcé sur la voie de migration occidentale dont fait partie la France.

La population nicheuse de tourterelle des bois (Streptopelia turtur), estimée en 2009 entre 397 000 et 480 000 couples, a diminué de 48% entre 1989 et 2015 et de 44% sur les 10 dernières années. Cette tendance à la baisse, due en grande partie à la disparition des habitats de l’espèce, est aussi observée pour les oiseaux non nicheurs ou migrateurs.

L’objectif du plan d’action international pour la conservation de la tourterelle des bois, est de rétablir le statut de population de la tourterelle des bois européenne, actuellement classée vulnérable (VU) dans la liste rouge de l’UICN.
Au niveau européen, la Commission européenne souhaite mettre en place une gestion adaptative de la tourterelle des bois visant à élaborer un cadre de modélisation de la gestion adaptative de la chasse, pour chaque voie de migration.

Le ministre en charge de l’écologie a mis en place en janvier 2019 un comité d’experts sur la gestion adaptative. Il a demandé à ce comité de lui fournir un avis relatif à la gestion de la tourterelle des bois.

Dans son avis en date du 13 mai 2019, le Comité d’experts a préconisé deux scenarios :
- la mise en place temporaire de quotas de prélèvement fixés à 0, afin de maximiser les chances d’une stabilisation des effectifs à court terme
- un scénario à 1,3% soit un prélèvement de 18 300 oiseaux qui correspond à 50% de la valeur maximale estimée comme soutenable par les modèles démographiques.

Actuellement la tourterelle des bois est prélevée en France sans restriction. Le tableau de la saison de chasse 2013-2014 a été évalué à environ 92 000 individus par l’Enquête Nationale sur les Tableaux de Chasse à Tir publiée par l’ONCFS en 2016. Ce tableau de chasse est inférieur à celui des pays d’Europe du sud où l’espèce est chassée (Portugal : 110 000, Bulgarie : 145 000, Italie : 250-350 000, Grèce : 300-600 000, Espagne : 440-800 000).

Le projet d’arrêté soumis à la présente consultation du public fixe un prélèvement de 30 000 tourterelles des bois pour la saison cynégétique 2019-2020.
Les chasseurs sont tenus de transmettre les données de prélèvements à l’aide de l’application mobile Chassadapt mise à disposition gratuitement par la fédération nationale des chasseurs.
Pour améliorer la connaissance, les chasseurs doivent envoyer une aile de l’oiseau prélevé à l’ONCFS.

Ce projet a fait l’objet d’un vote favorable lors du Conseil national de la chasse et de la faune sauvage (comité consultatif rassemblant des représentants de chasseurs, des acteurs scientifiques et associatifs) du 2 juillet 2019.

En pièce jointe, la synthèse de la consultation du public, les motifs de la décision retenue suite à cette consultation, ainsi que le texte publié au journal officiel (JO) de la République française


Télécharger :

Commentaires
  •  Avis defavorable, par Zriwil , le 25 juillet 2019 à 23h47

    Je suis défavorable au prélèvement de cette espèce. Étant donné l état de notre biodiversité, cette pratique d’un autre temps doit cesser. L espèce est classé vulnérable dans la liste des espèces menacées. J’ai du mal à saisir la nécessité d’une telle consultation au regard de ce fait.

  •  Non à la chasse des tourterelles des bois, par Evy , le 25 juillet 2019 à 23h46

    Non et encore non à la destruction des espèces sauvages. Qu’est-ce que vous ne comprenez pas dans "effondrement de la biodiversité", "espèces protégées", "espèces en danger" ... ? seuls ce qui détruisent ont le droit de citer, on marche vraiment sur la tête, il est grand temps que çà change.

  •  Contre la chasse aux tourterelles , par Bourges Patricia , le 25 juillet 2019 à 23h45

    Oiseau classé "vulnérable" protégeons tous les oiseaux en général ils sont en nette diminution...stop arrêtez de décider du sort des animaux

  •  Je suis contre la chasse à la tourterelle des bois, par Boulais , le 25 juillet 2019 à 23h44

    Bonjour, il me semble aberrant de continuer à chasser cette espèce alors que ses effectifs sont en nette diminution. Un quota de 0 prélèvement pour les prochaines années doit être appliqué afin de sauvegarder ces oiseaux.

  •  Non au décret prévu qui autorise la chasse de 30 000 Tourterelles des bois, par An Pu , le 25 juillet 2019 à 23h41

    Les effectifs des Tourterelles des bois se sont effondrés ces dernières années. Dans plusieurs pays, cette espèce est considérée comme menacées. Je suis contre le décret prévu qui autorise de la chasse de 30 000 tourterelles des bois. J’exige la suspension totale de sa chasse (quota de chasse = 0).

  •  Avis défavorable, par MAISANS , le 25 juillet 2019 à 23h40

    L’espèce est menacée, elle est classée dans la catégorie « Vulnérable » de la liste des espèces menacées de disparition de l’UICN. Il est donc invraisemblable d’autoriser le moindre prélèvement ! Je demande un quota revu à zéros. Pour que nos enfants aient la chance de connaître ces animaux et pour la préservation de la biodiversité en règle générale.

