EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif à la capture de l’alouette des champs au moyen de pantes et de matoles dans 4 départements de Nouvelle Aquitaine pour la campagne 2019-2020

Du 05/07/2019 au 27/07/2019 - 4770 commentaires

Le projet d’arrêté définit les quotas de prélèvement d’alouettes des champs (Alauda arvensis) autorisés pour la saison 2019-2020 à l’aide de pantes et matoles, moyens de chasse traditionnelle, dans quatre départements : Gironde, Landes, Lot-et-Garonne et Pyrénées-Atlantiques. Ces quotas ont été adaptés pour correspondre le mieux aux prélèvements annuellement réalisés.

{{}}
La France est concernée par plusieurs modes de chasse traditionnelle : la chasse des grives et du merle noir à l’aide de gluaux dans le Sud-est, la chasse de l’Alouette des champs à l’aide de pantes et matoles dans le Sud-ouest, la chasse des grives, merle noir, Vanneau et Pluvier doré à l’aide de filets et tenderies dans les Ardennes.

L’article L. 424-4 du code de l’environnement, reprenant les dispositions de l’article 9 de la directive "oiseaux", prévoit que, pour permettre, dans des conditions strictement contrôlées et de manière sélective, la chasse de certains oiseaux de passage en petites quantités, le Ministre de la Transition écologique et solidaire autorise dans des conditions qu’il détermine l’utilisation des modes et moyens de chasse consacrés par les usages traditionnels, dérogatoires aux moyens généralement autorisés.
Sur cette base, cinq arrêtés ministériels du 17 août 1989 fixent les conditions particulières d’exercice de ces chasses pour l’utilisation de gluaux, de pantes, de matoles et de tenderie.

Ces textes renvoient à des arrêtés ministériels annuels la détermination de quotas par département ainsi que, le cas échéant, « la détermination de spécifications techniques propres à un département ». Dès réception de ces arrêtés ministériels et avant le 1er octobre, date d’ouverture de ces chasses traditionnelles, les préfets prennent les arrêtés d’autorisation individuelle.

Dans le cadre de la réflexion sur la chasse pilotée par le Gouvernement et afin d’assurer la protection de la biodiversité et de mieux prendre en compte la souffrance animale, le ministre a décidé en 2018 de limiter les nouveaux quotas de prélèvements aux captures effectivement réalisées en 2017.

Le projet d’arrêté maintient les quotas pour la saison 2019-2020 dans quatre départements : Gironde, Landes, Lot-et-Garonne et Pyrénées-Atlantiques, au même niveau que ceux de la précédente période de chasse.

Ce projet a fait l’objet d’un vote favorable lors du Conseil national de la chasse et de la faune sauvage (comité consultatif rassemblant des représentants de chasseurs, des acteurs scientifiques et associatifs) du 2 juillet 2019.

Ajout du 3/09/2019 : La synthèse de la consultation du public, les motifs de la décision sont publiés en bas de page, ainsi que les textes publiés au journal officiel de la République française


Télécharger :

Commentaires
  •  Accord sur le projet d’arrêté , par Jean Pierre PAPON , le 8 juillet 2019 à 09h46

    Je suis d’accord avec le projet

  •  Favorable, par pierre descazeaux castets , le 8 juillet 2019 à 09h44

    Je suis favorable au maintient de ces chasses qui sont un lien intergénérationnel. Oui aux chasses traditionnelles !!!!

  •  Oui à la chasse des alouettes , par VIDAL , le 8 juillet 2019 à 09h44

    Oui à la chasse des alouettes le prélèvement est faible, ce n’est pas là le vrai problème pour ce bel oiseau !

  •  Alouette , par Hontebeyrie , le 8 juillet 2019 à 09h39

    Oui à la chasse de l’alouette . Les populations sont bonne . Les quotas peuvent augmenter

  •  Chasse, par Landes , le 8 juillet 2019 à 09h38

    Je suis pour la chasse aux pentes à l alouettes

  •  Alouette , par Hontebeyrie , le 8 juillet 2019 à 09h37

    Oui à la chasse de l’alouette . Les populations sont bonne .

