EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif à la capture de l’alouette des champs au moyen de pantes et de matoles dans 4 départements de Nouvelle Aquitaine pour la campagne 2019-2020

Du 05/07/2019 au 27/07/2019 - 4770 commentaires

Le projet d’arrêté définit les quotas de prélèvement d’alouettes des champs (Alauda arvensis) autorisés pour la saison 2019-2020 à l’aide de pantes et matoles, moyens de chasse traditionnelle, dans quatre départements : Gironde, Landes, Lot-et-Garonne et Pyrénées-Atlantiques. Ces quotas ont été adaptés pour correspondre le mieux aux prélèvements annuellement réalisés.

{{}}
La France est concernée par plusieurs modes de chasse traditionnelle : la chasse des grives et du merle noir à l’aide de gluaux dans le Sud-est, la chasse de l’Alouette des champs à l’aide de pantes et matoles dans le Sud-ouest, la chasse des grives, merle noir, Vanneau et Pluvier doré à l’aide de filets et tenderies dans les Ardennes.

L’article L. 424-4 du code de l’environnement, reprenant les dispositions de l’article 9 de la directive "oiseaux", prévoit que, pour permettre, dans des conditions strictement contrôlées et de manière sélective, la chasse de certains oiseaux de passage en petites quantités, le Ministre de la Transition écologique et solidaire autorise dans des conditions qu’il détermine l’utilisation des modes et moyens de chasse consacrés par les usages traditionnels, dérogatoires aux moyens généralement autorisés.
Sur cette base, cinq arrêtés ministériels du 17 août 1989 fixent les conditions particulières d’exercice de ces chasses pour l’utilisation de gluaux, de pantes, de matoles et de tenderie.

Ces textes renvoient à des arrêtés ministériels annuels la détermination de quotas par département ainsi que, le cas échéant, « la détermination de spécifications techniques propres à un département ». Dès réception de ces arrêtés ministériels et avant le 1er octobre, date d’ouverture de ces chasses traditionnelles, les préfets prennent les arrêtés d’autorisation individuelle.

Dans le cadre de la réflexion sur la chasse pilotée par le Gouvernement et afin d’assurer la protection de la biodiversité et de mieux prendre en compte la souffrance animale, le ministre a décidé en 2018 de limiter les nouveaux quotas de prélèvements aux captures effectivement réalisées en 2017.

Le projet d’arrêté maintient les quotas pour la saison 2019-2020 dans quatre départements : Gironde, Landes, Lot-et-Garonne et Pyrénées-Atlantiques, au même niveau que ceux de la précédente période de chasse.

Ce projet a fait l’objet d’un vote favorable lors du Conseil national de la chasse et de la faune sauvage (comité consultatif rassemblant des représentants de chasseurs, des acteurs scientifiques et associatifs) du 2 juillet 2019.

Ajout du 3/09/2019 : La synthèse de la consultation du public, les motifs de la décision sont publiés en bas de page, ainsi que les textes publiés au journal officiel de la République française


Télécharger :

Commentaires
  •  Avis favorable, par Cordonnier Serge , le 5 juillet 2019 à 23h32

    Je suis pour le maintien des chasses traditionnelles.

  •  Chasse aux alouettes, par Fred , le 5 juillet 2019 à 23h08

    Que ses chasses traditionnelles durent encore longtemps

  •  contre la chasse des oiseaux, par Pieters Edwige , le 5 juillet 2019 à 23h06

    contre toutes formes de chasse !!!

    les oiseaux diminues d’inquiétantes façon, la faune et la flore sont empoisonnées par les humains .... quand allez vous arrêtez de tout détruire ?
    la sélection se fait de manière naturelle je ne vois pas la finalité de tuer ces oiseaux

  •  Chasse aux pantes de l’ alouette , le 5 juillet 2019 à 23h04

    Longues vie a nos chasse traditionnelle et respect a se bel oiseaux

  •  Alouette , par SANSEBASTIAN , le 5 juillet 2019 à 22h47

    Favorable à la chasse à l’alouettes le 5/07/2019

  •  Chasse des alouettes aux pantes. , par ALCARAZ , le 5 juillet 2019 à 22h26

    Favorable à cette chasse traditionnelle du sud ouest.

  •  Les oiseaux disparaissent. Contre la chasse., par Michelle Tirone , le 5 juillet 2019 à 22h07

    L’humain continue à détruire de toutes les manières possibles, pesticides, destruction de l’habitat des animaux sauvages, chasses cruelles.
    Montrons que l’humain est devenu un animal vraiment supérieur en n’occasionnant pas de souffrance aux autres animaux.
    La chasse est décrite par la Fédération Nationale comme un loisir et non plus comme une nécessité.
    Tuer ne peut pas être un loisir.

  •  Quota chasse traditionnelle aux alouettes 2019, par SARASQUETA , le 5 juillet 2019 à 22h05

    je pour le soutien de ces chasses traditionnelles .

