EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Plan national d’actions en faveur des pétrels endémiques de la Réunion

Du 14/09/2021 au 15/10/2021 - 78 commentaires

Cette consultation a pour objet de porter à la connaissance du public le projet de Plan national en faveur des pétrels endémiques de la Réunion

La Réunion est la seule île au monde à abriter deux espèces de pétrels endémiques. Le Pétrel de Barau (Pterodroma baraui) et le Pétrel noir de Bourbon (Pseudobulweria aterrima) sont des oiseaux marins qui ne reviennent à terre que pendant leur période de reproduction, où ils nichent au sol dans des terriers situés dans la montagne réunionnaise.
Les connaissances sur ces espèces sont relativement récentes car l’accès à leurs sites de nidification est particulièrement difficile. La première colonie de Pétrel de Barau a été localisée en 1995 alors que les deux seules colonies connues à ce jour de pétrels noirs de Bourbon ont été découvertes en 2016 et 2017 lors des prospections effectuées dans le cadre d’un projet LIFE.
Ces deux espèces sont très menacées en particulier le Pétrel noir de Bourbon avec une population mondiale estimée entre 45 et 400 couples.
En effet, les pétrels font face à plusieurs menaces importantes. Les chats et les rats (deux prédateurs introduits ) se retrouvent dans tous les milieux sur l’île et posent un problème majeur pour la préservation de la biodiversité de la Réunion et tout particulièrement pour les pétrels pendant leur nidification.
Il a aussi été mis en évidence une mortalité massive des jeunes pétrels provoquée par les éclairages artificiels . Lorsque les jeunes pétrels quittent leur nid pour leur premier envol et rejoindre l’océan, ils sont désorientés par les éclairages des villes qu’ils survolent, et finissent par tomber au sol (on parle d’échouage). Incapables de redécoller, ils sont alors particulièrement vulnérables et donc condamnés, à moins d’être recueillis par l’homme pour être relâchés. D’autres menaces directes, la pollution plastique dans les océans, et indirectes, comme l’abandon des déchets dans le milieu naturel qui favorisent les prédateurs introduits pèsent aussi sur la survie des populations de pétrels à long terme.
Afin de réduire l’impact des menaces sur les pétrels, les acteurs locaux se sont mobilisés en engageant des actions de sauvegarde et de sensibilisation. En 2008, un Plan de conservation en faveur du Pétrel de Barau a été développé par la Société d’études ornithologiques de la Réunion. En 2012, un Plan National d’Actions (PNA) a été mis en place en faveur du Pétrel noir de Bourbon.
Cependant, ces deux espèces ont toujours un statut de conservation très défavorable et l’évolution de leurs populations est conditionnée à la poursuite des actions de conservation dans les colonies de reproduction (contrôle des prédateurs) et en milieu urbain (réduction de la pollution lumineuse et des collisions avec des infrastructures).
Ce nouveau plan national d’action en faveur des deux pétrels endémiques de La Réunion a donc pour objectif d’assurer la sauvegarde à long terme du Pétrel de Barau et du Pétrel noir de Bourbon. La première partie de ce plan dresse le bilan des connaissances actuelles sur les deux espèces. La deuxième partie expose les menaces et leurs impacts sur les pétrels, ce qui permet, dans une troisième partie, de définir une stratégie précisant les orientations à suivre sur le long terme. Dans la quatrième partie, cette stratégie est détaillée en objectifs spécifiques déclinés en actions concrètes à mettre en œuvre sur la durée de ce nouveau plan (2021-2030).

Le Conseil national de la protection de la nature (CNPN) a donné un avis favorable le 22 avril 2021 sur ce plan national d’actions (2021-2030).
Le projet de plan national d’action accompagné de l’avis du CNPN sont téléchargeables en pièce jointes.
En application du dernier alinéa du II de l’article L. 123-19-1 du code de l’environnement, les observations du public pour cette consultation sont rendues accessibles au fur et à mesure de leur réception.
Les échanges font l’objet d’une modération a priori, conformément à la Charte des débats.
La consultation est ouverte du 14 septembre au 15 octobre 2021.


