EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté modifiant l’arrêté relatif aux conditions de chasse à tir des oiseaux de passage dans le département des Pyrénées-Atlantiques

Du 21/01/2014 au 20/02/2014 - 318 commentaires

L’interdiction du tir au sol et à l’envol des palombes à compter du 21 novembre s’applique depuis 2007 dans le département des Pyrénées-Atlantiques. Cette mesure a été prise pour éviter des abus lors de l’hivernage des palombes qui se rassemblent par bandes importantes sur les chaumes de maïs à l’automne. En effet, avant l’application de cette disposition, les palombes étaient tirées, essentiellement après le 20 novembre, au sol puis à l’envol occasionnant de gros prélèvements et souvent des oiseaux blessés, non retrouvés.

Depuis plusieurs saisons dans ce département, les maïs sont ramassés à partir de fin octobre et les oiseaux se rassemblent à cette période sur les champs. L’interdiction du tir au sol et à l’envol ne s’applique pas encore et les mêmes dérives s’observent avant le 21 novembre.

La Fédération départementale des chasseurs souhaite remédier à cette situation en appliquant l’interdiction du tir au sol et à l’envol des colombidés, à compter de l’ouverture générale de la chasse, exception faite des rouquetières.

Les rouquetières sont présentes dans certaines communes du département. Cette chasse traditionnelle se pratique avec des appelants et est peu destructrice. Dans le but de conserver cette pratique, la fédération départementale des chasseurs souhaite l’exclure de l’interdiction de tir au sol et à l’envol sollicitée.

Ces dispositions proposées par la FDC visent à limiter la chasse des colombidés au sol et à l’envol et mettre fin aux dérives pouvant exister, tout en préservant des pratiques de chasse traditionnelles dans les Pyrénées-Atlantiques. Elles vont dans le sens d’une meilleure gestion des espèces.

Tel est l’objet du projet d’arrêté modifiant l’article 3 de l’arrêté ministériel du 10 septembre 2007.

Mise à jour du 4 mars 2014 : vous pouvez consulter ci-dessous la synthèse des observations ainsi que, dans un document séparé, les motifs de la décision.


Télécharger :