  •  Pour, par Stéphanie , le 25 juillet 2019 à 23h37

    Je suis pour la chasse de la tourterelle des bois, en instaurant un quatas et le même carnet que l’on possède déjà pour la becasse.

  •  Contre et pour un quota 0 !, par SCHMITT Emmanuel , le 25 juillet 2019 à 23h34

    Je suis sidéré de lire certains commentaires laissés par des "chasseurs de loisir" apparemment plus compétents que les spécialistes, naturalistes, ornithologues qui en toute modestie, auxquels j’appartient. Il est évident que cette espèce ne devrait plus être chassée chez nous. Les chiffres sont catastrophiques, des spécialistes d’Angleterre me confient leur incompréhension totale de la politique française pour la biodiversité. Quand on sait que ces derniers ce démènent corps et âmes pour sauvegarder les dernières Tourterelles des bois de leur pays, c’est rageant. Inutile de rappeler que cette espèce se porte très mal. La destruction des haies, du bocage, l’urbaisation grandissante, les pesticides, les chat domestique, les EEE... Et nous devrions y rajouter la chasse ? Certains osent se plaindrent en émmetant le fait que ce n’est pas l’arrêt de sa chasse qui résoudra le problème ! Non, pas que, mais si nous pouvons éviter de jeter de l’huile sur le feux afin d’éviter l’incendie, alors je préfère faire partie de l’équipe de sauvetage-pompier (scientifiques informés et lucides) que des autres...

    En tant que professionnel de la nature, naturaliste, ayant exercé dans plusieurs institutions sur le terrain, reconnu pour mes compétences, président d’association naturaliste, je suis donc contre le prélèvement quelque soit le nombre de cette espèce et m’oppose strictement à sa chasse. Je ne suis pas antichasse, mais je suis pour le pragmatisme. Certains chasseurs feraient mieux de se montrer réfléchis au lieu de déshonorer leur activité en raison de leur comportement puérile. Quand on ne maîtrise pas un sujet, on s’abstient. Ce n’est pas en défendant la chasse d’une espèce très sensible et menacée que l’on devient les premiers "écologistes de France".

  •  Contre l’autorisation de la chasse de 30 000 tourtrelles des bois, par Christine Emeritzy , le 25 juillet 2019 à 23h33

    Voilà mon opinion : La chasse des tourterelles des bois doit rester défendue. Je suis contre le décret prévu qui permettra la chasse de 30 000 tourterelles des bois.

  •  Je suis favorable, par Grégory Faucon , le 25 juillet 2019 à 23h29

    Je suis favorable à cependant j’emet quelques réserves concernant le quota qui doit être revu à la hausse à savoir 40 000 tourterelles ce qui représente déjà une réduction de plus de 50% des prélèvements des chasseurs français. Il en va de même qu’au point précédent concernant les prélèvements d’ailes.

  •  contre le prélèvement de 30000 Tourterelles des bois, par Katia Lipovoï , le 25 juillet 2019 à 23h27

    A l’heure où la biodiversité disparaît de plus en plus rapidement (faune et flore) j’ai du mal à comprendre que l’on veuille tuer 30 000 Tourterelles des bois, alors que c’est une espèce dont la population diminue de plus en plus.

    Je suis donc contre ce projet qui va encore accroître la disparition d’une espèce... je trouve ce prélèvement inadmissible et incompréhensible !

  •  favorable mais un relèvement des quotas, par cheval , le 25 juillet 2019 à 23h23

    Je suis favorable mais il faut revoir les quotas à la hausse. Etant donné le bon état de conservation de l’espece, 50 000 à 60 0000 oiseaux par an parait largement acceptable

  •  Non à la chasse à la tourterelle des bois, par Maxime Mazi , le 25 juillet 2019 à 23h23

    Il faut instaurer un quota nul (quota=0) concernant ces espèces vulnérables. Notre société fait disparaître de nombreuses espèces à une vitesse folle et c’est aberrant qu’on ne choisisse pas de protéger les espèces vulnérables.
    Montrez que vous êtes vraiment digne de votre titre de "champion de la Terre" et que ce n’est pas juste du greenwashing comme ça semble l’être jusque là

  •  pour un quota zéro prélèvement, par kifounet , le 25 juillet 2019 à 23h21

    Je suis pour un quota zéro prélèvement d’une espèce en mauvais état de conservation.
    En tant que chasseur de petit gibier, je suis atterré par le comportement de nos dirigeants cynégétiques qui s’acharnent à vouloir continuer de chasser des espèces en mauvais état de conservation. Avec de tels raisonnements il ne faut pas s’étonner si nous passons pour de véritables barbares, acharnés à vouloir ferrailler ou flinguer la moindre bestiole jusqu’au dernier exemplaire, en prétextant par exemple la tradition. Même si d’après eux la chasse n’est pas le principal motif du mauvais état de conservation de ces populations d’oiseaux, elle y contribue également. A partir de ce constat tout prélèvement d’un seul spécimen d’une espèce en mauvais état participe au déclin de cette espèce. Quand on revendique la place de 1er écolo de France, la moindre des chose serait d’être à la hauteur de cette revendication. Mais non, on préfère soutenir des gugus qui vont dégommer légalement des espèces menacées à l’étranger parce que soit-disant cela serait bénéfique pour celles-ci, alors qu’on sait très bien que 95 % de l’argent qui en découle tombe dans les poches de quelques mafieux, pendant que la population locale a royalement le droit de récupérer la bidoche abattue. C’est lamentable, nous courrons à notre perte. Et un dernier mot : à bas la chasse à courre, la pire des chasse pour l’image des chasseurs.