Télécharger :

Commentaires
  •  Avis très favorable, par Leelou , le 11 octobre 2021 à 08h57

    Il faut absolument tout faire pour sauver cette espèce et toutes les autres ! Je suis pour ce projet

  •  Avis favorable, par Guillaume H. , le 9 octobre 2021 à 18h24

    Evidemment favorable, il faut faire tout ce qui est possible pour sauver ces espèces avant qu’il ne soit trop tard.

  •  Versaille, par SARDA Michel , le 9 octobre 2021 à 09h03

    Bonjour
    _un nouvel immeuble à saint Pierre derrière le patio rue Luthuli est un Versailles permanent éclairage permanent de jour comme de nuit, un véritable éclairage même gênant pour les voisins. une véritable nuisance pour l’être humain alors pour les Pétrels ......

  •  Favorable à ce nouveau PNA en faveur des pétrels endémiques de la Réunion, par BLAVIER Micheline , le 8 octobre 2021 à 18h47

    Oui, tout doit être mis en œuvre pour sauver et rétablir les populations de ces espèces menacées par les activités humaines : moyens pour une meilleure connaissance de ces espèces, moyens pour aider les bénévoles qui se dévouent jour après jour, et , en amont des action concrètes pour limiter les pollutions lumineuses, les rejets de plastique dans l’océan notamment...

  •  TRES FAVORABLE, par Alain Bidart , le 6 octobre 2021 à 22h28

    Il faut tout faire pour sauver ces pétrels.

  •  AVIS FAVORABLE, par PIERARD , le 6 octobre 2021 à 16h46

    Oui, il faut maintenir ce plan de sauvegarde.
    Indispensable.

  •  FAVORABLE, par legendre , le 4 octobre 2021 à 10h22

    je suis favorable à ce plan d’action car il faut protéger les espèces tant qu’il est encore tant !

  •  Avis FAVORABLE au PNA en faveur des Pétrels endémiques de la Réunion, par CAILLO , le 4 octobre 2021 à 00h06

    Oui sauvons ces pétrels en voie de disparition cela va de soi !

  •  Avis FAVORABLE au PNA en faveur des Pétrels endémiques de la Réunion, par CAILLO , le 4 octobre 2021 à 00h05

    Oui sauvons ces pétrels en voie de disparition

  •  Avis favorable, par Delahoche , le 1er octobre 2021 à 15h35

    Protégeons les pétrels.

  •  Avis favorable, par Chatté Gilles , le 1er octobre 2021 à 06h31

    Avis favorable bien sûr !

  •  AVIS FAVORABLE, par Maud Berlincourt , le 30 septembre 2021 à 11h33

    Je suis favorable aux mesures visant à la conservation de ces espèces

  •  AVIS FAVORABLE à la protection des pétrels, par ZELL CATHY , le 24 septembre 2021 à 13h35

    Oui aux mesures de protection des pétrels !

  •  AVIS FAVORABLE, par BALLION , le 21 septembre 2021 à 11h49

    Je suis favorable à ces pratiques, faisant parties intégrales de notre patrimoine culturel.

  •  FAVORABLE , par Beudy , le 21 septembre 2021 à 06h11

    Je suis pour la sauvegarde de cette espèce andemique

  •  Oui bien sur, par Thomas Lisette , le 20 septembre 2021 à 13h23

    Il faut sauvegarder cette espèce

  •  Avis favorable, par Pierre Poisson , le 20 septembre 2021 à 13h16

    Chasse sans aucune incidence sur les populations d’oiseaux concernées

  •  AVIS FAVORABLE AU MAINTIEN DES PETRELS ENDEMIQUES A LA REUNION, par LATY , le 20 septembre 2021 à 12h29

    Très favorable aux actions prévues. Il faut surtout être très ferme sur :
    La réduction des éclairages publics et privés (Publicité entre autres) en période de nidification.
    L’éradication des deux espèces invasives (rats et chats harets), qui sont les pires destructeurs de la biodiversité.

  •  Avis Favorable - protégeons les pétrels de la Réunion, par Caroline Chandellier , le 20 septembre 2021 à 10h44

    Ce genre de consultation a-t-elle vraiment un sens?

    Il faut bien entendu protéger toutes les espèces que nous menaçons à cause de nos activités humaines !

  •  Plan national d’actions en faveur des pétrels endémiques de la Réunionj, par Bousquet Jean Louis , le 20 septembre 2021 à 10h20

    AVIS FAVORABLE ....!