  •  Oui aux chasses traditionnelles , par Alex , le 8 juillet 2019 à 09h37

    Pour le maintient de la chasse traditionnelle aux alouettes et toutes autres chasses traditionnelles.Les populations actuelle nous le permette , nous sommes les premiers sur le terrain. Vive la chasse

  •  Favorable , par Thomas , le 8 juillet 2019 à 09h36

    Oui à cette chasse traditionnelle

  •  Les traditions au musée !, par GILLET-CHAULET , le 8 juillet 2019 à 09h32

    Non à la capture de l’alouette des champs au moyen de pantes et de matoles ! Les traditions cruelles sont à verser au musée ; elles ne peuvent justifier d’imposer des souffrances à des êtres vivants alors que, par ailleurs, on dénonce la chute de la biodiversité.

  •  Oui à la gestion adaptative ! , le 8 juillet 2019 à 09h32

    La chasse des alouettes n’est pas de nature à remettre en question l’état des populations !!

    Oui à cette proposition de quotas et arrêtons la démagogie !!!

    Quand le Ministère va s’intéresser aux problèmes agricoles ???

  •  Pour un prélèvement raisonné, par artanet , le 8 juillet 2019 à 09h19

    les quotas proposés par le Ministère sont bien en dessous des possibilités que laissent les populations d’alouette des champs.

    Pour autant, je suis très favorable au maintien de ces chasses locales et coutumières qui n’ont rien à voir avec la disparition des espèces à l’inverse des politiques publiques agricoles actuelles !!

    Je suis pour cette proposition de quota !!

  •  non a cette chasse, par stephane burlop , le 8 juillet 2019 à 08h40

    Je suis contre cette chasse. Oui a la biodiversité.

  •  Et la biodiversité ?, par Vignier , le 8 juillet 2019 à 08h33

    Combien d’espèces comptez-vous laisser vivre ? Sans parler de la cruauté inutile et inhumaine.

  •  Quota chass traditionnelle aux alouettes 2019, par Mr Lafargue , le 8 juillet 2019 à 08h10

    Il faut et on ce doit de conserver cette chasse traditionnelle de pentes aux Alouettes. C’est encore un rare moment a passer avec des proches et une chasse a partager, pour les jeunes. A perdurer !

  •  OUI au chasse traditionnelles !!!!!!!!!!!!, par duc , le 8 juillet 2019 à 07h01

    Et à toutes les chasses aussi bien sur !
    OUI ,continuons à vivre comme bon nous semble à la campagne .
    Les gens des villes , n’ont qu’a continuer à bouffer leur merde de mac do , à promener leur toutous , à se balader en trottinette électrique ,et à bouffer leur pollution .
    Merde ! laissez nous vivre comme on veux à la campagne !!!!

  •  Avis favorable, par Goudin , le 8 juillet 2019 à 01h30

    Ce projet me paraît fort raisonnable et équilibré, j’y suis donc totalement favorable, tout comme l’ont été les représentants de chasseurs et les acteurs scientifiques et associatifs lors de leur vote au Conseil national de la chasse et de la faune sauvage le 2 juillet 2019.

  •  Favorable a la chasse traditionnelle de l’alouette des champs, par yvon , le 8 juillet 2019 à 00h07

    les tradition doivent être conserve car ce mode de chasse plus folklorique que destructeur fait partie des mode de chasse invente par nos ancetres et ne nuise pas a la conservation de l’espece.

  •  Oui aux chasses traditionnelles. , par Grégory , le 7 juillet 2019 à 23h05

    N’en déplaise à certains mais je préfère passer mon temps dans les bois et les champs plutôt que de faire de la préservation d’espèces dans un gros 4x4 qui ne verra rien d’autre le goudron de vos villes polluées. Par pitié occupez vous de votre toutou à sa mémère et mangez vos carottes polonaises "bio".merci par avance pour votre assourdissant silence et arrêter de gesticuler pour rien :vous réchauffer la planète.

  •  AVIS FAVORABLE , le 7 juillet 2019 à 22h57

    Je suis pour le maintien de cette chasse traditionnelle encadrée par un quota.

  •  Contre, par Laurent , le 7 juillet 2019 à 22h53

    Je suis contre ces chasses arriérées et non sélectives.