EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Plan national d’actions en faveur du Vautour moine

Du 18/02/2021 au 15/03/2021 - 202 commentaires

Le présent projet soumis à consultation du public propose l’instauration d’un plan national d’actions en faveur du Vautour moine pour la période 2021-2030

Dans le cadre de la stratégie nationale pour la biodiversité, la France consacre un effort particulier à la préservation des espèces les plus menacées présentes sur son territoire.

Pour ces espèces, le ministère de la transition écologique met en place des plans d’actions, qui sont complémentaires au dispositif législatif et réglementaire les protégeant. Ces plans visent à coordonner les actions de sauvegarde des espèces végétales et animales les plus vulnérables pour lesquelles la France a une responsabilité patrimoniale.

C’est le cas du Vautour moine (Aegypius monachus) qui fait à nouveau partie de l’avifaune nicheuse de notre pays grâce à la réussite d’un premier programme de réintroduction engagé en 1992.

Les mesures de protection mises en place, notamment dans le cadre des plans d’actions successifs en faveur de cette espèce, ont permis d’accompagner la réintroduction de l’espèce sur trois secteurs différents, la région des Grands Causses, les Baronnies et le Verdon. Mais avec une population totale de l’ordre de cinquante couples reproducteurs en 2020, l’espèce reste encore très menacée à l’échelle nationale.

En effet, ce grand rapace planeur est exposé à certaines menaces comme les collisions avec les câbles électriques et les éoliennes, les empoisonnements ainsi que les dérangements sur ses sites de nidification.

Afin de consolider le rétablissement de la population de vautours moines en France, un nouveau plan national d’actions couvrant la période 2021-2030 a été engagé par le Ministère de la Transition écologique.

Ce document a été élaboré par la Ligue de Protection des Oiseaux, avec le concours d’un comité de suivi constitué des différents partenaires concernés par l’espèce, et sous la coordination de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) Occitanie.

Ce plan d’actions définit une stratégie destinée à favoriser l’implantation durable de cette espèce sur notre territoire et accompagner cette reconquête.

Les principales actions prévoient la réduction des risques de mortalité d’origine anthropique ainsi que la préservation des sites de nidification et des ressources alimentaires. Des mesures destinées à favoriser la connexion avec les autres populations européennes de vautours moines sont également envisagées.

Le Conseil national de la protection de la nature (CNPN) a donné un avis favorable le 18 décembre 2020 sur ce Plan national d’actions (2021-2030). Ses remarques ont été prises en compte.

Le projet de plan national d’action accompagné de l’avis du CNPN sont téléchargeables en pièce jointes.

En application du dernier alinéa du II de l’article L. 123-19-1 du code de l’environnement, les observations du public pour cette consultation sont rendues accessibles au fur et à mesure de leur réception.

Les échanges font l’objet d’une modération a priori, conformément à la Charte des débats.

La consultation est ouverte du 18 février au 15 mars 2021.


Télécharger :

Commentaires
  •  Oui au vautour moine, par sophie l , le 26 février 2021 à 14h11

    Comme les experts de la nature,en particulier la LPO, je dis OUI aux actions si elles sont réellement en faveur du vautour moine et dans son élément naturel. Merci par avance pour lui !

  •  Avis favorable :, par VASSEUR , le 26 février 2021 à 11h27

    Je souhaite que soient prises des mesures efficaces pour la réintroduction et la protection du vautour moine.

  •  VIVE le Vautour et STOP aux Eoliennes , par Antoine CLAVEL , le 26 février 2021 à 11h09

    Bien évidemment nous soutenons le plan de protection de ce grand rapace qui contribue à la biodiversité des Grands Causses et qu’on a pris l’habitude d’admirer à plus d’une centaine de kilomètres des zones de nidification tant des Causses que de l’Aubrac ou de Margeride , où il n’hésite pas à veir se nourrir .
    Arrêtons vite la construction d’éoliennes tant en Aubrac qu’en Margeride ...mais , pour la Margeride, il faut, en plus, déconstruire.

  •  Soutien au projet de plan d’action du vautour moine, par Maguelone Orliange , le 26 février 2021 à 11h05

    Il est nécessaire d’aller au-delà de la simple protection des espèces protégées, les plus fragiles comme celle des vautours moines. Un plan d’action sur presque 10 ans constitue une garantie de la pérennité des mesures prises en faveur de cette espèce et leur efficacité.

  •  Avis plus que favorable, par Anne Sanders , le 26 février 2021 à 11h03

    Je suis favorable à ce PNA en faveur du vautour moine, et à toute mesure contribuant à consolider ses populations.

  •  DEFAVORABLE, par David COHEN , le 26 février 2021 à 10h59

    En tant que citoyen, je n’ai pas compris l’intérêt de débloquer autant d’argent publique, alors que nous traversons une crise sanitaire et économique majeure, pour permettre à des passionnés (que je respecte) de s’émerveiller sous un ciel couvert de vautours moine...