  •  Non au décret prévu qui autorise la chasse de 30 000 Tourterelles des bois, par Evelyn Kuttig , le 25 juillet 2019 à 23h21

    Les effectifs des Tourterelles des bois se sont effondrés ces dernières années. Dans plusieurs pays, cette espèce est considérée comme menacées. Je suis contre le décret prévu qui autorise de la chasse de 30 000 tourterelles des bois. J’exige la suspension totale de sa chasse (quota de chasse = 0).

    (Übersetzung : Die Bestände der Turteltaube sind in den letzten Jahren eingebrochen. In mehreren Ländern gilt sie als stark gefährdete Art. Ich bin gegen den geplanten Erlass, mit dem die Jagd auf 30 000 Turteltauben erlaubt werden soll. Ich verlange, dass die Jagd auf Turteltauben definitiv untersagt wird, das heißt, eine Jagdquote von 0 festgesetzt wird.)

  •  chasse des tourterelles , par ARCHER SYLVIE , le 25 juillet 2019 à 23h20

    Je suis pour l’arrêt complet et définitif de toutes chasse .
    La terre n’a plus besoin de prédateurs humains que se soit pour les animaux comme pour les arbres il est urgent de stopper notre activité nuisible .Pour les tourterelles comme pour le reste STOP !

  •  Contre ce projet, par Paolantonacci , le 25 juillet 2019 à 23h20

    Contre cette pratique, formellement opposée

  •  Favorable , par Lio , le 25 juillet 2019 à 23h18

    Favorable pour de multiples raisons cependant une hausse des quotas serait à revoir ou bien un pma journalier.
    Premierement on s aperçoit que la plupart des commentaires défavorables proviennent de personnes originaires de Belgique Allemagne suisse ou bien hollande pourquoi participent ils nous demande t on notre avis sur les décisions de leur pays comme le gazage de centaines de milliers d oies et de canards parce que la bas il ne veulent plus de chasse justement. De plus on s aperçoit que la plupart ne savent même pas faire la différence entre une tourterelle des bois et une turque
    ensuite les quotas ne résoudront rien mettez 18000, 30000 ou 100000 vous ne verrez pas plus ou moins de tourterelles tellement c est minime au regard de la population, déjà en France nous avons une ouverture très retardée qui intervient le dernier samedi d août cette année le 31 août ou 95 pour cent des tourterelles sont déjà parties
    ne cédez pas non plus aux extrémistes animalistes qui s en foutent bien pas mal de savoir si il y a des tourterelles ou pas ils veulent seulement que plus personne ne fasse rien en campagne mais là je pense que la campagne va se réveiller marre de suivre le dictat de quelques extrémistes
    je ne pense pas non plus que la tourterelle des bois est en déclin cela fait plus de vingt ans que je la chasse et les prélèvements sont stables sur la durée avec cependant des irrégularités suivant les années dépendant seulement du jour d ouverture plus elle intervient tard moins il y en a en septembre il ne reste plus que quelques égarés. La liste uicn qui décrit la tourterelle comme étant en déclin est établi notamment par la lpo et mnhn anti chasse notoires c est pour cela qu ils annoncent un déclin vous verrez bientôt ils classeront toutes les espèces en déclin comme ça plus de chasse
    si vous voulez voir plus de tourterelles faites diminuer les pesticides, empêcher le remembrement ou arrachages des haies, préserver les points d eau ou ruisseaux, faites diminuer le bétonnage de nos campagnes...il y en a des choses à faire mais après tout tout cela ne préoccupe que les gens de la campagne dont les chasseurs, pour ceux qui crachent leur haine anti chasse sur le net et les réseaux sociaux pour se faire valoir c est bien le cadet de leur souci

  •  Tourterelle des bois , par JOLLAIN , le 25 juillet 2019 à 23h15

    Non au projet de prélever 30 000 tourterelles des bois. Il faut cesser de chasser la tourterelle des bois.

  •  Nein zum geplanten Erlass, die Jagd auf 30 000 Turteltauben zu erlauben), par Roelf Steendam (from The Netherlands) , le 25 juillet 2019 à 23h13

    Ich befürworte den geplanten Erlass, die Jagd auf die Uferschnepfe auszusetzen. Hierfür ist es notwendig die Jagd für mindestens drei Jahre auszusetzen, damit sich die Bestände dieser gefährdeten Art erholen können.)