EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif à l’institution du dispositif de prémarquage du gibier soumis à plan de chasse dans le département de la Haute-Savoie.

Du 06/08/2020 au 27/08/2020 - 331 commentaires

Ce projet d’arrêté porte sur le renouvellement du dispositif de prémarquage pour le gibier soumis à plan de chasse dans le département de la Haute-Savoie (74).

Au titre des dispositions de l’article R425-10 du code de l’environnement, « pour permettre le contrôle de l’exécution des plans de chasse individuels, chaque animal abattu au titre du plan de chasse est muni d’un dispositif de marquage  ».

Dans les territoires où les caractéristiques géographiques et d’organisation de la chasse le justifient, un prémarquage peut être mis en place. Ce dispositif permet de faciliter la réalisation du plan de chasse dans des territoires très étendus ou enclavés comme celui du département de Haute-Savoie.

Les dispositifs de pré-marquage sont délivrés au bénéficiaire du plan de chasse en nombre supérieur à celui des dispositifs de marquage. Il les remet aux chasseurs. Chaque chasseur a la responsabilité de mettre en place sur l’animal tué le dispositif de pré-marquage et de le dater préalablement à tout transport et sur les lieux même de la capture. L’apposition des bracelets de marquage est centralisé en un lieu donné le jour même et avant tout partage.

Ce dispositif, en vigueur dans les départements voisins, a été instauré en Haute-Savoie par un arrêté ministériel du 29 juillet 1998 mais pour une durée limitée. Le projet d’arrêté soumis à consultation se propose de renouveler ledit dispositif, de manière pérenne et permanente cette fois-ci. Ce dispositif concernerait deux espèces soumises à plan de chasse dans le département, le Chamois (Rupicapra rupicapra) et le Tétra Lyre (Tetrao tetrix).

Le présent projet a reçu un avis favorable de la Commission départementale de la Chasse et de la faune sauvage ainsi que du Conseil National de la Chasse et de la Faune Sauvage.


Télécharger :

Commentaires
  •  Avis favorable par retour d’expérience, par Gérard , le 26 août 2020 à 15h26

    Cela concerne plutôt le tetra lyre, pour le chamois, la question ne se pose même pas, l’espèce est très stable, voir en expansion.
    pour le tétra qui est plus fragile il faut continuer le principe de marquage qui fonctionne très bien et qui limite les abus.
    Merci de bien étudier le dossier avant de prendre vos décisions et de ne pas succomber à l’hypersensibilité de personnes qui auraient perdu le contact du terroir et qui s’offusquent de tout en permanence. Ce sont les chasseurs qui par leurs actions contribuent souvent à entretenir l’habitat des tétras lire, n’oublions pas que l’intérêt des chasseurs est d’avoir une biodiversité riche. Et que pour le tétra lire les menaces viennent de la diminution de son habitat et du réchauffement climatique.
    En résumé quelqu’un qui pratique le ski hors piste et qui est connecté à internet 3 h par jour sera plus nuisible pour la faune sauvage de montagne que le chasseur qui participe à la préservation de l’habitat de cette faune.
    Mais par son ignorance il s’en prendra peut-être au chasseur.
    il faut aussi savoir que les attributions de bracelets pour le tétra sont très faibles, entre 2 à 3 animaux par communes par an. Et encore parfois zéro lorsque l’on juge que la population a passé un mauvais printemps par exemple.

  •  Totalement défavorable à ce projet., par jbd , le 26 août 2020 à 14h46

    Ce qui est scandaleux dans ce projet, ce n’est pas le dispositif de prémarquage mais le fait que l’on continue à tuer des tétras-lyres. Cette espèce est en très mauvais état de conservation en France et même si la chasse n’en est pas la première cause, elle y participe inévitablement.
     
    Il serait vraiment temps que l’État cesse de faire des cadeaux aux chasseurs au détriment d’une biodiversité qui agonise.

  •  Défavorable à ces prémarquages, par Bruno Taupiac , le 26 août 2020 à 14h14

    Je suis contre car il va permettre d’augmenter la quantité de tirs sur des espèces qui ne sont pas si nombreuses : les Trétas-Lyre, notamment, sont déjà menacés dans leurs nids par des simples randonneurs et autres skieurs hors-pistes alors pourquoi en tirer plus que prévu ?

    Et je suis toujours tristement surpris de l’engouement à favoriser la chasse par des arrêtés toujours plus divers et plus en plus nombreux. Tout semble être fait pour favoriser ce "loisir" au détriment de notre faune sauvage qui ne peut absolument pas se défendre et dont le territoire est sans cesse réduit.

  •  Reconduction du premarquage, par chatelet , le 26 août 2020 à 13h02

    je suis pour la reconduction des modalités de premarquage .

