EAU ET BIODIVERSITÉ
 

projet d’arrêté relatif à l’usage des appeaux et appelants pour la chasse du gibier d’eau en Martinique

Du 26/07/2019 au 16/08/2019 - 2339 commentaires

{}
Afin de répondre à une demande de la fédération des chasseurs de Martinique, ce projet d’arrêté décrit les modalités d’utilisation des appeaux et appelants pour la chasse du gibier d’eau en Martinique. Il fait suite à un travail effectué entre l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), la Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DEAL) de Martinique et la fédération départementale des chasseurs (FDC) de Martinique.

{}
La pratique d’utilisation d’appelants pour la chasse des oiseaux sauvages se développe en Martinique, tant au niveau des territoires privés que sur les lots du domaine public. La FDC souhaite que celle-ci soit réglementée.

La chasse du gibier d’eau est organisée en lots de chasse sur le domaine public. Il existe actuellement 21 lots de chasse, ce qui représente 100 postes de tir.

Sur les 11 espèces chassables en Martinique, les prélèvements s’effectuent à plus de 90% sur des sarcelles à ailes bleues.
Par ailleurs, peu de chasseurs utilisent à ce jour des appelants, si bien qu’il est proposé de limiter le nombre d’appelants à 30.

L’article 1 du présent projet d’arrêté reprécise la signification des termes évoqués dans le projet d’arrêté et notamment la notion d’appelant ;

L’article 2 autorise l’emploi des appeaux et appelants artificiels sur le département ;

L’article 3 fixe les modalités de l’emploi d’appelants vivants de sarcelles à ailes bleues ;

L’article 4 abroge l’arrêté ministériel du 26 mai 1989 relatif à la police de la chasse dans le département de la Martinique.

PJ : projet d’arrêté


Télécharger :

Commentaires
  •  pour le projet, par eric , le 12 août 2019 à 10h44

    Je suis pour la pérennité des chasse traditionnelles

  •  opposition utilisation canard vivants, par REUMAUX , le 12 août 2019 à 10h30

    NON A L UTILISATION DES CANARDS VIVANTS EN MARTINIQUE .

  •  pour le projet, par bulté , le 12 août 2019 à 09h58

    Je suis pour le projet de chasse au gibier d’eau

  •  Contre, par vang , le 12 août 2019 à 09h49

    Je suis contre l’utilisation des appelants pour la chasse. Se conférer au site de la LPO qui explique très bien pourquoi

  •  DEFAVORABLE !!!, par NAESSENS Alain , le 12 août 2019 à 08h42

    Incroyable en 2019 d’en être encore à ce stade, incroyable de vouloir encore utiliser des appelants et 30 par chasseur en plus !
    Foutez la paix aux sarcelles à ailes bleues, foutez la paix à la faune sauvage

  •  Favorable, par Ogal , le 12 août 2019 à 08h00

    Je suis favorable au projet de loi P

  •  Favorable, par Ogal , le 12 août 2019 à 07h59

    Je suis favorable au projet de loi

  •  Pour le projet, par Barneaud , le 12 août 2019 à 07h37

    Je suis pour ce projet là chasse participe à la protection du litaural et plus généralement à la protection de la nature le fait d utilisé des appelant c est déjà le signe de biodiversité

  •  Appelants, par Jeanine Fradin , le 12 août 2019 à 07h25

    Je suis contre l’utilisation des appelants pour la chasse

  •  Appelants, par Jeanine Fradin , le 12 août 2019 à 07h23

    Interdisez l’autorisation des appelants pour la chasse aux anatidés d’ici .

  •  Appelant, par Jeanine Fradin , le 12 août 2019 à 07h22

    Non à l’autorisation des appelants pour la chasse aux anatidés .

  •  Contre l’arrête des appelants vivants, par BELFAN , le 12 août 2019 à 04h31

    C’est une bonne chose qu’il y est un cadre réglementaire qu’en a l’utilisation des appelants car déjà utilisés depuis de nombreuses années sans réglementation, dire que 90 % des prises sont des canards me semblent éronnés car de très nombreux chasseurs chassent également des limicoles et autres familles, d’ou viennent ces chiffres, car d’après certains chasseurs les prises de canards deviennent rares, beaucoup plus en remontée, période de nidification donc hors période de chasse donc avant d’employer des appelants vivants il serait important à la fédération de Martinique de faire des études quand à savoir laquelle des populations américaines fréquentent nos îles car une d’elle est en péril...donc me semble t’il un des rôles de la chasse est la gestion d’ou l’étude des populations une des bases à mettre en oeuvre, d’ou l’importance des retour des carnets car 150 à 300 sur 1200 chasseurs, très peux pour pouvoir faire des analyses et statistiques, et ne pas donner de chiffres de données réels, c’est se mentir à soi m^me et voir peux à peux la disparition de certaines espèces et donc votre passion, nous avons un but commun voir des oiseaux donc travaillons collaborons pour quelle perdurent dans le temps et pour les générations futurs, c’est le poids de notre conscience à éveiller

  •  Contre le massacre et l’abus, par Benoit , le 12 août 2019 à 02h22

    Je suis contre ce projet : car c’est une exploitation d’animaux sauvages d’une et de deux ça pas prouver que l’Homme a une intelligence car c’est un piège pas une chasse !

  •  Chasseresse, par Deleray , le 12 août 2019 à 01h49

    Favorable au projet car c’est un bon souvenir d’enfance pour moi

  •  CONTRE, par Debande Sylvette , le 12 août 2019 à 01h10

    Je suis absolument contre ce projet !!

  •  Pour le projet, par DEJARDIN , le 12 août 2019 à 00h08

    POUR LE PROJET EN FAVEUR DE LA CHASSE !

  •  Favorable, par Lys valentin , le 11 août 2019 à 23h32

    Je suis pour la chasse avec appelant et appeaux.
    On ne fait aucun mal à nos appelant on les bichonne comme i’s se doit.
    C’est ces personne qui ont des hamsters en cage qui viennent nous dictée des principes.
    La paix !!!

  •  Pour ce projet ! , par Nathan , le 11 août 2019 à 22h55

    Je suis complètement pour ce projet en faveur des chasseurs !

  •  Contre, par MCh , le 11 août 2019 à 22h44

    Je suis contre ce projet !

  •  Je suis pour, par Stephane , le 11 août 2019 à 22h33

    Pour, tant qu il n’y a pas de surexploitation de la ressource.