EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif à l’usage des appeaux et appelants pour la chasse du gibier d’eau en Martinique

Du 29/06/2016 au 22/07/2016 - 118 commentaires

Afin de répondre à une demande de la fédération départementale des chasseurs de Martinique, ce projet d’arrêté décrit les modalités d’utilisation des appeaux et appelants pour la chasse du gibier d’eau en Martinique. Il fait suite à un travail effectué entre l’ONCFS, la DEAL de Martinique et la fédération départementale des chasseurs (FDC) de Martinique.

Le projet d’arrêté s’inspire des dispositions de l’arrêté du 4 novembre 2003 relatif à l’usage des appeaux et des appelants pour la chasse du gibier d’eau.

La pratique d’utilisation d’appelants se développe en Martinique, tant au niveau des territoires privés que sur les lots du domaine public. La FDC souhaite que celle-ci soit réglementée sur les mêmes bases qu’en métropole. Les appelants utilisés aujourd’hui sont principalement des canards colverts.

Les 11 espèces de canards inscrites dans l’arrêté ministériel du 17 février 1989 et dont la chasse est autorisée, sont uniquement migratrices (pas de reproduction sur l’île). Ces espèces sont évaluées en LC par l’UICN. Le statut de conservation favorable des espèces ne justifie donc pas de les exclure du projet d’arrêté.

Dans un premier temps, la FDC de Martinique souhaitait que le nombre d’appelants soit limité à 100 au même titre qu’en métropole. L’ONCFS et la DEAL ont demandé qu’il soit revu à la baisse, 50 dans le projet d’arrêté. Cette différence importante avec la métropole est acceptée par les chasseurs.

La consultation est ouverte du 29 juin au 22 juillet 2016.


Télécharger :