  •  Avis favorable au prémarquage du gibier soumis au plan de chasse en Haute Savoie , par Dutruel Didier , le 26 août 2020 à 08h29

    le prémarquage du gibier en Haute Savoie à fait ses preuve de bon sens et de qualité ses dernier années en Haute Savoie la Fédération des chasseur y apporte un suivi de qualité

  •  Avis défavorable, par Meynet Sébastien , le 25 août 2020 à 21h15

    Bonjour,

    Sébastien chasseur de haute savoie.

    je trouve désespérant que la chasse au tétras-lyre soit encore autorisé et ne parlons pas de la Gélinotte des bois, lagopède alpin,Perdrix bartavelle.
    Toutes ces espèces Galiforme de montagne devrait être protégé, malgré, la main mise de la fédération de chasse sur la gestion de la population est une aberration.
    Tous les comptages, réunions sont toujours dans le sens du prélèvement malgré les mauvaises années de reproduction, la chasse des Galiforme s de montagne n’est pas un DUT pour les chasseurs. Pourquoi laisser cette question à une fédération et non à l’OFB.

  •  soutien aux chasseurs de haute savoie, par stephane , le 25 août 2020 à 19h24

    je dis oui au dispositif de premarquage.

  •  avis très défavorable à cet arrêté , par emilie guebey , le 24 août 2020 à 14h08

    Tout ce qui facilite les abus de la chasse (pléonasme) ne doit pas être autorisé. Pourquoi les dispositifs de pré-marquage sont-ils "délivrés en nombre supérieur à celui des dispositifs de marquage"?
    Les chasseurs armés seraient-ils assez étourdis pour égarer ces dispositifs?
    Ce manque de transparence et ces petits arrangements entre amis vont vous faire définitivement et irréversiblement perdre l’opinion publique. Encore un effort...

  •  Prémarquages, par Nouhaud , le 23 août 2020 à 19h11

    Avis favorable pour un dispositif qui fonctionne très bien dans nos départements de montagne.

  •  Prémarquages, par Nouhaud , le 23 août 2020 à 19h10

    Avis favorable pour un dispositif qui fonctionne très bien.

  •  premarquage du gibier , par favre , le 23 août 2020 à 09h01

    je suis pour le prémarquage du gibier

  •  Favorable à la reconduction du Prémarquage, par BESSON Léo , le 22 août 2020 à 13h16

    Dispositif qui fonctionne bien et qui permet une certaine facilité vis à vis des bagues à toujours avoir sur soi quand il n’y en a pas 1 par personne

  •  Contre évidemment , par champvert , le 20 août 2020 à 16h40

    Rien de tangible ni de documenté dans ce projet.

    Les pouvoirs publics seraient plutôt avisés de protéger le Chamois et le Tétra Lyre, qui font partie du patrimoine de la France.

  •  Impossible de mettre un avis favorable, trop d’hypocrisies sous jacentes !, par Yves Jacquemoud , le 20 août 2020 à 14h45

    N’ayant par le passé jamais été totalement hostile à une certaine chasse....!
    il est désormais totalement aberrant de continuer à chasser une espèce en perdition comme le tétras lyre, c’est absurde et irresponsable de la part de personnes se gargarisant d’être des gestionnaires ! une honte mesdames et messieurs !

    Autre point hypocrite, nous faire croire que le premarquage facilite la bonne gestion, c’est bien ignorer les pratiques suspectes de vos adhérents....continuez comme ceci ce qui permettra d’avoir encore plus de gens hostiles à la chasse, vous êtes mesdames et messieurs sur la mauvaise pente.

    SVP faites vite le ménage dans votre activité de loisir, tuer pour le loisir, une autre honte.
    désolé j’aurai aimé être positif.

  •  Favorable , par Nicolas , le 20 août 2020 à 06h56

    Favorable à ce marquage

  •  Chasse , par Bertrand CAMUS , le 19 août 2020 à 19h33

    La chasse, toutes les chasses, la honte de la France.
    Plus de 80% de Français contre toutes les maltraitances animales incluant la chasse face à 1 million de chasseurs assassins, viandards sanguinaires, soutenus par le monarque et les préfets, tout juste capables d’ouvrir le parapluie et de s’occuper de leurs carrières et leurs retraites payées par l’argent public.
    Le préfet de la Haute-Savoie n’échappe pas à cette règle.
    Bertrand Camus
    Professionnel ski /montagne diplômé d’état
    Expert en environnement et en biodiversité
    Maîtrise des Sciences et Techniques de l’Environnement et de biologie
    Membre du Parti animaliste et de nombreuses associations de défense des animaux déclarées d’utilité publique

  •  Pré-marquage chamois..., par cruchet , le 19 août 2020 à 18h53

    bonjour
    étrangement je chasse depuis 1976 et c’est la 1ère fois que j’entends parler de ce dispositif, que je trouve très intéressant pour un éventuel tir d’opportunité, comme il peut s’en présenter en montagne à l’approche ou à l’affût.
    merci.

  •  Avis favorable, par Blanchet Vincent , le 19 août 2020 à 12h17

    Je suis favorable à ce type de marquage

  •  Reconduction du système de premarquage , par SCURI W , le 18 août 2020 à 21h22

    Avis favorable à la reconduction du système de premarquage actuel qui à fait ses preuves

  •  Pre marquage du gibier, par Benoit Tarrazi , le 18 août 2020 à 18h18

    Je suis favorable à la reconduction de ce dispositif pour la gestion cynégétique des espèces de montagne. C’est une action indispensable qui permet une bonne gestion des espèces.