  •  il n’y a plus d’allouettes, par noizet , le 5 juillet 2019 à 22h02

    cota ou pas, les alouettes sont en voie de disparition depuis 1976 et le début des traitements mis en place dans les grandes plaines du nord de la France ! C’est par centaines que gamin nous les récupérions dans les plaines céréalière devenues dessert aujourd’hui. Il n’y a plus d’alouettes alors cota ou pas l’homme politique et les fédérations de chasse ne s’attaquent pas aux véritables problèmes "la pollution chimique de nos plaines et de notre nourriture" Pauvre monde d’autruches politicofinanciére

  •  Pour le maintien de ces chasses traditionnelles, par Blanc , le 5 juillet 2019 à 22h01

    Une fois de plus, les effectifs de cette espèce sont sous évalués par certaines associations de protection de la nature pour interdire cette chasse à terme, donc je suis pour le maintien de ces chasses traditionnelles.

  •  oui à une chasse traditionnelle., par LAFFITTE JD , le 5 juillet 2019 à 21h53

    Cette chasse ne concerne qu’une poignée de passionnés qui perpétuent des traditions ancestrales et dont les captures sont insignifiantes.
    A l’heure ou l’on défend les arts, langues et traditions populaires, il serait inconcevable d’exterminer ces derniers représentants de la chasse paysanne du Sud-ouest. Cette tradition va s’éteindre avec ses derniers représentants. Soyez patients et laissez les vieillir en paix !......

  •  maintien chasses traditionnels, par narvarte , le 5 juillet 2019 à 21h49

    bonjour ,
    je suis pour le maintien des chasses traditionnels..
    prélévements dérisoires

  •  Assez de la chasse !, par Anne , le 5 juillet 2019 à 21h46

    Il serait grand temps de se débarrasser de toutes ces "traditions" cruelles qui n’ont aucun sens ! Les humains seraient bien inspirés de défendre les oiseaux contre ces pratiques d’un autre temps. Ces chasses sont une honte pour la France toujours à la traîne lorsqu’il s’agit de défendre les animaux.

  •  Avis très défavorable , le 5 juillet 2019 à 21h39

    Avis très défavorable à ce projet non sélectif et totalement en opposition avec la situation d’effondrement de la biodiversité.

  •  Pour un moratoire total, par Olivier Le Gall , le 5 juillet 2019 à 21h37

    "Ces quotas ont été adaptés pour correspondre le mieux aux prélèvements annuellement réalisés". On prend la question à l’envers : le principe de la durabilité voudrait qu’on n’adapte pas les quotas aux prélèvement habituellement réalisés mais à la dynamique de l’espèce. Or l’espèce est en fort déclin en France, comme ailleurs en Europe, avec -25% en 18 ans selon le Museum : http://www.vigienature.fr/fr/alouette-champs-3368.
    La sagesse voudrait que la chasse aux alouettes fasse l’objet d’un moratoire total pendant au moins quelques années, tous modes de chasse confondus, plutôt que d’un quota portant sur un mode de chasse dérogatoire qui s’ajoute aux mortalités hors-quota au fusil !

  •  Projet d’arrêté relatif à la capture de l’alouette des champs au moyen de pantes et de matoles dans 4 départements de Nouvelle Aquitaine pour la campagne 2019-2020, par Damien , le 5 juillet 2019 à 21h31

    Je suis pour la chasse aux alouettes

  •  Projet d’arrêté relatif à la capture de l’alouette des champs au moyen de pantes et de matoles dans 4 départements de Nouvelle Aquitaine pour la campagne 2019-2020, par GENDRE , le 5 juillet 2019 à 21h17

    dans un contexte où la biodiversité s’effondre, pour faire plaisir à de pseudo-électeurs chasseurs, c’est ouvert. Une honte que dans ce pays l’écologie reste un sujet à la traine au détriment de la nature, de la vie, de nos enfants. Je suis contre toute forme de chasse sur notre territoire.

  •  Chasse a l’alouette respect de nos traditions, par MUTIO FRANCOIS , le 5 juillet 2019 à 21h13

    Bonjour
    Respect et bonne continuation de cette chasse traditionnelle qui n ’ impacte en rien la reproduction de ce bel oiseau.

  •  Stop à la chasse aux Alouettes !, par Héroguel Clément , le 5 juillet 2019 à 21h10

    L’Alouette des champs est une espèces d’oiseaux en fort déclin. Le suivi STOC EPS à l’échelle de la France et à mon échelle aussi le montre.
    Il faut accepter que malgré que cette espèce soit encore bien présente lors des passages post et pré nuptiales, il faille stopper sa chasse.

  •  Oui a la chasse a l ’ alouette, par Clement , le 5 juillet 2019 à 21h02

    Je suis pour la chasse a l ’ alouette .
    Cette chasse fait partie des chasses traditionnelles et impacte peu
    sur l’équilibre de cette espèce .