    ...tout en privant une partie du territoire de développement car il semble bien que les objectifs de préservation fixés par ce plan nécessitent une mise sous cloche de dizaines de milliers de km2.

    Une approche plus conciliante serait la bienvenue.

  •  Protégeons le vautour moine et son "monastère", par Burdino , le 26 février 2021 à 10h24

    Quoi de plus merveilleux que de voir évoluer ces superbes planeurs dans cette nature encore un peu préservée ?
    Vautour moine, gypaète barbu, milan, et autres rapaces risquent de devenir les proies d’autres "vautours", moins sympathiques ceux-là, que sont les promoteurs éoliens.

  •  vautour moine, par severe b , le 26 février 2021 à 10h06

    Bonjour,

    Il est primordial de favoriser la présence du vautour moine en France comme ailleurs. Cela devrait être le cas de tout animal sauvage et surtout des prédateurs comme le renard, l’ours, le loup, le lynx et aussi de l’ensemble des écosystèmes qui souffre tant de la pression humaine.

  •  En faveur, par Raphael Slama , le 26 février 2021 à 09h49

    J’approuve l’initiative

  •  Avis favorable, par Bialoskorski , le 26 février 2021 à 08h56

    Démarche indispensable, et à poursuivre pour de nombreuses espèces, avec la mise en place de mesures de protection des milieux.

  •  Pour la protection du vautour moine et de la biodiversité , par ALBERGHI Martine , le 26 février 2021 à 08h25

    Il est indispensable de préserver le vautour moine mais aussi l’ensemble de la biodiversité et des écosystèmes mis à mal depuis des décennies.

  •  préservation , par rey , le 26 février 2021 à 07h57

    Il faut ménager et entretenir la biodiversité ; les vautours sont de grands nettoyeurs ;il faut les préserver ;et la majesté de leur vol est extraordinaire à voir

  •  Préservation du Vautour Moine, par Lydia B , le 26 février 2021 à 06h48

    Plan d’action indispensable à la préservation du vautour moine dans notre écosystème.

  •  Pour le plan national , par Guilluy Sylvie , le 26 février 2021 à 06h17

    Bonjour,
    Je suis pour la préservation de cette espèce magnifique et qui a toute sa place dans notre environnement.
    Préserver et soutenir est une obligation.

  •  Favorable au Plan national d’actions en faveur du Vautour moine, par Pascale Debord , le 26 février 2021 à 02h08

    Très favorable à la protection de ce grand rapace qui contribue à la biodiversité des Grands Causses et qu’on a pris l’habitude d’admirer à plus d’une centaine de kilomètres des zones de nidification. Malheureusement la perspective que le massif de la Margeride, au dessus duquel ils évoluent fréquemment, soit rapidement couverte d’éoliennes industrielles culminant à 150/200 mètres d’altitude est une très mauvaise nouvelle pour ces oiseaux.

  •  Soutien au plan national d’actions en faveur du Vautour moine., par Viala M , le 26 février 2021 à 00h41

    Ce grand et bel oiseau était adapté à nos régions et il est heureux de le voir y revenir pour enrichir la diversité de la faune.

  •  Approbation de ce plan national d’action en faveur du Vautour Moine , par collectif régional TOUTES NOS ENERGIES/ OCCITANIE ENVIRONNEMENT , le 26 février 2021 à 00h01

    Ce PNA est à la hauteur des enjeux.
    Les PNA en faveur d’autres espèces relevant des mêmes exigences de protection (gypaète barbu, vautour percnoptère, …) mériteraient également d’être actualisés.
    Il est fondamental que les administrations concernées fassent strictement respecter l’application de ce PNA.
    Il est souhaité que les juges administratifs (TA, CAA, Conseil d’Etat) en soient informés, afin que leurs décisions relatives notamment à des projets éoliens contribuent à en renforcer l’application au nom du principe de reconquête de la biodiversité stipulé par la Loi.

  •  Protection du vautour et du gypaète barbu , par BLANQUET Pierre Marie , le 25 février 2021 à 22h35

    La protection du vautour et du gypaète nécessitent que soient interdites toutes implantations d’éoliennes et de lignes à haute tension dans leurs zones de vie .

  •  Avis favorable., par Frouin Vincent , le 25 février 2021 à 22h34

    Avis favorable à cette démarche à conditions que la cohérence soit une priorité,à savoir que les subventions accordées à cette démarche de réintroduction de la vie sauvage ne soit pas distribuées en parallèle sur les mêmes territoires que celles distribuées généreusement au développement de l’éolien, responsable majeur dans la mortalité de l’espèce en question.

  •  Avis plus que favorable pour le PNA en faveur du Vautour moine pour la période 2021-2030, par Béatrice Moulins , le 25 février 2021 à 21h41

    Il est crucial de continuer la préservation du Vautour moine et de faire tout notre possible pour que sa population croisse considérablement et en toute sérénité.